Benutzereinstellungen

Neue Veranstaltungshinweise

France / Belgique / Luxembourg

Es wurden keine neuen Veranstaltungshinweise in der letzten Woche veröffentlicht

Appel pour une solidarité intergalactique et des actions partout pour mettre fin à la destruction de la zad de Notre-Dame-des-Landes

[English] [Ελληνικά]

category france / belgique / luxembourg | répression / prisonniers et prisonnières | nouvelles author Donnerstag April 12, 2018 07:57author by ZAD - Notre-Dame-des-Landes Report this post to the editors

Les bulldozers, appuyés par 2500 gendarmes mobiles, des blindés, des hélicoptères et des drones, sont en train de saccager ces forêts, ces pâturages et ces zones humides pour écraser l’avenir que nous construisons ici sur et pour la zad (la zone à défendre).
Nous vous appelons à mettre en place des actions de solidarité partout, que ce soit tenir des manifestations devant les consulats ou les ambassades françaises chez vous ou des actions contre n’importe quel symbole approprié (une multinationale ou autre) de la France !
valse05611_3.jpg

Lire aussi : Les expulsions ont commencé, la zad appelle à se mobiliser

Nous écrivons avec l’odeur des lacrymos qui s’échappe de nos doigts. La symphonie printanière des chants d’oiseaux est ponctuée par l’écho des explosions de grenades assourdissantes. Nos yeux coulent, moins à cause des gaz que de la tristesse ; parce que les maisons, les granges et les fermes biologiques de nos ami-e-s sont en train d’être détruites. Les bulldozers, appuyés par 2500 gendarmes mobiles, des blindés, des hélicoptères et des drones, sont en train de saccager ces forêts, ces pâturages et ces zones humides pour écraser l’avenir que nous construisons ici sur et pour la zad (la zone à défendre).

Nous vous appelons à mettre en place des actions de solidarité partout, que ce soit tenir des manifestations devant les consulats ou les ambassades françaises chez vous ou des actions contre n’importe quel symbole approprié (une multinationale ou autre) de la France ! Et si vous n’êtes pas trop loin, ramenez vos fraises de désobéissant-e-s sur la zone. Si le gouvernement français évacue la zad, ce sera comme évacuer l’espoir.

Pendant 50 ans, ce paysage bocager unique a été le lieu d’une lutte sans relache contre une infrastructure nuisible au climat de plus : un nouvel aéroport pour la ville de Nantes à côté. Paysan-ne-s et villageois-es, militant-e-s et naturalistes, squatteurs-euses et syndicalistes ont monté un écosystème de lutte innarrêtable. Et, il y a trois mois, le 17 janvier, le gouvernement français a annoncé que le projet d’aéroport serait abandonné. Mais cette victoire incroyable, gagnée grâce à une diversité de tactiques créatives, de la pétition à l’action directe, des recours juridiques au sabotage, a été accompagné de son revers de médaille. En même temps que l’abandon du projet était annoncé, les autorités déclaraient que les gens qui occupaient ces 400ha de terres libérées, les 300 d’entre nous qui vivent et cultivent dans environ 80 collectifs, seraient évacués parce qu’ils et elles osent être non seulement contre l’aéroport, mais aussi contre le MONDE qui va avec.

Depuis ce jour victorieux, la bataille s’est transformée et n’est plus contre un projet d’infrastructure et de destruction, mais pour le partage du territoire que nous habitons. Nous avons empêché que cet endroit soit recouvert de béton et c’est donc à nous de prendre soin de son avenir. Le mouvement maintient donc que nous devrions avoir le droit de gérer la terre comme un bien commun (voir la déclaration des Six Points de la za parce qu’il n’y aura jamais d’aéroport). Aujourd’hui, c’est ça, la lutte de la zad (zone à défendre) de Notre-Dame-des-Landes.

La zad a démarré en 2009 après une lettre (distribuée lors du premier camp climat en France, qui s’est tenu ici) écrite par des locaux qui invitaient les gens à venir occuper la zone et squatter les fermes abandonnées. Maintenant la zone est devenue l’un des plus grands laboratoires d’Europe de mise en commun. Avec ces boulangeries, sa station de radio pirate, son atelier de réparation de tracteurs, sa brasserie, ses cabanes d’anarchitectes, son hall de banquet, ses jardins de plantes médicinales, son studio de rap, ses exploitations laitières, ses potagers, son journal hebdomadaire, son moulin à farine, sa libraire et même un surréaliste phare. La zone est devenue une expérimentation concrète de reprise en main de nos vies et de nos quotidiens.

