user preferences

Ne pas se faire intimider, ne pas démobiliser ! Toute notre solidarité avec le compagnon Vicente !

category brésil/guyane/suriname/guinée française | répression / prisonniers et prisonnières | communiqué de presse author Saturday February 07, 2015 12:28author by Federação Anarquista Gaúcha - FAG Report this post to the editors

Le compagnon Vicente, tout comme d'autres militant-e-s d'autres organisations, collectifs et idéologies, n'est pas le premier et ne sera pas le dernier jeune noir et anarchiste à être condamné dans ce Brésil raciste. Ce sont des milliers d'hommes et de femmes noir-e-s et pauvres exterminé-e-s et condamné-e-s quotidiennement par la police militaire et par la justice bourgeoise et raciste. C'est vers elles et eux que notre solidarité est dirigée et c'est ensemble avec chaque travailleur/euse que nous serrerons nos poings. Nous ne nous ferons pas intimider et dans chaque manifestation de rue, piquet, grève, occupation nous serons épaule contre épaule avec toutes celles et tous ceux qui luttent !

[Português] [English]

manifportoalegre_1.jpg


Ne pas se faire intimider, ne pas démobiliser !
Toute notre solidarité avec le compagnon Vicente !

Janvier 2015, à la veille de la reprise de la lutte contre l'augmentation du passage [1] et en défense d'un transport 100 % public à Porto Alegre, nous recevons la nouvelle de la condamnation de notre compagnon Vicente, militant de la FAG et militant social du Bloc de Lutte pour le Transport Public de Porto Alegre. Vicente est condamné à un an et demi de prison pour dommages à la propriété publique et crime « environnemental » [2], « crimes » qu'il aurait commis en avril 2013 durant une manifestation du Bloc de Lutte en face de la Mairie de Porto Alegre. Il est question de la première condamnation à Porto Alegre et pour nous c'est une tentative claire d'intimider et de faire peur à l'ensemble des personnes qui luttent et des organisations qui sont en train de ré-articuler les luttes en ce début de 2015. Une pratique politique et historique commune utilisée par les secteurs dominants de notre ville et du monde entier : l'enfermement de celles et ceux qui résistent. Nous n'allons pas nous démobiliser et notre solidarité sera militante et dans la rue !!!

Et la criminalisation continue…

Le fait que cette condamnation soit communiquée à peine une semaine avant la première manifestation de l'année du Bloc de Lutte pour le Transport Public et tout sauf une question de hasard ou d'un processus régulier du pouvoir judiciaire. L'année commence et dans le même temps recommencent à bouger les mêmes procès qui ont mis en route depuis 2013 : en ajoutant des noms à certains, de nouveaux crimes à d'autres. Dans ce contexte, le procès cherche à avoir le même effet qu'une balle en caoutchouc ou qu'une bombe paralysante : une tentative d'intimider et de freiner les luttes dans la rue qui osent remettre en question les bénéfices des entrepreneurs et les intrigues déjà évidentes des entreprises avec les pouvoirs publics.

La situation est loin d'être seulement une situation locale : à celles et ceux qui pensaient que la conjoncture de criminalisation allait s'épuiser en raison du reflux des mobilisations de rue après la Coupe du Monde en 2014, le mouvement récent des gouvernements et des appareils répressifs indiquent le contraire. A São Paulo, Rio de Janeiro et plusieurs autres villes du Brésil qui ont commencé l'année avec des mobilisations contre l'augmentation du tarif des bus la répression à usé des mêmes pratiques contre les manifestations : gaz lacrymogènes, balles en caoutchouc et détentions arbitraires. Le Carioca [3] Rafael Braga Vieira, qui était auparavant le seul condamné des manifestation de juin 2013 est toujours détenu, et à Porto Alegre les procès sont à nouveaux mobilisés, des nouveaux noms sont ajoutés et maintenant la première condamnation est tombée, sans aucune preuve. C'est la vieille justice bourgeoise qui prend position dans une lutte entre oppresseurs et opprimé-e-s qui est loin d'être terminée.

