user preferences

New Events

Amérique centrale / Caraïbes

no event posted in the last week
Recent articles by Club Justice Sociale
This author has not submitted any other articles.
Recent Articles about Amérique centrale / Caraïbes Luttes en milieu de travail

Call for Solidarity: Demand Reinstatement of Union Organizer in Haiti! May 18 16 by Members of the Textile Factory Union Platform-Batay Ouvriye

Luisa Capetillo: Από τις κυ ... Aug 27 15 by Dmitri (translation)

Fòmasyon PLATFÒM SENDIKA IZIN TEKSTIL (PLASIT-BO) Apr 09 15 by Batay Ouvriye

« Pétition en faveur du salaire minimum à 200 gourdes par jour »

category amérique centrale / caraïbes | luttes en milieu de travail | presse non anarchiste author Monday July 13, 2009 21:10author by Club Justice Socialeauthor email clubjusticesociale at gmail dot com Report this post to the editors

Note de presse.



Nous tenons à informer la presse et la population haïtienne en général qu’une pétition en soutien à la confirmation de la loi sur le salaire minimum à 200 gourdes a été adressée et déposée au Parlement Haïtien ce lundi 6 juillet 2009, par voie d’une délégation. Cette pétition intitulée « Pétition en faveur du salaire minimum à 200 gourdes par jour » a été signée par plus de 370 personnes, Universitaires, Artistes, Jeunes, Professionnels, Intellectuels, Citoyennes et Citoyens haïtiens, et nous recevons encore des signatures.

Conformément aux articles 29 et 29.1 de la Constitution de la République d’Haïti qui stipulent ce qui suit :

ARTICLE 29 : Le droit de pétition est reconnu. Il est exercé personnellement par un, une ou plusieurs citoyens mais jamais au nom d'un Corps.

ARTICLE 29.1: Toute pétition adressée au Pouvoir Législatif doit donner lieu à procédure réglementaire permettant de statuer sur son objet.

Nous espérons que les Parlementaires Haïtiens tiendront compte des demandes qui leur sont formulées à travers cette pétition.

L’ensemble des Pétitionnaires tient à remercier toutes celles et tous ceux qui ont soutenu notre action en faisant circuler l’information et en encourageant d’autres personnes à y prendre part. A ce carrefour historique de notre histoire sociale, nous espérons que la loi sur le salaire minimum sera confirmée et promulguée pour entamer une refondation de notre droit du travail qui pourra tout en facilitant la création d’entreprises et de l’emploi mettra l’économie au service de l’homme et non l’inverse.

Nous remercions toutes les personnes qui ont supporté la pétition. Nos remerciements vont également à l’égard du Président du Sénat Monsieur Kély Bastien qui nous a confirmé par mail qu’il a bien reçu la pétition.

Nous disons à celles et ceux qui souhaitent encore signer la pétition qu’ils peuvent le faire en apposant leurs noms et prénoms au bas du document avant de le transférer à leurs contacts en nous mettant en copie conforme, à l'adresse e-mail: clubjusticesociale@gmail.com.

Enfin, tous ceux qui le veulent peuvent retrouver notre espace Justice Sociale En Haïti en construction sur Facebook pour continuer la mobilisation pour l’équité minimale en Haïti.

Merci pour votre collaboration et cordiales salutations.

Respectueusement,

Le Club pour une Justice Sociale en Haïti

Fritz Calixte

Josué Pierre Dahomey



Pétition en faveur du salaire minimum à 200 gourdes par jour


Nous – Universitaires, Artistes, Jeunes, Professionnels, Intellectuels, Citoyennes, Citoyens attachés au bien commun – félicitons les Parlementaires de la 48ème législature pour cette loi sur le salaire minimum, qui entrera dans les annales de cette institution comme l’une des réalisations majeures du corps législatif à l’orée de notre quête de démocratie.

Par ailleurs, nous déplorons le rejet par le Président de la République de cette loi fixant le salaire minimum à 200 gourdes.

