Benutzereinstellungen

Neue Veranstaltungshinweise

International

Es wurden keine neuen Veranstaltungshinweise in der letzten Woche veröffentlicht

Kommende Veranstaltungen

International | Mouvement anarchiste

Keine kommenden Veranstaltungen veröffentlicht

Nous, communistes anarchistes/libertaires, dans la lutte des classes dans l’Europe du Capital

[Português] [Italiano] [English] [Castellano] [Ελληνικά]

category international | mouvement anarchiste | communiqué de presse author Montag Dezember 11, 2017 05:38author by EuroAnarkismo - AL/FdCA-AL-CGA-LSF-OSL-WSM Report this post to the editors

Les organisations européennes fédérées dans le réseau Anarkismo se sont réunies le 18 et le 19 novembre à Gênes. Nous avons parlé et discuté, nous avons échangé et réfléchi, nous avons essayé de déterminer les tâches qui sont devant nous, en tant que réseau, en Europe. Les délégations, venues du Pays de Galles, de France, d’Italie, de Suisse et d’Irlande, et un salut chaleureux des camarades d’Embat, ont exprimé la nécessité de poursuivre et d’approfondir le travail commun.

[Italiano] [English]



0_0___10_0_0_0_0_0_banner_2.jpg


Nous, communistes anarchistes/libertaires, dans la lutte des classes dans l’Europe du Capital

Les organisations européennes fédérées dans le réseau Anarkismo se sont réunies le 18 et le 19 novembre à Gênes. Nous avons parlé et discuté, nous avons échangé et réfléchi, nous avons essayé de déterminer les tâches qui sont devant nous, en tant que réseau, en Europe.

Les délégations, venues du Pays de Galles, de France, d’Italie, de Suisse et d’Irlande, et un salut chaleureux des camarades d’Embat, ont exprimé la nécessité de poursuivre et d’approfondir le travail commun.

Où en sommes-nous?

La phase historique que nous vivons est celle sans aucun doute celle de la crise systématique et des transformations stratégiques. Le capital en crise est à la recherche d’un nouveau modèle de régulation et, dans ce contexte, la gauche vit une grave crise.

Le social-libéralisme fait partie intégrante de l’État et de la gestion européenne du capital. Il s’est converti en un instrument de domination et d’exploitation. Un autre secteur de la gauche revendique une ambition réformiste qui s’appuie sur une stratégie étatiste sans pour autant réussir à construire une proposition sociale et émancipatrice. Il y a aussi un large secteur qui lutte et qui anime les résistances depuis la base et qui n’accepte pas les bornes fixées par les cadres politiques institutionnelles.

Pendant ce temps là, le processus de liquidation du modèle fordiste nous ramène à des formes d’exploitation du travail qui rappellent le début du XXème siècle. Le prolétariat classique se transforme et s’élargit, de nouvelles formes d’exploitation se développent à travers le travail autonome et les nouvelles structures du travail salarié, dans une tandance à la précarisation généralisée des conditions de vie de toutes les travailleuses et les travailleurs.

Nous sommes face à de nouvelles contradictions, avec des possibilités d’explosion relatives, comme le Brexit ou la montée de l’extrême-droite vers la conquête du pouvoir étatique dans l’Union Européenne. Le bloc géostratégique européen est tiraillé par d’importantes tensions en interne et fait face à deux scénarii pour les années à venir: soit se construire rapidement comme un pôle impérialiste, soit se retrouver à jouer les seconds rôles face aux autres centres de pouvoir émergents dans le monde.

A tout cela s’ajoute le manque d’un mouvement social capable de faire obstacle à l’offensive du bloc dominant, d’avancer vers de nouvelles conquêtes et d’organiser de manière solide l’ensemble des groupes sociaux dominés.

Et ceci, avec en face, une extrême-droite toujours plus agressive et une offensive de la bourgeoisie contre tous les droits et les conquêtes sociales accumulées au cours des luttes des 150 dernières années.