Cependant, la lutte et l'organisation de celles et ceux d'en bas n'a pas commencé aujourd'hui et va également continuer. Les jeunes, les travailleurs/euses, les sans-toits et les communautés de la périphérie se mobilisent. Les mobilisations de rue de 2013 ont ouvert de nouvelles possibilités dans la gestation d'expériences organisationnelles et de luttes que l'ensemble de la gauche combative et anti-capitaliste doit aider à fortifier et impulser, en rejetant les vieilles pratiques avant-gardistes, sectaires et d'imposition qui malheureusement imprègnent encore les discours et pratiques de nombreuses organisations. Nous pensons que c'est la seule manière de créer de la force sociale qui depuis la base va générer des mécanismes d'auto-organisation et planter dans son horizon la nécessite de transformation sociale de l'ensemble de la société. Un véritable front des opprimé-e-s solidaires envers chaque compagnon et compagne prisonnier/ère, torturé-e, assassiné-e et disparu-e.

2015 : avancer dans l'organisation, entourer d'encore plus de solidarité celles et ceux qui luttent !

La sélectivité du système pénal devient également évidente dans ce cas. Tout au long de ce procès qui a commencé avec plus d'une dizaine d'accusé-e-s pour des dommages occasionnés dans une manifestation de plus de mille personnes, nous avons vu se suspendre un à un les cas de tous les suspect-e-s, pour donner la responsabilité au seul jeune noir d'idéologie anarchiste qui figuraient parmi les accusé-e-s et maintenant c'est au tour d'un autre militant noir du Pstu. Nous savons que la motivation centrale de cette condamnation est d'ordre politico-idéologique mais nous ne pouvons pas omettre le fait que la couleur de peau noire des accusés et un facteur important.

Les derniers procès ont mis en évidence la criminalisation contre les collectifs et mouvements anarchistes. En 2013, nous avons vu nos espaces publics envahis et nos livres confisqués, nous sommes passé-e-s par de lourds processus d'investigation où ce qui était évalué était notre position en relation à des thèmes comme l'autorité, le gouvernement, les forces de police et d'autre thèmes chers à l'idéologie anarchiste. Des tracts, des affiches et de la littérature ont été confisqués durant ces procès, comme si c'étaient des preuves circonstancielles qui démontraient un quelconque rôle de mentor intellectuel de note idéologie pour les dégâts occasionnés durant les manifestations 2013 qui comptèrent avec plus de 50'000 personnes à Porto Alegre.

Le compagnon Vicente, tout comme d'autres militant-e-s d'autres organisations, collectifs et idéologies, n'est pas le premier et ne sera pas le dernier jeune noir et anarchiste à être condamné dans ce Brésil raciste. Ce sont des milliers d'hommes et de femmes noir-e-s et pauvres exterminé-e-s et condamné-e-s quotidiennement par la police militaire et par la justice bourgeoise et raciste. C'est vers elles et eux que notre solidarité est dirigée et c'est ensemble avec chaque travailleur/euse que nous serrerons nos poings. Nous ne nous ferons pas intimider et dans chaque manifestation de rue, piquet, grève, occupation nous serons épaule contre épaule avec toutes celles et tous ceux qui luttent !

Solidarité avec toutes et tous les compagnes et compagnons persécuté-e-s parce qu'ils/elles luttent !

Pour la fin de la police militaire !

Notre idéologie anarchiste ne se prête pas aux caricatures !!!

Fédération Anarchiste Gaucha - FAG

Traduction Collectif Communiste Libertaire Bienne – CCLBienne


Notes:

1. Il est question ici du prix du ticket de bus. NTD
2. Le crime « environnemental » ne couvre pas seulement des dégradations de nature écologiques. Par exemple, un graffiti est un crime contre l'environnement de la ville. NTD
3. Un carioca est un originaire de la ville de Rio de Janeiro. NTD

Related Link: http://www.federacaoanarquistagaucha.org
This page can be viewed in
English Italiano Deutsch

Front page

(Bielorrusia) ¡Libertad inmediata a nuestro compañero Mikola Dziadok!

DAF’ın Referandum Üzerine Birinci Bildirisi:

Cajamarca, Tolima: consulta popular y disputa por el territorio

Statement on the Schmidt Case and Proposed Commission of Inquiry

Aodhan Ó Ríordáin: Playing The Big Man in America

Nós anarquistas saudamos o 8 de março: dia internacional de luta e resistência das mulheres!

Özgürlüğümüz Mücadelemizdedir

IWD 2017: Celebrating a new revolution

Solidarité avec Théo et toutes les victimes des violences policières ! Non à la loi « Sécurité Publique » !

