user preferences

Position de l'Alliance Anarchiste Révolutionnaire sur les événements du 1er décembre

category amérique du nord / mexique | mouvement anarchiste | nouvelles author Friday December 07, 2012 22:57author by Alianza Anraquista Revolucionaria - ARR Report this post to the editors

Le 1er décembre 2012 a eut lieu la cérémonie de la démocratie bourgeoise qui concluait officiellement la sanglante administration de Felipe Calderón, qui transmet ainsi la charge présidentielle au criminel Enrique Peña Nieto. En réalité il s'agit de la continuité d'un modèle politique et économique prédateur qui continuera a dégrader les conditions d'existence de la classe ouvrière, pour continuer à assurer les intérêts des grandes capitales. La cérémonie a eut lieu au milieu d'un déploiement excessif de forces de sécurité incluant une collaboration des organes de renseignements de l'Etat Majeur Présidentiel avec la Police Fédérale Préventive et divers corporations de la sécurité de la capitale.

[Castellaño]

mexico_manifestaciones_1.jpg


Position de l'Alliance Anarchiste Révolutionnaire sur les événements du 1er décembre

Aux organisations sociales
Aux médias
A la classe ouvrière en général


Le 1er décembre 2012 a eut lieu la cérémonie de la démocratie bourgeoise qui concluait officiellement la sanglante administration de Felipe Calderón, qui transmet ainsi la charge présidentielle au criminel Enrique Peña Nieto. En réalité il s'agit de la continuité d'un modèle politique et économique prédateur qui continuera a dégrader les conditions d'existence de la classe ouvrière, pour continuer à assurer les intérêts des grandes capitales. La cérémonie a eut lieu au milieu d'un déploiement excessif de forces de sécurité incluant une collaboration des organes de renseignements de l'Etat Majeur Présidentiel avec la Police Fédérale Préventive et divers corporations de la sécurité de la capitale. Les actions qui se sont déroulées dans un premier temps, comme celle de la flagrante agression contre la communauté environnante en violant son espace de transition et d'activités quotidiennes, dérivant du blocus de sécurité et des barrages policiers ont rencontré dès le début le rejet explicite aussi bien du voisinage que d'amples secteurs de la société. le déploiement excessif des forces de sécurités que nous comprenons comme une provocation claire de l'administration fédérale entrante en direction de l'ensemble de la population, afin de signifier dès son commencement la manière dont sera propagé l'incertitude, la terreur et la violence.

Tel est le cadre dans lequel des milliers de personnes et de nombreuses organisations sociales de tout le pays se sont rassemblés à proximité du Palais Législatif de San Lazaro pour protester contre l'acte de possession de Enrique Peña Nieto. Les attaques de la police ne se sont pas faites attendre, en jetant des gaz lacrymogènes et des balles caoutchouc qui visaient directement les manifestants, causant des dommages graves et irréversibles aux compagnons. ces agressions augmentèrent la tension, la rage, le sentiment d’impuissance et le mécontentement généralisé. C'est devant ces attaques que les secteurs sociaux ont commencé à user de la légitime défense. Ces tactiques d'auto-défense, qui répondirent à l'assaut policier avec son usage de la force disproportionné, comme les actions de sabotages qui eurent lieu, ne furent à aucun moment préméditées par les anarchistes ou quelque autre organisation. Ces actions rendent comptent de la frustration de divers secteurs face au désespoir qui prime dans la classe ouvrière qui voit ses conditions sans cesse paupérisées.

Nous reconnaissons les actions de sabotages et la confrontation directe contre les forces policières comme moyens légitimes de défense qui se développèrent durant de la manifestation de manière spontanée. Elles furent un recours employé par l'ensemble des organisations convoquées et également déployées par les personnes qui passe habituellement par la place, également désespérées par les condition d'existence qui poussent à l'agonie. Nous remarquons que les déclarations du Gouvernement du District Fédéral qui accusent ouvertement le mouvement anarchiste en général et certaines organisations en particulier ne correspondent pas à la manière dont se sont déroulés les faits. Il s'agit clairement d'une stratégie pour semer la désorganisation, la désarticulation du mouvement social et le mécontentement en ascendance visible, et d'un autre côté de criminaliser le mouvement anarchiste.