Vers où nous voulons aller et ce que nous devons faire

Si la phase en cours et celle à venir présentent une situation dure et difficile, et si c’est dans ces conditions que nous devrons mener notre intervention, nous ne devons pas prendre peur et faire marche arrière.

La fin du capitalisme et l’autogestion de la société sont autant de nécessités qui ne peuvent et ne doivent plus attendre. Cela ne signifie pas qu’ils ne doivent plus être des objectifs historiques, au contraire même, mais elles doivent irriguer et faire partie intégrante de nos pratiques au sein des organisations des exploité-e-s. C’est dans les luttes d’aujourd’hui que nous apprenons et que nous préparons les valeurs du monde que nous voulons construire.

Nous ne croyons pas qu’il existe une autre voie plus simple et plus rapide : notre devoir quotidien est de construire, pierre par pierre, étape par étape, les luttes et les conflits dans nos quartiers et dans nos lieux de travail. Accumuler les forces pour pouvoir réunir et mobiliser toute cette partie de la société qui forme la résistance et la dissidence, qui refuse de s’adapter au capitalisme et qui affirme l’unique alternative possible : l’organisation depuis la base et la destruction de toutes les formes d’exploitation et de domination. Notre politique est une politique de l’émancipation, de l’action de base, de la construction du pouvoir populaire.

Nous avons vu que l’Europe, malgré les contradictions et les conflits internes, n’est pas seulement une union d’États dans un espace commun, mais un système de pouvoir transnational qui possède une capacité d’intervention stratégique propre pour garantir les intérêts fondamentaux du bloc dominant.

Nous croyons et nous travaillons donc, nous aussi, à réussir à construire une culture et une stratégie commune à nos organisations, qui renforcerait les luttes sociales et qui y enracineraient l’anarchisme organisé de classe et d’émancipation, qui constituerait dans cet espace commun un réseau capable d’organiser les ripostes nécessaires aux processus auxquels nous devons faire face. En identifiant les potentialités de lutte, nous souhaitons générer une alternative et des rapports de force qui nous sont favorables.

Nous sommes décidé-e-s à apporter partout et tant que cela sera nécessaire notre contribution au mouvement de luttes sociales en Europe et partout dans le monde.

Avancer, lutter, construire le pouvoir populaire !
Nous portons un monde nouveau dans nos coeurs

Alternativa Libertaria/FdCA - Italie
Alternative Libertaire - France
Coordination des Groupes Anarchistes - France
Libertarian Socialist Federation – Pays de Galles/Royaume-Uni
Organization Socialiste Libertaire - Suisse
Workers Solidarity Movement - Irlande



This page can be viewed in
English Italiano Deutsch

Hauptseite

Declaración Anarquista Internacional: A 85 Años De La Revolución Española. Sus Enseñanzas Y Su Legado.

Death or Renewal: Is the Climate Crisis the Final Crisis?

Gleichheit und Freiheit stehen nicht zur Debatte!

Contre la guerre au Kurdistan irakien, contre la traîtrise du PDK

Meurtre de Clément Méric : l’enjeu politique du procès en appel

Comunicado sobre el Paro Nacional y las Jornadas de Protesta en Colombia

The Broken Promises of Vietnam

Premier Mai : Un coup porté contre l’un·e d’entre nous est un coup porté contre nous tou·tes

Federasyon’a Çağırıyoruz!

Piştgirîye Daxuyanîya Çapemenî ji bo Êrîşek Hatîye li ser Xanîyê Mezopotamya

Les attaques fascistes ne nous arrêteront pas !

Les victoires de l'avenir naîtront des luttes du passé. Vive la Commune de Paris !

Contra la opresión patriarcal y la explotación capitalista: ¡Ninguna está sola!

