user preferences

New Events

France / Belgique / Luxembourg

no event posted in the last week
Recent articles by CNT AIT (France)
This author has not submitted any other articles.
Recent Articles about France / Belgique / Luxembourg Mouvement anarchiste

Union Communiste Libertaire (UCL) Jun 17 19 by Union Communiste Libertaire

La Unión hace la fuerza Jun 15 19 by Coordination des Groupes Anarchistes

L'Union fait la force Jun 15 19 by Coordination des Groupes Anarchistes

Anarchosyndicalisme !

category france / belgique / luxembourg | mouvement anarchiste | autre presse libertaire author Saturday August 11, 2007 00:02author by CNT AIT (France) - CNT AIT (France)author email contcat at cnt-ait dot info Report this post to the editors

(le Combat Syndicaliste change de nom)

Anarchosyndicalisme !, le journal des anarchosyndicalistes

ANARCHOSYNDICALISME !

Pour son numéro 101, le journal de la CNT-AIT Midi-Pyrénées change de titre

Le "Combat Syndicaliste" change de titre pour devenir : "Anarchosyndicalisme !". Au-delà d’une simple modification sémantique, il s’agit d’une clarification des positions que nous défendons et des idéaux qui nous animent. C’est une façon de nous démarquer des syndicats institutionnels, collaborateurs et partenaires du pouvoir, et de réaffirmer les valeurs qui sont les nôtres.

Car le syndicalisme traditionnel n’est plus révolutionnaire depuis longtemps. Il s’enorgueillit d’ailleurs de ne pas défendre de positions globales, comme si la sphère du travail pouvait être totalement déconnectée des autres activités sociales. Qu’est-ce que le syndicalisme aujourd’hui, sinon un instrument du pouvoir et une soupape de sécurité qui empêche la société capitaliste d’imploser quand les tensions sociales deviennent trop fortes ? Les appareils syndicaux tuent dans l’œuf toute contestation autonome et livrent aux forces de l’ordre les prolétaires qui s’insurgent. Assis à la table des négociations, ils conservent leurs avantages et leurs places, au chaud.

"Anarchosyndicalisme !", tout au contraire, s’inscrira dans le refus de ce monde de classe et d’exploitation, hiérarchisé, fliqué, marchandisé. Révolutionnaire, il poursuivra le projet de briser ce vieux système et de bâtir une société nouvelle, sans classe, auto-administrée et émancipatrice, non autoritaire et sans hiérarchie, fraternelle et respectueuse de la liberté de chacun.

"Anarchosyndicalisme !" encouragera l’indispensable résistance populaire. Il place d’ailleurs ses premiers numéros sous son égide, parce que, dans ce temps de dépression, de désenchantement, de repli des individus sur eux-mêmes ; la résistance est la première étape de la libération.

"Anarchosyndicalisme !" soutiendra et participera aux luttes autonomes, à tous les combats contre l’autorité, l’arbitraire, l’oppression et la destruction de la planète. Il le fera dans la transversalité, car les problèmes rencontrés sur le lieu de travail, ceux rencontrés dans la vie de tous les jours, ont les mêmes causes : l’exploitation de l’immense majorité de la population par une poignée de nantis.

"Anarchosyndicalisme !" sera vivant et dynamique. Dans un monde en perpétuelle évolution, il cherchera toujours à rester cohérent avec ses principes et ses finalités. Aujourd’hui, c’est à la totale réappropriation de la vie, individuelle et collective, de chacun qu’il faut œuvrer. Un tel combat ne doit pas être dévoyé. C’est pourquoi il exige d’abord de l’intégrité, c’est-à-dire le refus de toute alliance ou compromission avec les partis politiques quels qu’ils soient, les syndicats réformistes et tous ceux qui, de façon avouée ou occulte, ne travaillent qu’à la conservation de ce vieux monde.

"Anarchosyndicalisme !" sera à la recherche de solutions collectives aux problèmes et réaffirmera l’importance du lien social et de la lutte solidaire directe entre exploités.

A toutes les époques et sous toutes les latitudes, il a toujours été, il sera toujours des moments dans l’Histoire où tout bascule. Où la population quitte son rôle passif pour passer à l’action. Une autre vie, une autre société deviennent alors possibles. C’est à l’apparition, à l’épanouissement de cette rupture historique qu’"Anarchosyndicalisme !" travaillera. C’est dans cette perspective qu’avec vous, avec tous ceux qui s’y reconnaîtront, ensemble, "Anarchosyndicalisme !" appelle dès aujourd’hui à construire et à lutter.

voir ce nouveau numéro :http://www.cntaittoulouse.lautre.net/rubrique.php3?id_rubrique=60

Dans la même rubrique : "L’anarchosyndicalisme questionné" http://www.cntaittoulouse.lautre.net/article.php3?id_article=88&lang=fr

Pour recevoir gratuitment le journal, envoyer un mail à contact@cnt-ait.info oubien écrire à CNT AIT 7 rue ST Rémésy 31000 TOULOUSE

On peut aussi s'abonner : 10 euros, 20 et plus en soutien


---------------------------------------------------
SOMMAIRE :

A la une du Anarchosyndicalisme 101

* Dossier : Ils ont voté, et puis après ...

