user preferences

New Events

Afrique du Nord

no event posted in the last week

Maghreb ouvrier: La percée du syndicalisme autonome

category afrique du nord | luttes en milieu de travail | opinion / analyse author Saturday April 07, 2012 00:12author by Mouldi C. - Alternative Libertaire Report this post to the editors

Les dictatures les avaient assujettis, transformé en rouages de l’Etat, en structures d’encadrement de la classe ouvrière. Le Printemps arabe change la donne. Ici, des syndicats libres éclosent. Là, la banquise bureaucratique se fissure. La situation est à observer de près.
tunez.jpg

Sous le Printemps arabe, la lutte des classes affleure. Pour défendre ses intérêts propres, la classe ouvrière parviendra-t-elle à se doter d’une organisation indépendante et com­bative?

C’est en Algérie que l’on observe les évolutions les plus intéressantes. Les syndicats autonomes ne cessent de se développer face à l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA, paragouvernementale), avec pour fer de lance le Syndicat national autonome du personnel de l’administration publique (Snapap), mais aussi quelques autres dans l’éducation, et depuis peu dans les entreprises pétrolières, de téléphonie, dans les banques ou encore dans les collectivités locales. Le Printemps arabe de 2011 a encouragé cette dynamique, mais la répression demeure très forte. Avec cette diversification des implantations, le syndicalisme autonome est amené à s’interroger sur sa structuration, d’autant qu’il est très attaché au rôle des syndicats de base, et au lien étroit qu’il entretient avec les associations de chômeuses et de chômeurs.

Au Maroc, le syndicalisme reste inféodé aux partis politiques, ce qui ne facilite pas l’essor et la coordination des luttes. Des syndicats locaux des différentes confédérations (UMT, CDT, ODT, etc.) mènent des grèves, souvent très dures, longues, réprimées, et pour nombre d’entre elles gagnantes grâce à la solidarité. Mais les jeux politiciens les empêchent d’occuper pleinement le terrain social, de poser réellement la question d’un changement de société d’un point vue autonome pour les travailleuses et travailleurs. Le congrès de l’une des organisations les plus combatives, l’Organisation démocratique des travailleurs (ODT), se tient fin mars. Il faudra en suivre les débats et décisions…

En Égypte, la répression est forte contre les manifestations, mais aussi contre le droit d’expression et d’organisation collective. Une loi très restrictive pour les ONG et les associations est en préparation. Les luttes sociales n’ont pas cessé, au contraire. Des grèves éclatent dans divers secteurs professionnels. La Fédération égyptienne des syndicats indépendants (EFITU) a tenu son Ier congrès du 28 au 30 janvier, et met en avant 5 exigences : le retour des militaires dans les casernes ; la démission du gouvernement; la formation d’un gouvernement «de salut national»; la démission du procureur général (un fidèle de Moubarak) ; la création d’un tribunal révolutionnaire pour juger l’ancien régime. Et l’EFITU précise «nous utiliseront tous les moyens légitimes, y compris la grève générale que nous avons utilisé précédemment pour soutenir la révolution qui subit actuellement de nombreuses menaces».

L’UGTT change de direction

En Tunisie, l’Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT) a été à la fois un soutien du pouvoir (jusqu’à ses dernières heures !) et le foyer des contestations les plus fortes et les plus déstabilisatrices pour celui-ci. Réunie en congrès du 25 au 28 décembre 2011, elle a renouvelé à 75 % son bureau exécutif. Un enjeu d’autant plus important que, traditionnellement, les différents courants politiques y sont explicitement représentés. Les fédérations et les unions régionales qui avaient le plus pesé dans le soutien aux mouvements de Redeyet et Gafsa puis dans le tournant vers la grève générale en janvier 2011, sont représentées. C’est un glissement «à gauche» indéniable, mais avec les réserves liés à un fonctionnement qui demeure assez bureaucratique. Point noir: aucune femme au bureau exécutif, alors qu’il y avait des candidates et qu’elles représentent la moitié des effectifs de l’UGTT.

Les rapports entre toutes ces organisations syndicales et la Confédération syndicale internationale (CSI) méritent quelques lignes. Sans état d’âme, la CSI accueillait les syndicats «officiels» liés aux dictatures. Malgré tout, en recherche de soutiens internationaux, c’est vers la CSI que les syndicats autonomes algériens et égyptiens se tournent. Ces affiliations traduisent surtout le manque d’attractivité au plan international du syndicalisme révolutionnaire, qui pèche par purisme parfois, par pénurie de moyens souvent. Mentionner ces insuffisances ne signifie pas qu’elles sont insurmontables, bien au contraire.

Mouldi C.
Alternative Libertaire Transcom

This page can be viewed in
English Italiano Deutsch

Front page

Reflexiones sobre la situación de Afganistán

Αυτοοργάνωση ή Χάος

South Africa: Historic rupture or warring brothers again?

Declaración Anarquista Internacional: A 85 Años De La Revolución Española. Sus Enseñanzas Y Su Legado.

Death or Renewal: Is the Climate Crisis the Final Crisis?

Gleichheit und Freiheit stehen nicht zur Debatte!

Contre la guerre au Kurdistan irakien, contre la traîtrise du PDK

Meurtre de Clément Méric : l’enjeu politique du procès en appel

Comunicado sobre el Paro Nacional y las Jornadas de Protesta en Colombia

The Broken Promises of Vietnam

Premier Mai : Un coup porté contre l’un·e d’entre nous est un coup porté contre nous tou·tes

Federasyon’a Çağırıyoruz!

Piştgirîye Daxuyanîya Çapemenî ji bo Êrîşek Hatîye li ser Xanîyê Mezopotamya

Les attaques fascistes ne nous arrêteront pas !

Les victoires de l'avenir naîtront des luttes du passé. Vive la Commune de Paris !

Contra la opresión patriarcal y la explotación capitalista: ¡Ninguna está sola!

100 Years Since the Kronstadt Uprising: To Remember Means to Fight!

El Rei està nu. La deriva autoritària de l’estat espanyol

Agroecology and Organized Anarchism: An Interview With the Anarchist Federation of Rio de Janeiro (FARJ)

Es Ley por la Lucha de Las de Abajo

Covid19 Değil Akp19 Yasakları: 14 Maddede Akp19 Krizi

Declaración conjunta internacionalista por la libertad de las y los presos politicos de la revuelta social de la región chilena

[Perú] Crónica de una vacancia anunciada o disputa interburguesa en Perú

Nigeria and the Hope of the #EndSARS Protests

© 2005-2021 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]