Solidaridad y Defensa de las Comunidades Frente al Avance del Paramilitarismo en el Cauca

A Conservative Threat Offers New Opportunities for Working Class Feminism

De las colectivizaciones al 15M: 80 años de lucha por la autogestión en España

False hope, broken promises: Obama’s belligerent legacy

Primer encuentro feminista Solidaridad – Federación Comunista Libertaria

Devrimci Anarşist Tutsak Umut Fırat Süvarioğulları Açlık Grevinin 39 Gününde

The Fall of Aleppo

Italia - Ricostruire opposizione sociale organizzata dal basso. Costruire un progetto collettivo per l’alternativa libertaria.

Recordando a César Roa, luchador de la caña

Prison Sentence to Managing Editor of Anarchist Meydan Newspaper in Turkey

Liberación de la Uma Kiwe, autonomía y territorio: una mirada libertaria para la comprensión de la lucha nasa

Misunderstanding syndicalism

American Anarchist and Wobbly killed by Turkey while fighting ISIS in Rojava

Devlet Tecavüzdür

Attaque fasciste sur la Croix Rousse et contre la librairie libertaire la Plume Noire

Brésil/Guyane/Suriname/Guinée française | Répression / prisonniers et prisonnières | Communiqué de presse | fr

Mon 24 Apr, 19:22

browse text browse image

farjsol.jpg imageSolidarité avec ceux et celles qui sont persécutéEs par le terrorisme d'Etat à Rio de Janeiro 21:13 Tue 15 Oct by Federação Anarquista do Rio de Janeiro 0 comments

Nous, membres de la Fédération Anarchiste de Rio de Janeiro, dénonçons de manière véhémente les actes récents de persécution mis en œuvre par l'Etat brésilien à Rio de Janeiro. Nous voulons affirmer notre solidarité avec les camarades du Frente independente Populair (Front indépendant Populaire), l'Organização Anarquista Terra e Liberdade (Organisation Anarchiste Terre et liberté - OATL) et l'ensemble des nombreux camarades (17 mandats de perquisitions) qui ont été reveilléEs par les cris de la Police fédérale et de la Police civile frappant à leur porte. [Português]

no_se_intimidar.jpg imageURGENT : Nouveau raid policier contre les locaux de la FAG. 20:32 Sat 05 Oct by Evandro Couto 0 comments

Le Gouvernement Parti des travailleurs (PT - Partido dos Trabalhadores) du Rio Grande del Sul (Bresil) mène une chasse aux sorcières et s'en prend aux domiciles et aux locaux publics d'organisations gauchistes et de mouvements sociaux.
Dans l'après midi du mardi 1er octovre 2013, l' Ateneu Libertário A Batalha da Várzea, qui est utilisé à des fins politiques et sociales par la Federação Anarquista Gaúcha (FAG) a été attaqué pour la seconde fois par les forces répressives du gouvenement PT de Tarso Genro. La porte des locaux a été fracassée et l'intérieur et les équipements ont été retournés.
Sur une table un message a été laissé qui disait « je suis passé par là et la porte était ouverte. Je voudrais participer à la FAG »
La journée de mardi a débuté par une forte répression déchaînée par le gouvernement et la justice de l'Etat contre des activistes du Bloco de Lutas (Bloc de lutte) et d'organisations gauchistes. Des perquisitions dans des domiciles, des locaux publics gauchistes, et les locaux de campagnes d'autres camarades ont été menées tout au long de la journée.
Il est question au total de plus de 70 mandats de perquisitions devant être exécutés. Le jeudi précédent, pendant la dispersion d'une manifestation publique du Bloco de Lutas, 5 camarades ont été arrêtés et inculpés. Le Gouvernement Tarso veut faire taire les protestations sociales échappant à son contrôle : ne soyez pas trompéEs par ses manipulations rhérotiques, ne soyez pas intimidéEs par les mesures répressives. Português]

fag_1_1_1.jpg imageSolidarité contre la persécution de la Federação Anarquista Gaúcha au Brésil 19:52 Wed 26 Jun by Organisations Anarchistes Internationales 0 comments

A Porto Alegre, le 20 Juin dernier, environ 15 officiers de la police civile ont attaqué l'Ateneo Batalha da Varzea, les locaux sociaux et politiques de la Federação Anarquista Gaúcha, sans mandat. [Castellano]

fag.jpg imageLa Police fédérale envahit les locaux de la Federação Anarquista Gaúcha - FAG 05:23 Tue 25 Jun by Federação Anarquista Gaúcha 0 comments