La conjoncture actuelle que nous traversons se présente à chaque fois en augmentant les tensions et antagonismes de classes. La crise généralisée du Capital qui fait reposer ses coûts sur le prolétariat, a rencontré des démonstrations de rejet tout autour de la planète. Le panorama national caractérisé par une recrudescence de signes de violence de l'Etat et du crime organisé, la négation des droits concédés par la démocratie bourgeoise dans son discours, tend à se montrer chaque fois plus hostile pour les familles de travailleurs. Le jeu d’échec du pouvoir continue de se mouvoir pour continuer à perpétuer les privilèges des élites économiques. La signature récente du "Pacte Pour le Mexique" par les sbires du pouvoir est une démonstration claire que l'administration entrante s'est positionnée pour mener jusqu'à ses ultimes conséquences le modèle néo-libéral actuel. Ce "pacte" trace les réformes structurelles qui permettront de plonger le prolétariat dans un état ​​de vulnérabilité totale.

Le retour du PRI au pouvoir exécutif avec Peña Nieto en tête était un mouvement nécessaire à la profondisation des reformes structurelles. Les antécédent criminels de l'actuel titulaire de l’exécutif avec la boucherie qu'il a ordonné à San Salvador Atenco, la vague croissante de féminicides, la place des groupes du crime organisé dans l'état qu'il gouvernait, tout comme les cas de corruptions documentés et d'enrichissement de membres de son cabinet (il suffit de parler d'Osorio Chong titulaire du gouvernement, qui a également permit aux Zetas d'agir en toute impunité quand il était gouverneur de l'Etat d'Hidalgo), sont des signes claires que l'administration utilisera les recours les plus néfastes pour mener à bien son projet de mort. Dans ce plan sont également alarmantes les initiatives de réforme de la loi de sécurité publique qui prétendent attribuer une capacité majeure à l'Etat pour liquider les moindres signes d'opposition politique que ce soit. Ce que nous interprétons comme un signe clair de provocation contre la société en général et le mouvement social et les groupes anarchistes en particulier. Cette question doit être considérée avec la plus grande précaution afin d'être préparés face à l'assaut de l'état assassin qui se montre clairement. Des actions responsables et conséquentes des secteurs actifs du prolétariat doivent pointer vers le déploiement d'une tactique et d'une stratégie qui nous permettra de réaliser comme une victoire immédiate la chute du régime du PRI avec tous ses alliés politiques PAN et le PRD.

L'anarchisme en tant que théorie et pratique révolutionnaires qui surgit dans un contexte historique spécifique du développement de la lutte de classes, reprend les intérêts authentiques du prolétariat jusqu'à son émancipation du capital et de sa dictature généralisée dans tous les aspects de l'existence. Nous ne sommes pas surpris de voir que d'amples secteurs de la population s'identifient avec ses principes généraux. L'Etat et la presse bourgeoise avec son appareil idéologique prétendent réduire l'anarchisme uniquement au désordre généralisé, le présentant à un tel niveau d'abstraction et d’ambiguïté qu'ils le délégitiment tel qu'il est: une théorie révolutionnaire authentique avec des principes politiques bien définis ainsi qu'une tactique et une stratégie concrètes.

Ainsi ils trouvent dans le mouvement anarchiste le bouc-émissaire idéal, auquel on peut attribuer l'origine des épisodes insurrectionnels, mésestimant et réduisant les manifestations de mécontentement de la classe ouvrière à de simples actes de vandalismes provenants de groupes isolés. En ultime instance on trouve les conditions concrètes d'exploitation et de violence qui maintiennent la classe ouvrière, celles qui se trouvent au fond des actions déployées ce premier décembre.

L’Alliance Anarchiste Révolutionnaire dénonce l'usage disproportionné de la force étatique, qui va des détentions arbitraires de plus d'une centaine de manifestants en allant jusqu'à appréhender des personnes qui ne faisaient que passer par là, sans remettre en cause l'usage de la violence.