En 2012, l’État français a tenté d’évacuer la zone pour construire l’aéroport. Il a fait face à une résistance déterminée. En dépit de nombreuses démolitions, 40 000 personnes ont répondu présent pour reconstruire et le gouvernement a dû se rétracter. La police n’a depuis lors plus remis les pieds sur la zad, ce jusqu’à lundi matin, quand les gendarmes ont pénétré la zone à 3h du matin.

Le premier jour, ils ont détruits quelques-unes des plus belles granges et cabanes. Mais hier, nous avons empêché les flics d’accéder aux Vraies Rouges, qui sont le lieu où vit l’une de celles et ceux qui sont chargé-e-s de négocier avec le gouvernement. En détruisant la maison de celles et ceux qui ont accepté de s’asseoir à la table des négociations avec vous, vous faites une grave erreur. La merveilleuse équipe de presse de la zad a transformé cet événement en appât à médias et aujourd’hui, c’est nous qui gagnons la guerre de la communication. Si suffisamment de gens viennent sur la zone dans les jours qui viennent, nous pourrions bien gagner la bataille sur le territoire également. Nous avons besoin de tou-te-s les rebelles, des cuisinier-e-s aux médics, des combattant-e-s aux témoins. Il y a peu de chances pour que cette révolte rurale soit matée d’ici le week-end, date à laquelle nous appelons à venir en masse et à reconstruire.
Déjà, des manifestations de solidarité ont eu lieu dans plus de 100 villes dans toute la France, alors que plusieurs mairies ont été occupées. Les zapatistes ont manifesté au Chiapas (Mexique), il y a eu des actions à Bruxelles, en Espagne, au Liban, à Londres, en Pologne, en Palestine et à New York. Même, le parking souterrain de l’ambassade français à Munich a été saboté. Ils ne pourront jamais évacuer notre solidarité.

Postez vos informations sur Twitter avec @zad_nddl #zad #nddl et votre action de solidarité par e-mail sur soutienzad@riseup.net. Pour plus d’infos en anglais, voir www.zadforever.blog et cette vidéo pour voir ce qui a été détruit.

Verwandter Link: http://zad.nadir.org
This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
Rojava: Mensaje urgente de un compañero anarquista en Afrin

France / Belgique / Luxembourg | Répression / prisonniers et prisonnières | Nouvelles | fr

Sa 21 Jul, 05:21

browse text browse image

plusieurscentainesdemanifestantssesontrassemblesplacedelarepubliqueaparisbravantletatdurgencephotolucchaillot1448806683.jpg imageNon à l'état d'urgence ! Non à la répression des manifestant-e-s ! 16:20 Di 01 Dez by Relations Extérieures de la CGA 0 comments

Ce dimanche 29 novembre, 4000 à 5000 personnes se sont rassemblées place de la République à Paris contre la COP21, grande mascarade écologiste à laquelle participent les dirigeant-e-s des États et des entreprises responsables de la destruction capitaliste de la planète (voir notre communiqué1). Elles ont bravé l’interdiction de manifester due à l'instauration de l'état d'urgence, et c'est pour cela, contrairement aux discours des mass-média qui les caricaturent honteusement en « casseurs », qu'elles ont été réprimées.

textViolence policière à Bastia 23:19 Sa 04 Apr by Alternative libertaire 0 comments

La situation est explosive en Corse. Lors d'une manifestation de soutien à Yvan Colonna le 30 mars à Bastia, des gendarmes mobiles ont grièvement blessé d'un tir tendu de lacrymo à deux mètres Saveriu Orsini, 14 ans, plongeant ce dernier dans le coma des suites d'une double fracture de la mâchoire.

