user preferences

New Events

Machrek / Arabie / Irak

no event posted in the last week

Palestine : Lutte mutuelle, solidarité mutuelle

category machrek / arabie / irak | impérialisme / guerre | opinion / analyse author Wednesday August 06, 2014 04:15author by Leila Shrooms - Tahrir ICN Report this post to the editors

Analyse de la situation en Palestine en lien avec les luttes régionales

J'ai passé beaucoup de temps à Gaza pendant les deux premières années de la révolution syrienne. Contrairement à d'autres contextes sociaux, où j'ai souvent hésité à parlé de la Syrie par peur d'avoir à faire face à des réactions stupides ou des analyses banales, à Gaza cela n'a pas été un problème avec les personnes que j'ai rencontré.
Vielle en solidarité avec Gaza, à Alep, en Syrie. Photo : Syria Untold
Vielle en solidarité avec Gaza, à Alep, en Syrie. Photo : Syria Untold


Palestine : Lutte mutuelle, solidarité mutuelle


J'ai passé beaucoup de temps à Gaza pendant les deux premières années de la révolution syrienne. Contrairement à d'autres contextes sociaux, où j'ai souvent hésité à parlé de la Syrie par peur d'avoir à faire face à des réactions stupides ou des analyses banales, à Gaza cela n'a pas été un problème avec les personnes que j'ai rencontré. Les gazouis qui expérimentent la terreur sur une base journalière n'ont jamais manqué de me demander comment allait ma famille en syrie, ou à exprimer leur solidarité avec l'insurrection syrienne contre la terreur du régime d'Assad. A travers leur propre expérience, ils éprouvaient de l'empathie avec la souffrance du peuple syrien, comprenaient leur désir de liberté et soutenaient leur résistance à la tyrannie.

La nouvelle que bien plus d'un millier de personnes ont été tué au cours du dernier massacre commis par Israel à Gaza rend malade. Une des armées les plus équipées du monde lance une pluie de bombe sur 1,8 millions de personnes, dont la moitié d'enfants. Les gazaouis n'ont nulle par ou s'chapper ou se réfugier et se protéger avec leur familles. Ils sont soumis à un blocus, bloqués dans une prison en pleine air, dans une des aires les plus densément peuplé de la terre. Des familles entières ont été massacrées, des maisons détruites, des hopitaux, des écoles et des services essentiels tels que les infrastructure d'eau et d'électricité ont été ciblées. C'est une horreur indiscible.

Une nouvelle fois l'Etat sioniste continue son massacre avec acquiescement, ou pire, la complicité directe de pouvoirs régionaux qui n'ont jamais rien fait d'autre que de tenir des discours fondés sur une rhétorique vide en soutien à la résistance palestinienne. En fait, ils ont fait bien pire. Le régime de Sisi en Egypte collabore avec les Israeliens pour maintenir le blocus, et avec autant Israel que l'Arabie Saoudite pour faire pression sur la résistance palestinienne afin qu'elle se soumette à un cesser le feu selon les termes d'Israel. Dans un même temps, Sisi envoit des armes pour soutenir la tyrannie d'Assad en Syrie et pour briser l'opposition politique au pays. Le régime d'Assad, ce soit disant bastion de la lutte du peuple palestinien pour sa libération, n'a pas tiré une seule roquette en direction de sa frontière ave Israel depuis 1973. En ce moment il s'occupe d'écraser la population palestinienne au camp de Yarmouk, à Damas, avec son propre blocus meurtrier, et de lancer une pluie de bombe sur les civils à Alep. Et l'Autorité palestinienne, pris au piège dans son illusoire quasi-état, a une nouvelle fois montré qu'elle n'ai rien d'autre qu'une marionnette israélienne et occidentale au service de l'occupation et de l'élite de Ramallah.

Mais les gentEs de la région ne sont pas représentés par leurs dirigeants. Des manifestations de solidarité ont eu lieu au Yemen, au Koweit, au Maroc, en Tunisie, en Jordanie, au Liban. En Egypte, aux manifestations régulières contre le régime de coup d’État de Sisi, les personnes crient des slogans pour Gaza. De même en Syrie, malgré la chute des bombes d'Assad sur des zones résidentielles, bien que l'Etat Islamique mène son massacre expansionniste et meurtrier, même si ce mois seul a vu la mort de plus de 3000 syrienNEs, des hommes et des femmes d'Alep à Daraa ont lancédes slogans en solidarité avec leurs frêres et sœur de Gaza. A travers la Cisjordanie et la Palestine historique, les palestiniens se sont levé courageusement dans des proportions jamais vu depuis les intifada.

De même que la lutte pour arrêter les bombes qui pleuvent sur Gaza ne devraient pas être dissociées de la lutte plus large pour stopper le projet colonial et l'apartheid sioniste, soutenu par les puissances impérialistes, la lutte du peuple palestinien ne devrait pas non plus être dissociée de la lutte plus large pour la liberté et l'émancipation de la tyrannie dans toute la région. C'est seulement quand les aspirations révolutionnaires du peuple dans la région se réaliseront, seulement quand le peuple sera libéré du joug de ces leaders arabes actuels et des Etats qui les soutiennent, que la libération de la Palestine traversera toute les villes de la région et se matérialisera en action pratique, côte à côte avec la résistance palestinienne, pour défaire le projet colonial sioniste.

Leila Shrooms

Traduction relations internationales de la CGA

Related Link: https://tahriricn.wordpress.com
This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
George Floyd: one death too many in the “land of the free”
© 2005-2020 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]