100 Years Since the Kronstadt Uprising: To Remember Means to Fight!

El Rei està nu. La deriva autoritària de l’estat espanyol

Agroecology and Organized Anarchism: An Interview With the Anarchist Federation of Rio de Janeiro (FARJ)

Es Ley por la Lucha de Las de Abajo

Covid19 Değil Akp19 Yasakları: 14 Maddede Akp19 Krizi

Declaración conjunta internacionalista por la libertad de las y los presos politicos de la revuelta social de la región chilena

[Perú] Crónica de una vacancia anunciada o disputa interburguesa en Perú

Nigeria and the Hope of the #EndSARS Protests

How Do We Stop a Coup?

Aλληλεγγύη στους 51 αντιφασίστες της Θεσσαλονίκης

No war on China

International | Mouvement anarchiste | Communiqué de presse | fr

So 01 Aug, 10:25

browse text browse image

1er_mai_fr2.jpg image★ Déclaration internationale pour le 1er Mai ★ 07:21 Di 04 Mai by Diverses organisations anarchistes 0 comments

Le 1er mai 1886, une grève de grande ampleur débute aux États-Unis pour demander la réduction de la journée de travail à 8 heures. La revendication principale « 8 heures de travail, 8 heures de sommeil, 8 heures de loisirs », était propagée depuis la moitié du 19ème siècle et a permis au mouvement ouvrier d’arracher une partie de son pouvoir au capital, disputant du temps pour la vie, la culture et le plaisir.

anarkismobannersmall_5.jpg imageRencontre européenne de groupes membres d'Anarkismo.net à Paris 18:03 Do 11 Feb by Rencontre européenne 0 comments

Ce week-end des délégués de six organisations libertaires européennes se sont réunies à Paris lors d'une rencontre européenne de groupes membres d'Anarkismo.net. [English] [Italiano] [Castellano] [Norsk] [Ελληνικά] [Português]

guadeloupe2.jpg imageLes DOM donnent l’exemple. Etendons partout la grève générale 06:00 Fr 13 Feb by Alternative libertaire 0 comments

Depuis plus de 3 semaines les travailleuses et travailleurs de Guadeloupe sont engagé-e-s dans une grève générale contre le patronat et l’Etat colonial français afin de satisfaire leurs revendications

textLe journal Le Trouble n’est plus. Vive le Trouble! 21:59 Fr 10 Mär by Beth Travis 0 comments

Le collectif du journal anarchiste Le Trouble a décidé de cesser ses activités de publication.

imageClarification d'un groupe d'anarchistes kurdophone à l'annonce de la Fédération de l'ère de l'anarch... Dez 07 by KAF 0 comments

Aux camarades anarchistes du monde entier. Avec nos salutations.

Il y a quelque temps, le site de l’Ère de l’Anarchisme a publié une annonce dans laquelle la nouvelle de la formation de la Fédération de l’Ère de l’Anarchisme a été révélée. Selon le titre et le contenu de cette annonce, cette formation est nécessaire pour permettre à tous les anarchistes du monde entier, sans distinction de race et de lieu de naissance, de rejoindre la fédération.

imagePandémie, crise : les classes populaires sont toujours en lutte Mai 01 by Diverses organisations anarchistes 0 comments

”Le 1er mai devrait être un symbole de solidarité internationale, de solidarité qui ne se limite pas aux cadres de l'État national qui correspond toujours aux intérêts des minorités privilégiées du pays. Parmi les millions de travailleurs et travailleuses qui portent le joug de l'esclavage, il y a une unité d'intérêt, indépendamment de leur langue et du statut sous lequel ils et elles sont né.es. Mais entre les exploiteurs et les exploité.es d'un même pays, il y a une guerre ininterrompue qui ne peut être résolue par aucun principe d'autorité et qui est enracinée dans les intérêts contradictoires des différentes classes. Tout nationalisme est un déguisement idéologique des faits réels : il peut à un moment donné entraîner les grandes masses populaires vers ses représentants menteurs, mais il n'a jamais pu abolir la réalité brutale des choses dans ce monde. (Rocker, 1936)

textSOLIDARITÉ À CEUX QUI LUTTENT EN FRANCE CONTRE LA « LOI TRAVAIL» ET L’IMPOSITION D’ETAT D’URGENCE Jun 13 by Anarchist Political Organisation – Federation of Collectives 0 comments