Nous manifestons notre rejet total de l'opération déployée par le gouvernement de la Capitale, avec comme principal responsable, le criminel Marcelo Ebard, qui dans ses discours ne cesse de faire appel à l'équité et au respect des droits humains.

Nous signalons que le recours à la violence contre les manifestations légitimes du peuple s'est caractérisé indistinctement de la part des partis PRI, PAN et PRD, qui représentent le panorama actuel, chose très préoccupante pour les organisations qui constituent une opposition réelle.

Ainsi même nous exposons que les organisations Coordination Etudiante Anarchiste, Bloque Noir México et L’Appel de la Liberté (toutes trois membres de l'Alliance Anarchiste Révolutionnaire) et la Croix Noire Anarchiste, sont des groupes politiques qui depuis leurs revendications embrassent la théorie et la pratique anarchistes dans leur totalité, c'est à dire qu'à partir respectivement des luttes étudiantes, de la diffusion et de la propagande, et de la solidarité avec les prisonniers, elles apportent à la critique et à la lutte anarchistes, et avec ceci à la lutte révolutionnaire en général et que ceci va plus loin que la conjoncture actuel ou un jour de manifestation.

Le mouvement anarchiste organisé et sérieux au Mexique, est un projet embryonnaire qui à travers de quelques groupes et individus qui se revendiquent comme tel, ont rencontré dans cette posture les tactiques et propositions politiques nécessaires pour transformer la réalité en vigueur. Sans doute, le mouvement anarchiste tel quel, même si il croît, ne détient pas la capacité pour articuler, organiser ou conspirer une manifestation de l'envergure du 1er décembre et nous disons à nouveau que ce fût le prolétariat mexicain dans un exercice légitime de son auto-défense qui a manifesté énergiquement son mécontentement avec le retour du PRI et ce que cela représente.

Nous exigeons:

1. La libération immédiate et inconditionnelle des prisonniers.

2. L'arrêt des persécutions contre le compagnon José Uriel Sandoval Diaz, étudiant de l'UACM qui est en ce moment à l'Hôpital Général après la perte de son œil occasionné par une balle en caoutchouc et que la police n'arrête pas d'accuser avec la menace de la détention. Ainsi même nous exigeons l’indemnisation des coûts immédiats et futurs.

3. L'arrêt de la fabrication de montages contre des groupes anarchistes maintenant une activité militante, tout comme la persécution et la satanisation médiatique qui se fait de l'anarchisme et des ses sympathisants en général.

Nous rendons responsables et dénonçons le Gouvernement Fédéral et celui de la capitale pour quelque tentative de détention que ce soit, enquête préliminaire, tenue de procès-verbaux ou tout autre action judiciaire contre des groupes ou individus anarchistes et reconnaissons ces tentatives comme une revanche politique afin de nous utiliser comme boucs émissaires.

La violence quotidienne à laquelle nous sommes soumis sous la dictature du Capital et de son organe de défense l'Etat (qui réduit nos conditions à la misère et au pourrissement, persécutant l'opposition politique avec les actes les plus vils qui distinguent l'appareil d'Etat: torture, prison, disparitions forcées, etc.), n'est en rien comparable aux signes de rage et de frustration que des secteurs conscients du prolétariat déploient comme tactique. Nous disons à partir de ce moment, que les anarchistes comme entité endogène du prolétariat nous embrassons et revendiquons les manifestations dignes du mécontentement du peuple, contribuant à ce que celles-ci croissent qualitativement.

Pour l'anarchie.
Pour l'émancipation totale du prolétariat.