Dans l'après-midi du mercredi 20 Juin 2013, entre 12 et 15 policiers en civil vêtus de gilets noirs et de blazers, affirmant appartenir à la police fédérale, ont pris pour cible et investi l'Ateneu Batalha da Várzea, les locaux sociaux et politiques de la Federação Anarquista Gaúcha situé sur Travessa dos Venezianos, et ont pris une partie de notre matériel. Les officiers n'ont présenté aucun mandat de perquisition et de saisie aux témoins qui ont essayé de savoir ce qui se passait. En plus de cela, certains officiers, également en civil, ont essayé d'arrêter une camarade à son domicile ce matin. [Português]

Sorry, no stories matched your search, maybe try again with different settings.

imageSolidarité avec ceux et celles qui sont persécutéEs par le terrorisme d'Etat à Rio de Janeiro Oct 15 FARJ-CAB 0 comments

Nous, membres de la Fédération Anarchiste de Rio de Janeiro, dénonçons de manière véhémente les actes récents de persécution mis en œuvre par l'Etat brésilien à Rio de Janeiro. Nous voulons affirmer notre solidarité avec les camarades du Frente independente Populair (Front indépendant Populaire), l'Organização Anarquista Terra e Liberdade (Organisation Anarchiste Terre et liberté - OATL) et l'ensemble des nombreux camarades (17 mandats de perquisitions) qui ont été reveilléEs par les cris de la Police fédérale et de la Police civile frappant à leur porte. [Português]

imageURGENT : Nouveau raid policier contre les locaux de la FAG. Oct 05 FAG 0 comments

Le Gouvernement Parti des travailleurs (PT - Partido dos Trabalhadores) du Rio Grande del Sul (Bresil) mène une chasse aux sorcières et s'en prend aux domiciles et aux locaux publics d'organisations gauchistes et de mouvements sociaux.
Dans l'après midi du mardi 1er octovre 2013, l' Ateneu Libertário A Batalha da Várzea, qui est utilisé à des fins politiques et sociales par la Federação Anarquista Gaúcha (FAG) a été attaqué pour la seconde fois par les forces répressives du gouvenement PT de Tarso Genro. La porte des locaux a été fracassée et l'intérieur et les équipements ont été retournés.
Sur une table un message a été laissé qui disait « je suis passé par là et la porte était ouverte. Je voudrais participer à la FAG »
La journée de mardi a débuté par une forte répression déchaînée par le gouvernement et la justice de l'Etat contre des activistes du Bloco de Lutas (Bloc de lutte) et d'organisations gauchistes. Des perquisitions dans des domiciles, des locaux publics gauchistes, et les locaux de campagnes d'autres camarades ont été menées tout au long de la journée.
Il est question au total de plus de 70 mandats de perquisitions devant être exécutés. Le jeudi précédent, pendant la dispersion d'une manifestation publique du Bloco de Lutas, 5 camarades ont été arrêtés et inculpés. Le Gouvernement Tarso veut faire taire les protestations sociales échappant à son contrôle : ne soyez pas trompéEs par ses manipulations rhérotiques, ne soyez pas intimidéEs par les mesures répressives. Português]

imageSolidarité contre la persécution de la Federação Anarquista Gaúcha au Brésil Jun 26 0 comments

A Porto Alegre, le 20 Juin dernier, environ 15 officiers de la police civile ont attaqué l'Ateneo Batalha da Varzea, les locaux sociaux et politiques de la Federação Anarquista Gaúcha, sans mandat. [Castellano]

imageLa Police fédérale envahit les locaux de la Federação Anarquista Gaúcha - FAG Jun 25 FAG 0 comments

Dans l'après-midi du mercredi 20 Juin 2013, entre 12 et 15 policiers en civil vêtus de gilets noirs et de blazers, affirmant appartenir à la police fédérale, ont pris pour cible et investi l'Ateneu Batalha da Várzea, les locaux sociaux et politiques de la Federação Anarquista Gaúcha situé sur Travessa dos Venezianos, et ont pris une partie de notre matériel. Les officiers n'ont présenté aucun mandat de perquisition et de saisie aux témoins qui ont essayé de savoir ce qui se passait. En plus de cela, certains officiers, également en civil, ont essayé d'arrêter une camarade à son domicile ce matin. [Português]

© 2005-2017 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]