user preferences

Palestine - Le Hamas prend le pouvoir aux élections

category machrek / arabie / irak | impérialisme / guerre | opinion / analyse author Wednesday February 08, 2006 20:36author by Ilan Shalif - Anarchiste contre le mur Report this post to the editors

Un communiste libertaire israélien fait une brève analyse des dernières élections parlementaires en Palestine qui ont eu comme résultat la déroute du parti « Al-Fatah » jusque-là majoritaire, vaincu par les fondamentalistes du Hamas.


Palestine - Le Hamas prend le pouvoir aux élections

L’élite gouvernante d’Israël, qui comptait sur la bonne volonté de l’OLP et du Fatah pour un compromis qui leur laisserait quelques-uns des territoires occupés lors de la guerre de 1967 (si ils les maintenaient sous pression suffisamment longtemps), a commis une erreur de calcul. Une partie de ses efforts incluait de favoriser les fondamentalistes du Hamas, ce qui était censé remplacer les tendances nationalistes par un programme religieux. Les effets de cette stratégie n’ont conduit qu’à l’affaiblissement de l’Autorité palestinienne corrompue, à tel point que cela en est devenu incontrôlable. Maintenant, les Israéliens se retrouvent avec le gouvernement du Hamas, plus fondamentaliste et moins corruptible, qui a opté pour le fondamentalisme et une lutte active contre l’occupation appuyée par l’argument religieux.

Le système capitaliste moderne dépend de la classe capitaliste qui contrôle la bureaucratie de l’Etat. Lorsque le système capitaliste est imposé par les anciens colons sans une classe capitaliste suffisamment forte, la bureaucratie étatique ou l’élite militaire prennent les rennes du pouvoir. Dans le cas des territoires palestiniens confiés à la bureaucratie et à la force militaire de l’OLP, l’influence modératrice d’une classe capitaliste forte et locale n’existait pas. De cette manière, les fonctionnaires de haut niveau se sont enrichis grâce à la corruption et ont acheté la loyauté des fonctionnaires sulbalternes.

Les travailleurs et les paysans ne pouvaient qu’envier la nouvelle élite gouvernante et corrompue. Ce système ne pouvait pas fonctionner correctement car il n’était pas indépendant des forces d’occupation israéliennes, qui ont favorisé la montée des fondamentalistes du Hamas.

Ainsi, le Hamas (qui a distribué énormément d’aide aux plus nécessiteux, aussi via ses ONG, dans des domaines tels que les soins médicaux, l’éducation et les services sociaux) a donné l’impression d’agir loin de la corruption. Il s’est assuré de cette manière de nombreuses voix de sympathie, y compris de la part de personnes qu’on ne peut pas considérer comme fondamentalistes.

D’après les scrutins, il semble que les électeurs du Fatah ou du Hamas ne se sont pas différenciés en ce qui concerne le niveau de ferveur religieuse. Mais il existait deux raisons non liées à la religion qui ont poussé les gens à voter pour le Hamas : d’abord, une forme de sanction à l’égard du Fatah corrompu ; et en second lieu, le soutien à une lutte plus systématique contre Israël.

De plus, le Fatah était était désorganisé en raison des conflits internes et des attaques constantes des forces israéliennes. Il était tellement gangrené par les rivalités internes que le Hamas a obtenu un nombre de députés au-delà de ce que son noyau d’électeurs permettrait normalement.

Le Hamas lui-même n’est pas monolithique. La principale motivation de son noyau d’activistes est de promouvoir la religion islamique, pour laquelle ils ont activement milité durant de nombreuses années au travers d’un nationalisme extrême. Cependant, beaucoup d’entre eux seraient prêts à faire un pacte avec Israël et les pouvoirs impérialistes pour se maintenir sur le trône ou au moins conserver une position de premier plan.

Ce n’est pas par hasard si seulement des candidats du Fatah ont été élus dans une municipalité où le Hamas contrôle la mairie depuis un an. Ce n’est pas par hasard non plus que le Fatah ait obtenu 20 votes de plus que le Hamas dans le petit village de Bil’in, où le comité nationaliste populaire fait du bon travail pour la lutte contre le Mur de séparation.

Le Hamas a obtenu environ 42,9 pour cent des voix lors des dernières élections en Palestine. Cependant, en raison de la désorganisation du Fatah et de la procédure électorale (la moitié des sièges (soit 66) sont élus par votes proportionnels et l’autre moitié par votes régionaux), le Hamas a obtenu les 56 pour cent des sièges au parlement. Maintenant, ils doivent décider (ou se diviser) si ils veulent utiliser leur nouveau pouvoir pour promouvoir leur fondamentalisme à partir de l’Autorité palestinienne ou arrêter la résistance militaire afin de se légitimer aux yeux des principaux Etats capitalistes.

[Ilan Shalif], anarchiste contre le Mur

Cet article a été écrit pour Anarkismo.net
Traduction de Louis Jazz, A voix autre - avoixautre@no-log.org

This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
Employees at the Zarfati Garage in Mishur Adumim vote to strike on July 22, 2014. (Photo courtesy of Ma’an workers union)

Front page

ANARCHISM, ETHICS AND JUSTICE: THE MICHAEL SCHMIDT CASE

Land, law and decades of devastating douchebaggery

Democracia direta já! Barrar as reformas nas ruas e construir o Poder Popular!

Reseña del libro de José Luis Carretero Miramar “Eduardo Barriobero: Las Luchas de un Jabalí” (Queimada Ediciones, 2017)

Análise da crise política do início da queda do governo Temer

Dès maintenant, passons de la défiance à la résistance sociale !

17 maggio, giornata internazionale contro l’omofobia.

Los Mártires de Chicago: historia de un crimen de clase en la tierra de la “democracia y la libertad”

Strike in Cachoeirinha

(Bielorrusia) ¡Libertad inmediata a nuestro compañero Mikola Dziadok!

DAF’ın Referandum Üzerine Birinci Bildirisi:

Cajamarca, Tolima: consulta popular y disputa por el territorio

Statement on the Schmidt Case and Proposed Commission of Inquiry

Aodhan Ó Ríordáin: Playing The Big Man in America

Nós anarquistas saudamos o 8 de março: dia internacional de luta e resistência das mulheres!

Özgürlüğümüz Mücadelemizdedir

IWD 2017: Celebrating a new revolution

Solidarité avec Théo et toutes les victimes des violences policières ! Non à la loi « Sécurité Publique » !

Solidaridad y Defensa de las Comunidades Frente al Avance del Paramilitarismo en el Cauca

A Conservative Threat Offers New Opportunities for Working Class Feminism

De las colectivizaciones al 15M: 80 años de lucha por la autogestión en España

False hope, broken promises: Obama’s belligerent legacy

Primer encuentro feminista Solidaridad – Federación Comunista Libertaria

Devrimci Anarşist Tutsak Umut Fırat Süvarioğulları Açlık Grevinin 39 Gününde

© 2005-2017 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]