Alianza Anarquista Revolucionaria conformada por los grupos: Bloque Negro, Colectivo Autónomo Magonista, Coordinadora Estudiantil Anarquista, Escarlata Revoltosa, Grupo Anarco Comunista, Grupo Bandera Negra, Juventud Libertaria, La llama de la libertad

Traduction, Comité Editorial d'Anarkismo.net

This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
Issue #3 of the Newsletter of the Tokologo African Anarchist Collective

Front page

Elementos da Conjuntura Eleitoral 2014

The experiment of West Kurdistan (Syrian Kurdistan) has proved that people can make changes

[Chile] EL FTEM promueve una serie de “jornadas de debate sindical”

Ukraine: Interview with a Donetsk anarchist

The present confrontation between the Zionist settler colonialist project in Palestine and the indigenous working people

Prisões e mais criminalização marcam o final da Copa do Mundo no Brasil

An Anarchist Response to a Trotskyist Attack: Review of “An Introduction to Marxism and Anarchism” by Alan Woods (2011)

هەڵوێستی سەربەخۆی جەماوەر لە نێوان داعش و &

Contra a Copa e a Repressão: Somente a Luta e Organização!

Nota Pública de soldariedade e denúncia

Üzüntümüz Öfkemizin Tohumudur

Uruguay, ante la represión y el abuso policial

To vote or not to vote: Should it be a question?

Mayday: Building A New Workers Movement

Anarchist and international solidarity against Russian State repression

Argentina: Atentado y Amenazas contra militantes sociales de la FOB en Rosario, Santa Fe

Réponses anarchistes à la crise écologique

50 оттенков коричневого

A verdadeira face da violência!

The Battle for Burgos

Face à l’antisémitisme, pour l’autodéfense

Reflexiones en torno a los libertarios en Chile y la participación electoral

Mandela, the ANC and the 1994 Breakthrough: Anarchist / syndicalist reflections

Melissa Sepúlveda "Uno de los desafíos más importantes es mostrarnos como una alternativa real"

Amérique du Nord / Mexique | Mouvement anarchiste | Nouvelles | fr

Sun 21 Sep, 10:04

browse text browse image

ucl.jpg imageTroisième congrès de l'UCL 20:02 Wed 07 Nov by Union Communiste Libertaire 0 comments

Septembre 2012 // L’Union communiste libertaire (UCL), une fédération anarchiste québécoise qui aura bientôt quatre ans, a tenu son troisième congrès la fin de semaine dernière au Saguenay. Des participants et participantes des trois collectifs locaux (Québec, Saguenay, Montréal) se sont réuni-e-s afin de planifier la prochaine année et de réfléchir à différentes préoccupations. [Nederlands]

textTournée québécoise «Usines sans patrons» : un franc succès 04:56 Tue 09 Mar by Cause commune 0 comments

Du 18 janvier au 12 février, un camarade de l'organisation anarchiste Red Libertaria de Buenos Aires a parcouru le Québec et l'Ontario à l'invitation de l'UCL. L'objectif de cette tournée de conférences? Partager les expériences de la classe ouvrière en Argentine face à la grave crise économique qui a secoué le pays au début des années 2000.

Couverture du no 30 de La Sociale imageHostie d’vieux monde ! L’anarchisme au Québec 23:26 Wed 25 Nov by La Sociale 0 comments

Depuis le début des années 2000 le mou­ve­ment liber­taire au Québec reprend force et vigueur. Soit qu’elles le reven­di­quent expli­ci­te­ment dans leurs prin­ci­pes, soit qu’elles le reconnais­sent en pra­ti­que, les orga­ni­sa­tions d’affi­lia­tion anar­chis­tes par­sè­ment la société civile et ten­dent à gagner en visi­bi­lité, mal­gré leur mor­cel­le­ment rela­tif.

(Extrait du numéro 30 de La Sociale, journal du groupe lillois de la CGA)

ucl.jpg imageL’UCL en campagne! 00:03 Thu 10 Sep by Cause commune 0 comments

Cet automne, l’Union communiste libertaire lance une campagne contre la crise économique. Outre une affiche et un 4 pages d’analyse, l’organisation veut organiser une tournée provinciale avec un militant anarchiste argentin pour nous parler de leur expérience durant la sévère crise économique qui les a frappé et qui avait été le théâtre d’un véritable soulèvement populaire.

