user preferences

New Events

Machrek / Arabie / Irak

no event posted in the last week

Que pensons nous de la crise actuelle en Irak ?

category machrek / arabie / irak | impérialisme / guerre | communiqué de presse author Wednesday August 06, 2014 00:30author by KAF - Forum anarchiste du Kurdistanauthor email anarkistan at activist dot com Report this post to the editors

Une analyse du Forum anarchiste du Kurdistan sur la situation irakienne

La crise irakienne est continue depuis des décennies, tant sous le régime de Saddam Hussein que sous le « régime démocratique actuel » depuis l'invasion de 2003. Il n'y avait ni de liberté, ni de justice sociale, ni d'égalité et peu de perspectives pour celles et ceux qui étaient indépendant des partis politiques au pouvoir. En plus de la brutalité existante et la discrimination contre les femmes et les genTEs ordinaires, un très grand fossé a été creusé entre les riches et les pauvres, rendant les pauvres de plus en plus pauvres et les riches de plus en plus riches. [English]
oabubakralbaghdadi570.jpg


Que pensons nous de la crise actuelle en Irak ?


La crise irakienne est continue depuis des décennies, tant sous le régime de Saddam Hussein que sous le « régime démocratique actuel » depuis l'invasion de 2003. Il n'y avait ni de liberté, ni de justice sociale, ni d'égalité et peu de perspectives pour celles et ceux qui étaient indépendant des partis politiques au pouvoir. En plus de la brutalité existante et la discrimination contre les femmes et les genTEs ordinaires, un très grand fossé a été creusé entre les riches et les pauvres, rendant les pauvres de plus en plus pauvres et les riches de plus en plus riches.

La crise actuelle ne diffère guère de ce que nous venons de décrire. En fait c'est la continuité de la même situation qui s'est installée depuis des décennies. Les seules différences sont les noms et le pouvoir des partis politiques au pouvoir.

Les politiciens et les médias de masse adorent nous dire que les luttes actuelles sont le prolongement de veilles luttes et conflits entre les deux principales doctrines religieuses islamiques : le Shiisme et le Sunisme, qu'ils ont un arrière plan sanglant depuis presque le début de la religion musulmane.

Mais si nous regardons l'histoire des nations, des pays et de leur peuple, leur histoire a toujours été la lutte entre celles et ceux qui ont le pouvoir et celles et ceux qui ne l'ont pas, les exploiteurs et les exploitéEs, les occupants et les peuples occupées, entre l'envahisseur et la population qui s'est défendu contre les pouvoirs, les autorités et l'Etat.

En résumé il s'agissait d'une guerre pour plus de capital et de profits.

Ce qui se produit en Irak aujourd'hui sous le nom de « L’Etat Islamique en Iraq et au Levant(Syrie) », est loin de ce que les médias de masse nous ont décris et nous disent.

Les faits sont :

Premièrement, l'avance de l'ISIS est le fait d'une petite minorité aidée par des factions sunnites désillusionnés par le leadership shiite à Baghdad, des leaders tribaux sunnites, des membres du parti Bath, des anciens officiers de l'armé, et des factions de l'ancienne rébellion se sont réuni pour planifier un combat contre le premier ministre d'Irak, Nouri Al Maliki. Quand Isis a marché vers Mossoul, la troisième plus grosse ville d'Irak, ils étaient moins de 2000, alors qu'il y avait plus de 60000 policiers, militaires et agents des services secrets ou de la sécurité dans la ville. Cette armée était equipée lourdement avec des avions de combat, des tanks et différents types d'armes puissantes, mais cette armée s'est effondré face au groupe ISIS et aux autres factions avec très peu ou aucune résistance.

Deuxièmement ce qui s'est produit était un plan de la Turquie, des pays du Golfe et du Gouvernement Autonome de la Région Kurde, dont les Etats Unis et la Grande Bretagne étaient avisé.

Troisièmement il est très difficile de savoir exactement sur quoi tout cela débouchera, dès lors que la plupart du temps cela dépend de l'intérêt des Etats Unis et des pays occidentaux qui décideront d'aider ou non tout soulèvement en fonction de leur intérêt. Jusquà présent les Etats Unis et la Grande Bretagne insiste sur l'unité de la population en Irak et le fait qu'il doivent vivre sous le même système. S'ils considèrent que leur intérêts sont menacés, il n'auront aucun scrupule à diviser l'Irak en 3 semi-Etats entre les Kurdes, les Sunnites et les Shiites.

Quatrièmement, cette situation a poussé l'Irak au bord de la guerre sectaire, particulièrement après que soit promulgué une fatwa par L'Ayatollah Ali Sistani, un des clercs les plus révérés de l'Islam Sunnites, appelant à prendre les armes et rejoindre l'armée.

Cinquièmement, nous sommes tout à fait certains qu'il y a un agenda caché ici également. Nous pensons que l'un des buts de cette guerre est d'encercler et d'étrangler le mouvement démocratique de masse du peuple kurde dans l'ouest du Kurdistan (le kurdistan syrian) et leur administration locale. Le mouvement qui y a fait ses preuves a été une alternative à l'etat nation au système libéral et néolibéral et son gouvernement. Il a également prouvé que le mouvement populaire ne doit pas nécessairement suivre le « printemps arabe » qui a abouti à l'établissement d'un gouvernement islamique. En plus de cela ce mouvement à montrer que l'insurection populaire ne devrait pas être soutenu par l'Union Européenne, les Etats Unis ou leurs agents. Il a prouvé que la révolution doit commencé à la base des sociétés, et pas d'en haut, tel que cela peut être fait en construisant des groupes locaux qui prennent la plupart des décisions par eux même et pour eux même. Ce mouvement n'est clairement pas dans l'intérêt des politiciens et du néolibéralisme, donc l'étape suivante est d'attaquer le kurdistan occidental et son mouvement de masse.

Au vu de ce qui précède, nous, le KAF, dénonçons cette guerre qui a été lancée et imposée à la population irakienne, et nous croyons dans le fait d'organiser les genTEs hors des partis politiques, des partisans de la guerre, et hors de l'institution des Etats et des Gouvernements, mais dans leurs lieux de travail, leurs quartiers, leurs écoles, leurs universités et dans la rue pour s'unir et riposter contre la guerre, l'injustice, la pauvreté, la famine, l'inégalité  et pour supprimer ce qui a été imposé par ce système brutal à travers l'Etat, les entreprises, les institutions financières, les mass-médias néolibéraux, et l'institution de leurs espions et agents

Forum Anarchiste du Kurdistan

(28 juin 2014)

Traduction : relations internationales de la CGA

Related Link: http://www.anarchistan.tk/
This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
George Floyd: one death too many in the “land of the free”
© 2005-2021 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]