Depuis le 9 mars, dans toute la France, il y a une lutte sociale contre la nouvelle « loi travail » avec laquelle l’Etat français essaie d'approfondir la restructuration totale de rapports de travail. La société française-et surtout les jeunes- érige une forte résistance contre l'attaque, qui est incité par les patrons et l'Etat, avec occupations d'écoles, universités et établissements sociaux, avec réappropriation des espaces publics, avec les grèves et les blocages d' usines et les affrontements avec les forces de répression.

imageVers une Théorie Libertaire du Pouvoir – partie 2 Mai 24 by Felipe Corrêa 0 comments

« Vers une Théorie Libertaire du Pouvoir » est une série de compte-rendu de livres ou d’articles par des auteur-e-s du camp libertaire qui traitent du pouvoir. Son objectif est de présenter une littérature contemporaine des auteur-e-s traitant du thème en question et de contribuer par des éléments à l’élaboration d’une théorie libertaire du pouvoir, qui pourrait contribuer à l’élaboration d’une méthode d’analyse de la région et des stratégies sur une base libertaire, pour être utilisée par des individus et des organisations. Publié originalement en portugais sur le site Estratégia e Análise. [Português]

imageThéorie politique et méthode d’analyse dans la pensée de Bakounine Mai 17 by René Berthier 1 comments

Préface

La raison de la présente interview tient à l’intérêt que nous avons éprouvé à participer, dans le cadre du Forum de l’anarchisme organisé (FAO) du Brésil, à la discussion sur la théorie et l’idéologie. Dans le camp anarchiste, nous est apparue fondamentale l’approche de la Fédération anarchiste uruguayenne (FAU) élaborée dans les années 70, dans le texte « Huerta Grande[1] : l’importance de la théorie ». Dans ce texte, la FAU se propose d’examiner à partir de différents concepts la théorie (ensemble de concepts articulés de manière cohérente et ayant comme objectif de connaître une réalité déterminées) et l’idéologie (ensemble d’idées, d’aspirations, de valeurs, de sentiments, de motivations qui animent la pratique politique dans le sens d’intervention dans une réalité déterminée).

La théorie possède une plus grande proximité avec la science et donc avec les méthodes d’analyse et les théories politiques, dont le but est de fournir un outil théorique capable d’interpréter la réalité de la meilleure façon possible. L’idéologie, constituée d’un certain nombre d’éléments de nature non scientifique, aurait une fonction distincte de la théorie ; tandis
que la théorie vise à connaître, l’idéologie vise à promouvoir une pratique politique à des fins spécifiques. Considérant l’anarchisme comme une idéologie, dans ce sens politico-doctrinaire, il ne pouvait pas être considéré comme une théorie.

Historiquement, différentes méthodes d’analyse ont été utilisées par les anarchistes et différentes théories politiques lui ont donné les bases pour comprendre la réalité.

Bien que les fondements idéologiques et doctrinaux de l’anarchisme demeurent, les méthodes d’analyse et la théorie ont une plus grande souplesse et peuvent être modifiées plus facilement, sans que l’anarchisme lui-même soit mal interprété. Nous avons dit qu’il est « certain que dans l’idéologie il y a le doute permanent envers la théorie » [2] afin d’intégrer les meilleurs outils pour comprendre la réalité, sans en faire une question de principe.

