user preferences

New Events

Afrique de l'Ouest

no event posted in the last week

Mali : Areva vaut bien une guerre

category afrique de l'ouest | impérialisme / guerre | article de fond author Wednesday January 23, 2013 18:30author by Alternative libertaire - AL Report this post to the editors

featured image

Finie la Françafrique ? Décidément non et, malgré les beaux discours de Hollande, sur cette question comme sur tant d'autres, le PS et l'UMP, c'est bonnet blanc et blanc bonnet.

« La France n'a aucun intérêt au Mali, a déclaré François Hollande à la presse le 16 janvier. Elle est seulement au service de la paix. » Tiens donc ? La France n'a aucun intérêt dans la zone sahélienne ? Même pas les mines d'uranium du Niger, exploitées par Areva pour approvisionner les centrales nucléaires françaises ?

[English] [Castellano] [Italiano]


Voir aussi:


Mali : Areva vaut bien une guerre


Finie la Françafrique ? Décidément non et, malgré les beaux discours de Hollande, sur cette question comme sur tant d'autres, le PS et l'UMP, c'est bonnet blanc et blanc bonnet.

« La France n'a aucun intérêt au Mali, a déclaré François Hollande à la presse le 16 janvier. Elle est seulement au service de la paix. » Tiens donc ? La France n'a aucun intérêt dans la zone sahélienne ? Même pas les mines d'uranium du Niger, exploitées par Areva [1] pour approvisionner les centrales nucléaires françaises ?

Certes, le fait qu'une armée de salafistes fasse la loi au Nord-Mali ne réjouit personne : ni les habitantes et les habitants condamnés à vivre sous la férule des fanatiques, ni les États de la région qui craignent la déstabilisation, ni les Maliennes et les Maliens qui voient leur pays coupé en deux et au bord de l'effondrement.

Mais, si la situation inquiète particulièrement la France, c'est avant tout parce que depuis plusieurs années, l'exploitation de l'uranium nigérien devient périlleuse, du fait des incursions armées à répétition et des prises d'otages. C'est avant tout pour cette raison qu'aujourd'hui l'armée française bombarde et s'est engagée au sol.

Cette intervention permet également à la France de reprendre le leadership dans la région devant son allié états-unien qui, pendant plusieurs années a formé - en vain, visiblement - les cadres militaires maliens pour mener la « guerre contre le terrorisme ».

Intérêts économiques et géopolitiques pèsent lourd dans la balance, bien plus que les mains coupées ou les mausolées éventrés.

Les Maliennes et les Maliens qui aujourd'hui crient « Vive la France » et voient en François Hollande un libérateur [2] doivent avoir conscience de cette réalité.

Battre les salafistes, rendre la liberté aux populations de Gao ou de Tombouctou, cela aurait dû être l'affaire des Maliennes et des Maliens eux-mêmes, éventuellement avec l'aide de pays voisins. Cela aurait réellement signifié une rupture avec la dépendance vis-à-vis de l'ancienne puissance coloniale.

En laissant complaisamment l'Élysée prendre la main, en approuvant même avec soulagement à cette intervention, la Communauté des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), le Mouvement national de libération de l'Azawad [3], le gouvernement intérimaire malien mais aussi l'état-major « anti-impérialiste » du capitaine Sanogo [4] s'enchaînent délibérément au char néocolonial, et enchaînent avec eux les peuples d'Afrique de l'Ouest pour longtemps encore.

Alternative libertaire dénonce par ailleurs le renforcement sécuritaire qui, en France, accompagne cette guerre, avec le passage au niveau rouge du plan Vigipirate et l'agitation de l'épouvantail terroriste qui servira à accentuer la répression et la stigmatisation de l'islam et des Africains, éternels « ennemis de l'intérieur ».

Armée française, go home !

Camarades africains, refusez le néocolonialisme !

Et... sortons du nucléaire !

Alternative libertaire

le 16 janvier 2013

Notes:

1. http://lexpansion.lexpress.fr/afrique/pourquoi-areva-re....html
2. http://www.humanite.fr/monde/les-maliens-de-france-entr...13006
3. http://www.tamazgha.fr/Le-MNLA-met-en-garde-quant-aux.html
4. http://www.malijet.com/actualite-politique-au-mali/flas....html

Related Link: http://www.alternativelibertaire.org
This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
¿Què està passant a Catalunya?

Front page

Noi comunisti anarchici/libertari nella lotta di classe, nell'Europa del capitale

Luttons contre le harcèlement et toutes les violences patriarcales !

The Old Man and the Coup

Hands off the anarchist movement ! Solidarity with the FAG and the anarchists in Brazil !

URGENTE! Contra A Criminalização, Rodear De Solidariedade Aos Que Lutam!

¡Santiago Maldonado Vive!

Catalunya como oportunidad (para el resto del estado)

La sangre de Llorente, Tumaco: masacre e infamia

Triem Lluitar, El 3 D’octubre Totes I Tots A La Vaga General

¿Què està passant a Catalunya?

Loi travail 2017 : Tout le pouvoir aux patrons !

En Allemagne et ailleurs, la répression ne nous fera pas taire !

El acuerdo en preparacion entre la Union Europea y Libia es un crimen de lesa humanidad

Mourn the Dead, Fight Like Hell for the Living

SAFTU: The tragedy and (hopefully not) the farce

Anarchism, Ethics and Justice: The Michael Schmidt Case

Land, law and decades of devastating douchebaggery

Democracia direta já! Barrar as reformas nas ruas e construir o Poder Popular!

Reseña del libro de José Luis Carretero Miramar “Eduardo Barriobero: Las Luchas de un Jabalí” (Queimada Ediciones, 2017)

Análise da crise política do início da queda do governo Temer

Dès maintenant, passons de la défiance à la résistance sociale !

17 maggio, giornata internazionale contro l’omofobia.

Los Mártires de Chicago: historia de un crimen de clase en la tierra de la “democracia y la libertad”

Strike in Cachoeirinha

© 2005-2017 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]