user preferences

Retraites : nous ne lâcherons rien ! La lutte n'est pas finie !

category france / belgique / luxembourg | économie | lien vers pdf author Sunday November 07, 2010 16:23author by Alternative Libertaire - AL Report this post to the editors

Maintenant que la loi est votée, nous sommes entré-e-s dans une nouvelle phase de contestation, et nous ne devons pas hésiter à remettre en cause la légitimité de la « démocratie représentative », comme cela s'est vu durant le CPE. Ce que nous avons gagné par la lutte, c'est par la lutte que nous le garderons ! [English]
al_1.jpg


Retraites : nous ne lâcherons rien ! La lutte n'est pas finie !


Maintenant que la loi est votée, nous sommes entré-e-s dans une nouvelle phase de contestation, et nous ne devons pas hésiter à remettre en cause la légitimité de la « démocratie représentative », comme cela s'est vu durant le CPE. Ce que nous avons gagné par la lutte, c'est par la lutte que nous le garderons !

Tous les secteurs de la société se sont engagés dans la lutte, chacun à leur manière, témoignant de la colère accumulée depuis plusieurs années contre ce gouvernement raciste et autoritaire au service de la bourgeoisie ainsi que contre le patronat et les actionnaires qui accaparent toujours plus les richesses produites par notre travail. L'importance rarement égalée des manifestations témoigne de la ferme opposition à la réforme des retraites mais aussi de la crise de légitimité profonde du gouvernement et du système en place.

Concrétiser la radicalité du mouvement

C'est la détermination de certaines fédérations syndicales et de nombreuses équipes locales qui a permis le réel déclenchement de ce mouvement. Ce faisant, elles ont empêché la majorité de l'intersyndicale de se situer uniquement dans la perspective d'une négociation du projet de loi. Pour autant, si la bataille de l'opinion a été gagnée et si la participation aux manifestations a été massive, il y a eu une réelle difficulté à reconduire et à élargir les grèves. L'intersyndicale a donc réussi à reprendre la main sur l'organisation du mouvement. Les dernières annonces de celle-ci, en n'apportant aucun soutien aux mouvements de grève reconductible, en condamnant les actions portant atteinte « aux biens et aux personnes » et en espaçant de nouveau les jours de mobilisation, montrent une intention très claire d'enterrer progressivement la mobilisation et d'éviter une remise en cause réelle de la légitimité gouvernementale, laissant le champ libre au PS et aux autres partis d'opposition institutionnelle pour présenter les prochaines échéances électorales comme le seul débouché à la colère exprimée. Mais ce n'est pas en construisant un nouveau programme commun avec la gauche sociale-libérale que le mouvement social parviendra à faire entendre ses revendications ! Le PS l'a clairement dit : il est pour l'allongement de la durée de cotisations et "prend acte" des précédentes réformes. Alors si nous voulons que la société change, nous devons nous organiser et prendre nous-mêmes les choses en main, sans attendre qu'un Parti nous apporte la solution.

Faire front contre le Capital !

Le mouvement de masse actuel a été dynamisé par l'impulsion de grèves reconductibles et d'actions de blocage, qui témoignent d'une radicalisation d'une partie des salarié-e-s et de leurs organisations syndicales. En s'attaquant au fonctionnement de l'économie capitaliste par l'arrêt de la production dans les raffineries et le blocage des dépôts de carburants, les travailleuses et les travailleurs ont réaffirmé leur importance dans le processus de production des richesses. Tout le monde a pu constater que ce ne sont pas les actionnaires ni les managers qui amènent l'essence dans les stations-services. Ces actions ont toujours bénéficié du soutien d'une majorité de la population. Nous devons faire en sorte que cette prise de conscience et cette radicalisation dans les modes d'action se concrétisent par une réelle opposition aux directions confédérales au sein des organisations syndicales et par l'unité d'action des syndicalistes de lutte au sein et entre les syndicats. Et au-delà de la mobilisation actuelle pour défendre nos retraites, nous ne devons pas hésiter à nous mobiliser pour faire front face aux attaques incessantes du gouvernement contre nos droits sociaux, et notamment face aux attaques portées au droit à l'avortement par le biais de la réforme hospitalière. Jusqu'à quand allons-nous accepter ces régressions sociales que la droite nous impose ?

Pour un autre projet de société ! Il faut remettre en cause la manière dont les capitalistes nous font travailler et organisent la société : ce sont les travailleurs et les travailleuses qui produisent les richesses, ce sont les travailleurs et les travailleuses qui doivent décider de l'organisation du travail et de la distribution des richesses ! Pourquoi les patrons et le gouvernement qui les sert devraient-ils décider à notre place ? Ce que nous défendons dans les luttes et comme perspective à plus long terme, c'est l'auto-organisation du mouvement social et l'autogestion de la production, pour décider collectivement de nos besoins.

L'avenir ce n'est pas 2012 !

N'attendons rien des élections, c'est maintenant qu'il faut continuer !




Téléchargez le PDF du tract :

Related Link: http://www.alternativelibertaire.org/IMG/pdf/2010-11-06_La_lutte_n_est_pas_finie_hte_resolution_.pdf
This page can be viewed in
English Italiano Deutsch

Front page

Comunicado sobre el Paro Nacional y las Jornadas de Protesta en Colombia

The Broken Promises of Vietnam

Premier Mai : Un coup porté contre l’un·e d’entre nous est un coup porté contre nous tou·tes

Federasyon’a Çağırıyoruz!

Piştgirîye Daxuyanîya Çapemenî ji bo Êrîşek Hatîye li ser Xanîyê Mezopotamya

Les attaques fascistes ne nous arrêteront pas !

Les victoires de l'avenir naîtront des luttes du passé. Vive la Commune de Paris !

Contra la opresión patriarcal y la explotación capitalista: ¡Ninguna está sola!

100 Years Since the Kronstadt Uprising: To Remember Means to Fight!

El Rei està nu. La deriva autoritària de l’estat espanyol

Agroecology and Organized Anarchism: An Interview With the Anarchist Federation of Rio de Janeiro (FARJ)

Es Ley por la Lucha de Las de Abajo

Covid19 Değil Akp19 Yasakları: 14 Maddede Akp19 Krizi

Declaración conjunta internacionalista por la libertad de las y los presos politicos de la revuelta social de la región chilena

[Perú] Crónica de una vacancia anunciada o disputa interburguesa en Perú

Nigeria and the Hope of the #EndSARS Protests

How Do We Stop a Coup?

Aλληλεγγύη στους 51 αντιφασίστες της Θεσσαλονίκης

No war on China

Women under lockdown all around the world

Solidarity with the Struggle of North American People!

A libertarian socialist view of the capitalist and health crisis in the Americas

Para las Clases Populares del Mundo, Pandemia, Crisis, Todos los Tiempos son de Lucha

كل التضامن مع روج آفا

© 2005-2021 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]