user preferences

New Events

Amérique centrale / Caraïbes

no event posted in the last week

Haïti : Après deux siècles d’impérialisme

category amérique centrale / caraïbes | histoire | opinion / analyse author Saturday March 06, 2010 01:00author by Boris - Alternative Libertaire Report this post to the editors

Le séisme à Haïti réclame quelques précisions sur l’histoire du pays, notamment en ce qui concerne ses contradictions économiques et politiques.

maroon.jpg

Au milieu du XVIIIe siècle, Haïti s’appelait encore Saint-Domingue et représentait la perle du premier empire colonial français. L’île était la plus grosse exportatrice de sucre des Caraïbes, loin devant les autres possessions européennes. Aujourd’hui, Haïti compte parmi les pays les plus pauvres de la planète. Le contraste semble saisissant, et n’a pas manqué d’alimenter toutes sortes d’idées reçues sur l’histoire haïtienne.

L’économie coloniale concentrait l’essentiel du pouvoir entre les mains des grands propriétaires et des négociants métropolitains. Une fois les Blancs chassés du pays et l’indépendance de la première république noire proclamée (1804), au terme d’une révolution complexe et difficile (1791-1804), l’économie de Haïti, fondée sur l’exploitation du travail des esclaves, est déjà fortement ébranlée. Par la guerre d’abord, qui a touché les plantations et la main d’œuvre, mais qui s’est aussi déroulée sur les mers, entre Français et Anglais. Par la ruine des anciens circuits commerciaux ensuite, avec la rupture entre l’île et les anciens partenaires européens.

Cette déstabilisation économique n’est pas résolue par la politique de l’État haïtien. À l’intérieur de l’île, des antagonismes persistent, entre une nouvelle élite de militaires propriétaires (qui n’hésitent pas à recourir au « caporalisme agraire » ou à la corvée pour mettre en valeur leurs terres), et de petits paysans, anciens esclaves, qui luttent pour de meilleures conditions d’existence. Cela dans un climat international défavorable, puisque Haïti doit s’acquitter d’une écrasante dette envers la France, destinée à rembourser les colons expulsés.

La domination des États-Unis

Inégalités sociales, tensions racistes et difficultés financières sont du reste au cœur de l’histoire contemporaine d’Haïti.

Sous prétexte de défendre les intérêts de leurs banques, Berlin ou Washington sont ainsi intervenus en Haïti, entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle. Les États-Unis ont notamment occupé l’île de 1915 à 1934, puis ont soutenu les régimes autoritaires de l’après-guerre, tout en s’ingérant dans les affaires intérieures (comme en 1991, lors du putsch contre Aristide).

C’est à la faveur de cette influence nord-américaine qu’une minorité de politiciens locaux a prospéré, faisant la synthèse entre nationalisme raciste, respect des intérêts étrangers, et conception autoritaire du pouvoir – comme à l’époque du régime des Duvalier.

En réalité, occupation et dictatures ont contribué à paralyser le développement économique du pays, déjà compromis par l’affaiblissement du système financier. L’agriculture a également souffert des réformes libérales, promues par le FMI : au cours des dernières années, une crise économique et alimentaire a frappé de plein fouet la paysannerie et la population urbaine, entraînant des émeutes et une critique de plus en plus prononcée des politiques dominantes.

Boris (Alternative Libertaire Paris Sud)

Related Link: http://www.alternativelibertaire.org/

This page has not been translated into Čeština yet.

This page can be viewed in
English Italiano Deutsch

Front page

Reflexiones sobre la situación de Afganistán

Αυτοοργάνωση ή Χάος

South Africa: Historic rupture or warring brothers again?

Declaración Anarquista Internacional: A 85 Años De La Revolución Española. Sus Enseñanzas Y Su Legado.

Death or Renewal: Is the Climate Crisis the Final Crisis?

Gleichheit und Freiheit stehen nicht zur Debatte!

Contre la guerre au Kurdistan irakien, contre la traîtrise du PDK

Meurtre de Clément Méric : l’enjeu politique du procès en appel

Comunicado sobre el Paro Nacional y las Jornadas de Protesta en Colombia

The Broken Promises of Vietnam

Premier Mai : Un coup porté contre l’un·e d’entre nous est un coup porté contre nous tou·tes

Federasyon’a Çağırıyoruz!

Piştgirîye Daxuyanîya Çapemenî ji bo Êrîşek Hatîye li ser Xanîyê Mezopotamya

Les attaques fascistes ne nous arrêteront pas !

Les victoires de l'avenir naîtront des luttes du passé. Vive la Commune de Paris !

Contra la opresión patriarcal y la explotación capitalista: ¡Ninguna está sola!

100 Years Since the Kronstadt Uprising: To Remember Means to Fight!

El Rei està nu. La deriva autoritària de l’estat espanyol

Agroecology and Organized Anarchism: An Interview With the Anarchist Federation of Rio de Janeiro (FARJ)

Es Ley por la Lucha de Las de Abajo

Covid19 Değil Akp19 Yasakları: 14 Maddede Akp19 Krizi

Declaración conjunta internacionalista por la libertad de las y los presos politicos de la revuelta social de la región chilena

[Perú] Crónica de una vacancia anunciada o disputa interburguesa en Perú

Nigeria and the Hope of the #EndSARS Protests

© 2005-2021 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]