- Une soirée électorale peu ordinaire

Dimanche 6 mai, 19h40 à la Reynerie (Toulouse) : 20 minutes avant la proclamation des résultats des élections, rue de Kiev, deux voitures sont incendiées. Il est vrai que des policiers n’avaient pas attendu l’heure officielle pour fêter l’élection de leur ancien patron en paradant dans le (...)

- LES UNS ET LES AUTRES

Ils sont pour la plupart déçus, dépités, outrés, indignés, apeurés, découragés. Les plus hardis sont en colère, les plus sincères ont la rage. Après les anti-fachos, ces folkloriques chasseurs de F-haine, voici les anti-sarkos, et, parmi eux, le noyau dur, celui des défenseurs-citoyens de la démocratie parlementaire. (...)


· Notre révolte sera plus forte que leur victoire

Une version réductionniste du "6 mai" qui n’est pas innocente L’idéologie dominante, qui s’exprime par la voix du personnel politique et médiatique, a unanimement minoré les rassemblements du 6 mai au soir et ceux des jours suivants. De même, caricature et réductionnisme étaient de mise (...)


- chroniques des assemblées Toulousaines

Tout a débuté le soir de l’élection présidentielle. Comme dans de nombreuses villes à l’intérieur de nos frontières, plusieurs milliers de personnes sont descendues dans la rue pour exprimer leur colère. Sans aucun mot d’ordre ni appel d’une organisation quelconque, ces mêmes personnes se (...)

* Du côté des entreprises

- Le possibilisme est un suicide quotidien
Réflexion à propos des suicides de plusieurs salariés chez RENAULT, PSA, EDF-GDF, ... : Chez Renault, chez PSA, à EDF-GDF, parmi les personnels des maisons de retraite, tout comme chez les ouvriers de l’agriculture où du bâtiment, dans tous les lieux d’exploitation, les suicides, généralement (...)

- AIRBUS : QU’ ILS DETRUISENT NOUS CONSTRUIRONS !

Les 3 400 emplois qui seront supprimés à Airbus-Toulouse ont servi d’argument lors des récentes campagnes électorales. Même si les grande - et hypocrites - déclarations se poursuivent le temps qu’il faudra, ils ne seront qu’un premier coup de semonce, car, du groupe EADS qui tient en main (...)

- Affaire d’Esclavage dans le 82

Dans un village du Tarn-et-Garonne, des compagnons de la CNT-AIT du 82 ont mis à jour une véritable affaire d’esclavage dans une entreprise artisanale du bâtiment. Cette entreprise se compose du patron, de son fils et d’une personne réduite à l’état d’esclavage : D’après ses déclarations, cette personne est sous la tutelle juridique de son patron depuis une vingtaine d’année, et travaillait au moins dix heures par jour, six jours par semaine, sans jamais voir la couleur de l’argent... Vivant dans un taudis absolument insalubre (appartenant au patron) situé en plein (...)


* Vive la Chapelle libre !

Non, vous ne rêvez pas. Les fiers anarchosyndicalistes de la CNT-AIT appellent à la solidarité avec la Chapelle. Mais rassurez-vous, nous n’avons pas changé de credo ni sombré dans la génuflexion vaticanesque. La Chapelle est en fait un lieu habité, de désir et de passion, de création et (...)

* Vision du temps carcéral

Une notion très vaste, on aurait tendance à croire, en étant simpliste, que ce sont les secondes, les heures, les journées qui font les mois pour finir sur l’année. Maintenant dans la vie quotidienne on ne se rend même pas compte qu’il passe, en citant par exemple "c’est déjà mercredi" (...)

* Qui veut noyer les jeunes les accuse de la rage

Depuis plusieurs années, à l’entrée de l’été, la presse locale à l’unisson avec les pouvoirs publics entonne, 5 colonnes à la une et plusieurs jours d’affilé, une sinistre ritournelle sur la "violence des jeunes". Violence "incompréhensible", "sauvage" et patati et pata. Le tout à propos (...)

* Brèves de tractages

Le jeudi qui a suivi l’Assemblée Populaire à la Reynerie, 3 policiers mal inspirés - comme dans la chanson de Brassens - ont arrêté un vendeur à l’étalage (sans papiers) sur le marché où nous avions distribué des tracts la semaine précédente. Et comme dans la chanson, plusieurs dizaines de personnes, (...)

Related Link: http://cnt-ait.info
This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
Neste 8 de Março, levantamos mais uma vez a nossa voz e os nossos punhos pela vida das mulheres!
© 2005-2020 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]