L’oeuvre de Bakounine possède certainement de nombreux éléments qui se rapportent à l’idéologie anarchiste, et ses écrits de maturité après 1866 comportent de nombreux éléments qui sont constitutifs de l’anarchisme lui-même. En outre, Bakounine a également été utilisé en Amérique latine par des individus et organisations qui partagent différentes positions avec les anarchistes « spécifiques ». Nous avons beaucoup discuté des aspects qui concernent sa méthode d’analyse et sa théorie politique.

Devons-nous nous appuyer sur les méthodes d’analyse et les théories développées au cours du XIXe siècle, avec l’émergence même de l’anarchisme ? Ou, comme le but de la théorie est de connaître, devonsnous incorporer des éléments développés postérieurement ? Est-ce que cela déformerait l’anarchisme ? Ces questions constituent la base de nos interrogations sur le travail de Bakounine.

Quelle était la méthode d’analyse utilisée par Bakounine ? Le matérialisme ? La dialectique ? Le positivisme ? Dans sa théorie sur la détermination des sphères, y a-t-il une détermination de la sphère économique sur l’autre ? Quel serait le rôle des sphères politique / juridique / militaire et culturelle / idéologique dans tout cela ? Bakounine soutenait-il l’idée d’évolution ou du progrès naturel de l’homme ? A-t-il une théorie de l’histoire ? Quel est pour lui le rôle de la structure d’un système donné et de l’action humaine dans les processus de transformation sociale ? Enfin, ce que Bakounine a produit dans le domaine de la méthode d’analyse et de la théorie politique pourrait-il être utilisé au XXIe siècle ?

Telles furent les questions qui motivèrent cette interview. Personne mieux que Berthier ne pouvait aider à élucider ces questions, très pertinentes pour l’anarchisme contemporain. Mon espoir est que cette interview puisse apporter des éléments pertinents pour le développement théorique de l’anarchisme au Brésil, en Amérique latine, et pourquoi pas, dans le monde.

Felipe Corrêa
Février 2012

* Felipe Corrêa est un militant de l’Organisation Anarchiste Socialismo Libertario de São Paulo, au Brésil. Il est éditeur et chercheur, et a récemment publié Idéologie et Stratégie : anarchisme, mouvements sociaux et pouvoir populaire chez Faísca Publicações. On peut trouver sur le site anarkismo.net de nombreuses études de Felipe Corrêa, ou des recensions de livres, parmi lesquels « Para uma Teoria Libertária do Poder », « Poder, Dominação e Autogestão », « Conhecer o Passado, Construir o Futuro ». Le texte qui suit, sous forme d’interview, est le résultat de plusieurs mois d’échanges épistolaires.

more >>

image★ Déclaration internationale pour le 1er Mai ★ Mai 04 0 comments

Le 1er mai 1886, une grève de grande ampleur débute aux États-Unis pour demander la réduction de la journée de travail à 8 heures. La revendication principale « 8 heures de travail, 8 heures de sommeil, 8 heures de loisirs », était propagée depuis la moitié du 19ème siècle et a permis au mouvement ouvrier d’arracher une partie de son pouvoir au capital, disputant du temps pour la vie, la culture et le plaisir.

imageRencontre européenne de groupes membres d'Anarkismo.net à Paris Feb 11 Anarkismo 0 comments

Ce week-end des délégués de six organisations libertaires européennes se sont réunies à Paris lors d'une rencontre européenne de groupes membres d'Anarkismo.net. [English] [Italiano] [Castellano] [Norsk] [Ελληνικά] [Português]

imageLes DOM donnent l’exemple. Etendons partout la grève générale Feb 13 AL 0 comments

Depuis plus de 3 semaines les travailleuses et travailleurs de Guadeloupe sont engagé-e-s dans une grève générale contre le patronat et l’Etat colonial français afin de satisfaire leurs revendications

textLe journal Le Trouble n’est plus. Vive le Trouble! Mär 10 journal anarchiste Le Trouble 0 comments

Le collectif du journal anarchiste Le Trouble a décidé de cesser ses activités de publication.

© 2005-2021 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]