user preferences

Barack Obama, et après ?

category amérique du nord / mexique | divers | opinion / analyse author Wednesday January 21, 2009 07:00author by Vincent Nakash - Alternative Libertaire Report this post to the editors

La victoire de Barack Obama aux élections présidentielles américaines est perçue comme l’annonce d’un changement radical de la politique américaine. Pourtant, on a des raisons d’être pessimiste.

obama_reuters_halo.jpg

Obama devrait initier rapidement un retrait graduel des troupes américaines d’Irak. Mais qu’on se rassure : les soldats américains ne partiront d’Irak que pour être mieux redéployés… en Afghanistan !

Obama ou l’impérialisme sympathique

Sur le site de campagne du candidat Obama, on peut ainsi lire cette intéressante analyse du conflit irakien : « La décision d’envahir l’Irak a détourné une partie de nos ressources de la guerre en Afghanistan, rendant plus difficile de tuer ou de capturer Ousama Ben Laden. » En d’autres termes, le désastre irakien n’est critiqué qu’en tant qu’obstacle au bon déroulement du massacre afghan, le tout accompagné du refrain éculé de la guerre contre le terrorisme.

En Iran, Obama substitue la carotte au bâton : ainsi, si l’Iran cesse son « comportement perturbateur » (sic) et arrête de jouer avec l’arme nucléaire, Oncle Sam la récompensera par des investissements et une place à l’OMC. Enfin, Obama se pose en soutien indéfectible d’Israël, affirmant son « droit à l’auto-défense » et promettant une augmentation de l’assistance militaire et économique à l’Etat hébreu, tout en ignorant les raids et les colonies.

Obama doit en grande partie sa victoire à la situation économique. Sa réponse à la crise est donc fortement attendue par ceux et celles qui l’ont élu. Certains croient voir en Obama un nouveau Roosevelt, impulsant un New Deal [1] pour relancer l’économie.

Pas de rupture en vue

Certes, le plan annoncé par Obama le 22 novembre pourrait y laisser penser : il inclut notamment la construction d’infrastructures telles qu’écoles et routes, qui permettraient de créer de l’emploi. Mais à y regarder de plus près, l’essentiel de son « plan de relance » consiste dans la poursuite des baisses d’impôts initiées par l’administration Bush. Et si Obama a été élu en brandissant le slogan de la « redistribution des richesses », ces baisses d’impôt profiteront aux classes moyennes (jusqu’à 250 000 dollars par an, sans commentaires) plus qu’aux classes populaires… Enfin, contrairement à ce qu’il avait annoncé pendant la campagne, Obama n’augmentera pas les impôts pour les plus riches, au prétexte fallacieux que cela accentuerait la récession. Autant d’argent qui aurait pu bénéficier aux classes populaires.

Enfin, après le catastrophique « plan de sauvetage » du système bancaire initié par l’administration Bush, il y a fort à parier que l’austérité est aussi au programme et que les réformes sociales promises par le candidat devront attendre. Ainsi de la réforme de l’assurance-maladie, qui sans proposer une sécurité sociale universelle était supposée rendre l’assurance-santé accessible à toutes et tous.

Rien donc de bien neuf au pays d’Obama. Parions que les classes populaires américaines ne seront pas dupes très longtemps…

Vincent Nakash (AL Paris-Sud)

[1] Référence au New Deal, plan de relance de l’économie impulsé par le président américain Roosevelt dans les années 30 après la crise de 1929, fondé sur l’interventionnisme économique et des programmes d’aides sociales aux classes populaires.

Related Link: http://www.alternativelibertaire.org/

This page has not been translated into Română yet.

This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
Employees at the Zarfati Garage in Mishur Adumim vote to strike on July 22, 2014. (Photo courtesy of Ma’an workers union)

Front page

ANARCHISM, ETHICS AND JUSTICE: THE MICHAEL SCHMIDT CASE

Land, law and decades of devastating douchebaggery

Democracia direta já! Barrar as reformas nas ruas e construir o Poder Popular!

Reseña del libro de José Luis Carretero Miramar “Eduardo Barriobero: Las Luchas de un Jabalí” (Queimada Ediciones, 2017)

Análise da crise política do início da queda do governo Temer

Dès maintenant, passons de la défiance à la résistance sociale !

17 maggio, giornata internazionale contro l’omofobia.

Los Mártires de Chicago: historia de un crimen de clase en la tierra de la “democracia y la libertad”

Strike in Cachoeirinha

(Bielorrusia) ¡Libertad inmediata a nuestro compañero Mikola Dziadok!

DAF’ın Referandum Üzerine Birinci Bildirisi:

Cajamarca, Tolima: consulta popular y disputa por el territorio

Statement on the Schmidt Case and Proposed Commission of Inquiry

Aodhan Ó Ríordáin: Playing The Big Man in America

Nós anarquistas saudamos o 8 de março: dia internacional de luta e resistência das mulheres!

Özgürlüğümüz Mücadelemizdedir

IWD 2017: Celebrating a new revolution

Solidarité avec Théo et toutes les victimes des violences policières ! Non à la loi « Sécurité Publique » !

Solidaridad y Defensa de las Comunidades Frente al Avance del Paramilitarismo en el Cauca

A Conservative Threat Offers New Opportunities for Working Class Feminism

De las colectivizaciones al 15M: 80 años de lucha por la autogestión en España

False hope, broken promises: Obama’s belligerent legacy

Primer encuentro feminista Solidaridad – Federación Comunista Libertaria

Devrimci Anarşist Tutsak Umut Fırat Süvarioğulları Açlık Grevinin 39 Gününde

© 2005-2017 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]