[English]

textBye bye 2008 ! 21:18 Mon 29 Dec by Collectif anarchiste La Nuit 0 comments

Cette période de l'année est propice aux rétrospectives et ce blogue n'y échappe pas... Voici donc l'année du Collectif anarchiste La Nuit en revue. Une façon comme une autre de répondre à la question «mais qu'est-ce que ça mange en hiver un collectif anar» et de mesurer le chemin parcouru...

(Repris du blogue Voix de faits http://voixdefaits.blogspot.com/2008/12/bye-bye-2008-bi....html) [English]

textCommon Cause : renouveau du mouvement libertaire en Ontario 07:29 Mon 03 Nov by Vincent Nakash 0 comments

Le mouvement communiste libertaire est en plein essor en Amérique du Nord. Après le succès de la NEFAC, créée en 2000 au Québec et au Nord-Est des Etats-Unis, de nouveaux groupes se forment aux Etats-Unis (Seattle, Chicago…) et au Canada anglophone : en Ontario, le groupe Common Cause existe depuis un an. Il s’agit d’une organisation plateformiste membre d’Anarkismo. Les 16 et 17 août s’est tenu son deuxième congrès.

textCause commune 04:02 Wed 06 Feb by Cause commune 0 comments

Lancé en mars 2004, le journal que vous tenez entre vos mains vient d’avoir quatre ans. Gratuit et diffusé à 4 000 exemplaires dans une dizaine de villes de la province, c’est un phénomène unique dans l’histoire la presse anarchiste québécoise. [ English ] [ Ελληνικά ]

textLinchpin : un nouveau journal anarchiste - Ontario 16:58 Wed 05 Dec by Voix de faits 0 comments

Un nouveau journal anarchiste, Linchpin, vient de voir le jour en Ontario. Il s'agit d'un joli magasine d'agitation de huit pages publié par nos camarades de la nouvelle fédération anarchiste Common Cause.

textRapport sur le congrès 2007 de la NEFAC 23:23 Sun 11 Nov by NEFAC 0 comments

La Fédération des communistes libertaires du nord-est (NEFAC) a récemment tenu son congrès international annuel. Nous nous sommes réunis dans une merveilleuse salle de réunion fournie par Encuentro 5, à Boston. Pendant deux jours nous avons discuté de la meilleure façon de faire avancer la cause du communisme libertaire et du pouvoir ouvrier.

textQuébec: Nous on vote pas ! 23:53 Thu 01 Mar by Nestor 1 comments

Les élections provinciales sont en cours au Québec. On nous parle de l’importance d’aller voter, que cela fait parti de l’exercice démocratique. Pendant ce temps, une coalition se met sur pied afin de dire : assez ! Y’en a marre de se faire prendre pour des idiots ! La coalition « NOUS ON VOTE PAS ! » a pour but de défendre les principes abstentionnistes révolutionnaires et une nouvelle vision de la société. Une société où on ne donnera pas de chèques en blanc à des escrocs qui mentent au fil de leurs promesses, mais où les exploitéEs se seront appropriéEs le pouvoir politique, sans dieux sans maîtres.

more >>

imageBilan UCL-Saguenay et de son implication au sein de L'UCL (2008-2014) Mar 06 by Collectif Emma Goldman 0 comments

Ce texte a comme premier objectif de dresser un bilan le plus honnête possible, afin que nous puissions collectivement tirer des apprentissages de cette expérience. Ce bilan est issu d’une réflexion collective des membres actifs du collectif Emma Goldman à l’hiver 2014. Il reflète donc, avant tout chose, la réalité telle que vécue par ceux-ci.

imageM1 au pays des capitaux, des libertaires chez l’oncle Sam Feb 14 by Cuervo 0 comments

First of May Anarchist Alliance –ou plus vite dit M1– a été créé à l’occasion du 1er mai 2010 aux États-Unis. Formée à l’origine de groupes affinitaires réunis autour de projets militants, M1 est aussi membre d’Anarkismo. Sur fond d’analyse du mouvement Occupy, elle présente ses positions.

imageRétrospective militante saguenéenne 2010 du Collectif Emma Goldman Dec 28 by Sam 0 comments