Nous déplorons ce manque de vision et ce déficit du sens d’équité et de justice sociale dont fait montre le chef de l’État en acceptant d’aligner la politique publique sur l’intérêt particulier de ceux qui n’ont que le profit comme crédo.

Nous déplorons le silence complice d’autres responsables de l’exécutif qui normalement devraient pouvoir proposer des mesures d’accompagnement de l’État en vue d’améliorer le sort des plus défavorisés de notre société.

Face à ce constat d’échec de l’exécutif à prendre le parti de l’équité et de la justice sociale, nous appelons les Parlementaires à ne pas se laisser intimider par le jeu de l’exécutif et des intérêts de profit odieux.

Nous invitons les Parlementaires à rester en adéquation aux idéaux qui ont conduit au vote de cette loi qui est à nos yeux ‘la loi de l’équité minimale’. Nous voulons rappeler à nos amis parlementaires qu’ils ne sont redevables qu’envers leurs électeurs (les défavorisés, les travailleurs, les ouvriers et filles et fils d’ouvriers, les paysans, qui leur avaient fait confiance) et envers l’histoire qui appréciera leur courage.

Nous convions les Parlementaires, acteurs de premier plan et aujourd’hui principaux responsables du bon dénouement de cette mobilisation sociale en faveur de leur loi de l’équité minimale, à obliger le Président de la République à publier la loi sur le salaire minimum de 200 gourdes en exerçant leur droit constitutionnel.

Selon l’article 121.4 de la constitution de 1987, si la loi est revotée dans les mêmes termes par les Parlementaires, le Président de la République a l’obligation de la publier. Pour cela, Nous – Universitaires, Artistes, Jeunes, Professionnels, Intellectuels, Citoyennes, Citoyens – renouvelons aux Députés et Sénateurs notre soutien le plus ferme et leur donnons la garantie de notre détermination à poursuivre la lutte en faveur de l’équité et de la justice sociale.

Suivent les signatures. Pour joindre votre signature il vous suffit d'envoyer un email à:

clubjusticesociale@gmail.com

This page can be viewed in
English Italiano Deutsch

Front page

Reflexiones sobre la situación de Afganistán

Αυτοοργάνωση ή Χάος

South Africa: Historic rupture or warring brothers again?

Declaración Anarquista Internacional: A 85 Años De La Revolución Española. Sus Enseñanzas Y Su Legado.

Death or Renewal: Is the Climate Crisis the Final Crisis?

Gleichheit und Freiheit stehen nicht zur Debatte!

Contre la guerre au Kurdistan irakien, contre la traîtrise du PDK

Meurtre de Clément Méric : l’enjeu politique du procès en appel

Comunicado sobre el Paro Nacional y las Jornadas de Protesta en Colombia

The Broken Promises of Vietnam

Premier Mai : Un coup porté contre l’un·e d’entre nous est un coup porté contre nous tou·tes

Federasyon’a Çağırıyoruz!

Piştgirîye Daxuyanîya Çapemenî ji bo Êrîşek Hatîye li ser Xanîyê Mezopotamya

Les attaques fascistes ne nous arrêteront pas !

Les victoires de l'avenir naîtront des luttes du passé. Vive la Commune de Paris !

Contra la opresión patriarcal y la explotación capitalista: ¡Ninguna está sola!

100 Years Since the Kronstadt Uprising: To Remember Means to Fight!

El Rei està nu. La deriva autoritària de l’estat espanyol

Agroecology and Organized Anarchism: An Interview With the Anarchist Federation of Rio de Janeiro (FARJ)

Es Ley por la Lucha de Las de Abajo

Covid19 Değil Akp19 Yasakları: 14 Maddede Akp19 Krizi

Declaración conjunta internacionalista por la libertad de las y los presos politicos de la revuelta social de la región chilena

[Perú] Crónica de una vacancia anunciada o disputa interburguesa en Perú

Nigeria and the Hope of the #EndSARS Protests

© 2005-2021 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]