Alternative libertaire imageSoutien aux camarades russes 00:43 Mo 02 Feb by Guillaume Davranche 3 comments

Dimanche 1er février, une centaine de personnes se sont rassemblées à Paris pour rendre hommage à Stanislav Markelov et Anastassia Babourova, assassinés le 19 janvier à Moscou.
Stanislav Markelov, avocat, défendait les droits humains et les mouvements sociaux et syndicaux de Russie.
Anastassia Babourova était journaliste à Novaia Gazeta et militante de l'organisation communiste libertaire Avtonomie Deistvie.

imageAssassinat Dez 23 by Commission internationale AL 0 comments

Le meurtre de Remi Fraisse est un crime d’Etat qui s’inscrit dans une gestion terroriste de la contestation. Retour sur la situation à Toulouse.

textChiens de garde Dez 23 by Commission internationale AL 0 comments

La police a toujours été employée au service du pouvoir établi, que ce soit sous la monarchie ou sous la République. Les pauvres ont toujours été criminalisé-es. En ces temps où la violence des flics atteint des sommets, un historique des crimes policiers n’est pas inutile.

textLégislation liberticide Nov 10 by Tristan 0 comments

La France vient de voter sa 17ème loi antiterroriste depuis 1986 ! À chaque fois il s’agit de réduire les libertés publiques au prétexte fallacieux d’une «lutte antiterroriste». À qui profite le crime ?

textLibertaires contre l'hysterie sécuritaire Mär 13 by Sebastien/commission antisécuritaire 0 comments

Un constat s’impose : l’hystérie sécuritaire gangrène profondément la classe politique et médiatique française et, par conséquent, les attaques contre les libertés individuelles et collectives se font de plus en plus puissantes. Comment en est-on arrivé à cette situation où l’on voit se concrétiser de jour en jour une société de type orwellienne ? Et quelles sont les possibilités de résistance collective ?

imageLoi sur le renseignement : halte au pilonnage de nos libertés individuelles et collectives Apr 21 Coordination des Groupes Anarchistes 0 comments

Le projet de loi sur le renseignement dévoilé en mars par le gouvernement vient s'inscrire dans la continuité des lois sécuritaires dont s'arme l’État pour affermir son pouvoir, quelles que soient les tendances politiques des gouvernant-e-s.

Cette loi, en gestation depuis presque un an, fait suite à celle « contre le terrorisme » promulguée en novembre 2014, dont nous avions déjà dénoncé le caractère liberticide et hautement répressif. Le gouvernement s'appuie maintenant sur la pseudo union nationale post-attentats de Paris pour renforcer son discours « antiterroriste », faire valoir la légitimité de cette loi liberticide au nom de la « sécurité », et décider de la faire voter en procédure accélérée.

Alors que chacune des nouvelles mesures économiques (ANI, Pacte de responsabilité, loi sur les retraites, loi Macron, etc.) accentue la casse sociale, détériore nos conditions de travail et de vie, et nous appauvrit un peu plus au profit des classes dominantes que sont les actionnaires et le patronat, l’État durcit et élargit son arsenal législatif, afin d'organiser le contrôle et la surveillance généralisée de la population.

textFrance - Répression Nov 12 Alternative Liberttaire 0 comments

Samedi 1er novembre étaient organisées des manifestations dans plusieurs villes de France. Elles faisaient suite au meurtre par la police d’un manifestant, Rémi Fraisse, lors d’une mobilisation contre le barrage du Testet. Il s’agissait de manifester contre ce projet inutile et contre les violences policières.

imageBarrage de Sivens : la police tue Nov 03 1 of Anarkismo Editorial Group 0 comments

Alors que les politiciens et les grands médias ont multiplié les éloges funèbres après la mort d’un patron voyou du CAC 40, la discrétion teintée de méfiance entourant l’assassinat de Rémi Fraisse, un jeune Toulousain de 21 ans, opposant au projet de barrage de Sivens (Tarn), est de mise dans les déclarations officielles.

textBelgique, Espagne : Halte au terrorisme d'État ! Jun 07 CGA 0 comments

Le 15 mai 2013, l'État espagnol a organisé une vaste opération répressive contre le mouvement libertaire en Espagne : perquisitions, arrestations, expulsions de locaux occupés.

imageBelgique : l’antiterrorisme cible les libertaires Mai 29 AL 0 comments

A Bruxelles, le 22 mai 2013, des dizaines de policiers de la section antiterroriste de la police fédérale judiciaire investissent et perquisitionnent 3 domiciles où habitent notamment des compagnons anarchistes et anti-autoritaires ainsi que la bibliothèque anarchiste Acrata. [Italiano] [English]

more >>
© 2005-2018 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]