Collectif local de l’Union Communiste Libertaire fondé en décembre 2008 suite à l’appel à «refonder l'anarchisme organisé» dans le Cause Commune no. 22 et au congrès de fondation de l’organisation, le Collectif Emma Goldman est constitué de militantes sociales et de militants sociaux impliqué-e-s dans divers luttes et mouvements de leur milieu. Voici une brève et non-exhaustive revue de l’année militante de notre coin, une façon comme une autre de voir le chemin parcouru et de présenter comment des jeunes intéressé-e-s par un changement social radical peuvent s’impliquer dans une région de périphérie comme le Saguenay.

imageLancement de Cause Commune #29 Sep 22 by Cause commune 0 comments

Le numéro 29 du journal Cause Commune vient tout juste de paraître. Ce « spécial budget » est consacré à la dernière offensive des classes dominantes, et plus particulièrement au projet antisocial mis en place par le gouvernement du Québec.

L'UCL vous invite donc au lancement de cette 29e édition :

* à Montréal : Mercredi, le 22 septembre à partir de 19h, à la taverne du Cheval Blanc (809, Ontario est)
* à Québec : Samedi, le 25 septembre à partir de 19h, au café-bar l'AgitéE (251 Dorchester)

Ce sera l'occasion de ramasser votre copie papier du journal, mais aussi - et surtout - de venir jaser avec nous.

textRéflexion sur la Plate-forme Jul 28 by Ruptures 0 comments

La Plate-forme d'organisation des communistes libertaires ou la Plate-forme d'Arshinov, écrite en 1926, eut beaucoup d'écho au sein du mouvement libertaire. Ce texte se présentait non pas comme une bible, ou un programme dogmatique, mais plutôt comme un guide suggérant aux anarchistes une voie d'organisation et d'efficacité.

more >>

imageUltime congrès de l’UCL Mar 02 UCL 0 comments

Une page est tournée mais l’histoire de l’anarchisme au Québec n’est évidemment pas terminée. Les organisations sont des moyens et non des fins. Les personnes qui ont fait l’UCL continuent de s’impliquer dans plusieurs projets libertaires, dont les éditions Ruptures et le Collectif Emma-Goldman qui poursuit sur sa lancée.

textL'UCL vous invite au Salon du livre anarchiste de Montréal les 19 et 20 mai May 11 0 comments

6 mai 2012, Union Communiste Libertaire / Cette année encore, à Montréal, aura lieu le Salon du Livre Anarchiste les 19 et 20 mai. Ateliers d’introduction à l’anarchisme et présentations plus en profondeur, éditeurs et éditrices et zines de partout en Amérique du Nord, salle de cinéma anarchiste, zone pour les enfants, salle de médias et de technologie,… Il s’agit d’un rendez-vous incontournable pour sentir tout le bouillonnement de la culture anarchiste et antiautoritaire.

imageDeuxième congrès de l’UCL : Construire nos outils pour réparer le monde Sep 10 Union Communiste Libertaire 0 comments

L’Union Communiste Libertaire (UCL), une organisation anarchiste québécoise qui aura bientôt 3 ans, a tenu son deuxième congrès la fin de semaine dernière à Montréal.

imageQuébec: Appel de l'UCL pour un cortège libertaire Mar 10 Union communiste libertaire 0 comments

L'Union communiste libertaire [UCL] organise un cortège libertaire dans la manifestation des mouvements sociaux le 12 mars prochain. Joignez-vous à nous! Rendez-vous à 11h45, au coin de la rue du Square Dorchester et de Peel, devant la caisse Desjardins. Pour nous trouver ensuite, cherchez les drapeaux rouge et noir.

textArchives en-ligne des publications francophones de la NEFAC Jan 18 Union communiste libertaire 0 comments

Avec la publication récente des numéros 1, 2 et 3 de la revue Ruptures sur notre site web, CauseCommune.net, celui-ci contient désormais la collection numérique complète de la revue francophone de la NEFAC, la Fédération des communistes libertaires du nord-est, dont l'UCL est aujourd'hui héritière.

more >>
© 2005-2014 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]