user preferences

Communiqué de la Croix Noire Anarchiste Mexicaine suite aux déclarations du Gouvernement du DF

category amérique du nord / mexique | répression / prisonniers et prisonnières | communiqué de presse author Thursday December 06, 2012 05:25author by Cruz Negra Anarquista México Report this post to the editors

Ces derniers jours, suite aux événements qui se sont déroulés lors des manifestations du 1er décembre envers l'investiture du Président Enrique Peña Nieto -au cours desquelles les forces de l'ordre, autant les fédérales que celles du District Fédéral , ont réprimé brutalement les manifestants- des fonctionnaires du Gouvernement du Dsitrict Fédéral, parmi lesquels se trouvent le chef de gouvernement du DF et le procureur de la capitale , ont déclaré que les responsables des affrontements étaient des groupes anarchistes. [Castellaño] [Deutsch]

300_0___20_0_0_0_0_0_peanieto.jpg


Communiqué de la Croix Noire Anarchiste Mexicaine suite aux déclarations du Gouvernement du District Fédéral

Mexique, District Fédéral, 3 décembre 2012

Ces derniers jours, suite aux événements qui se sont déroulés lors des manifestations du 1er décembre envers l'investiture du Président Enrique Peña Nieto -au cours desquelles les forces de l'ordre, autant les fédérales que celles du District Fédéral , ont réprimé brutalement les manifestants- des fonctionnaires du Gouvernement du Dsitrict Fédéral, parmi lesquels se trouvent le chef de gouvernement du DF et le procureur de la capitale , ont déclaré que les responsables des affrontements étaient des groupes anarchistes.

A ce sujet, nous voulons déclarer:
La Croix Noire Anarchiste Mexicaine est une initiative libertaire. Nos actions ont pour but de développer la solidarité aux prisonniers (que ce soit pour les prisonniers de droit commun ou ceux détenus pour leurs idées et actions anarchistes), de les accompagner dans leurs processus juridiques, de diffuser leurs lettres et de réaliser des actions sur leur situation: Nous réalisons des ateliers anti- répressifs, promouvons l'auto-organisation dans nos quartiers et nos communautés, tout comme la connaissance de stratégies de défense légale, avec l'idée selon laquelle la répression est un mécanisme inhérent au Capital et à l'Etat. Répression qu'ils n'hésitent pas à utiliser pour maintenir la domination et l'exploitation grâce auxquelles se maintient notre système. Nous diffusons également des idées et des réflexions anticarcérales, impulsant le débat sur le caractère de contrôle social que revêt la prison, et sur sa fonction qui est de maintenir le système capitaliste.

Nos efforts s'orientent donc vers ces tâches, lesquelles ont toujours eu un caractère public. Toutes les activités que nous organisons, et celles auxquelles nous participons, sont convoquées depuis notre page Internet ou par courrier électronique, en plus d'être signées. Dans les médias de masse, il a été mentionné qu'entre les détenu(e)s se trouvaient des personnes appartenant a des groupes anarchistes. Face à ces affirmations, il est nécessaire de déclarer qu'aucune des personnes détenues n'appartient à la Croix Noire Anarchiste Méxicaine. Cependant, nous manifestons notre absolue solidarité envers toutes les personnes détenues et nous exigeons leur libération immédiate.

Nous voyons dans ces déclarations, à travers lesquelles ils tentent de nous désigner comme les auteurs des événements qui se sont déroulés pendant les manifestations, qu'elles font partie d'une campagne de criminalisation et de persécution à l'encontre de groupes et d'individus anarchistes et libertaires. Marcelo Ebrard , à travers sa gestion comme Secrétaire de la Sécurité publique de la Ville, s'est caractérisé en montrant du doigt et en criminalisant les groupes anarchistes. Ainsi, cette campagne diffamatoire ne nous surprend pas et nous voyons en ces signalements une revanche à l'encontre du travail que nous menons, principalement celui en solidarité avec les jeunes anarchistes que le gouvernement du District Fédéral a enfermé dans ses prisons ces dernières années.

Nous avons apporté notre solidarité, à différents cas de prisonniers politiques au niveau national, et nous avons réalisé plusieurs dénonciations mettant en évidence le caractère intrinsèquement répressif du gouvernement du District Fédéral, lequel utilise ses lois à sa guise afin de créer et de monter de toute pièce des accusations en des processus remplis d'irrégularités.

Nous dénonçons que cette campagne persécutrice, initiée en 2003, et qui s'est exercée notamment à travers des “signalements” de groupes anarchistes après la manifestation du 2 octobre et qui s'est accentuée au cours de l'an dernier (sans même mentionner que ces jours derniers a par exemple circulé une convocation apocryphe), continuera avec l'administration de Miguel Ángel Mancera , qui lui non plus n'a pas hésité à faire des déclarations inculpant des groupes anarchistes qui militent dans “la Ville du Désespoir”.

Ce qui s'est passé le 1er décembre est le produit du mécontentement social. L'investiture d'Enrique Peña Nieto n'en est seulement qu'une partie. Nous ne pouvons ignorer qu'il existe une indignation grandissante face au climat social, économique et politique actuel, au sein duquel la concentration du Pouvoir en un groupe réduit de personnes et d'entreprises est en train de causer de graves conséquences sociales pour l'immense majorité des gens. La police, fédérale et locale, a fait don de son habituelle brutalité contre tous les manifestants et contre tout ce qui était sur son passage, faisant des détentions arbitraires et indistinctes. Cela, ajouté à la nouvelle des camarades blessés aux alentours de San Lázaro, a déchaîné de plus belle la haine des manifestants.

C'est elle la première violence et face à elle, il sera toujours légitime de nous organiser. Les vrais terroristes sont ceux qui, par leur action ou leur silence complice, ont soumis ce pays à guerre insensée, remplissant les villes de peur et de mort, persécutant et criminalisant la pauvreté et assassinant celui qui s'organise et qui ose faire face.

A travers ce communiqué, nous dénonçons donc la campagne grandissante de criminalisation à l'encontre de la protestation sociale, et en particulier à l'encontre des groupes et individus anarchistes. Nous en accusons le Gouvernement du District Fédéral. Nous exigeons la liberté immédiate de toutes les personnes détenues.

A bas les murs des prisons !
Liberté pour tous et toutes !

Croix Noire Anarchiste Méxicaine

Related Link: http://abajolosmuros.jimdo.com/
This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
Issue #3 of the Newsletter of the Tokologo African Anarchist Collective

Amérique du Nord / Mexique | Répression / prisonniers et prisonnières | Communiqué de presse | fr

Fri 03 Oct, 00:36

browse text browse image

460_0___30_0_0_0_0_0_david_venegas_el_alebrije.jpg imageNous exigeons la présentation en vie de David Venegas Reyes 22:48 Mon 30 Jan by Voces Oaxaqueñas Construyendo Autonomía y Libertad - VOCAL 1 comments

Oaxaca de Juarez, le 29 janvier 2012 20 h 00
[Castellano]

300_0___20_0_0_0_0_0_vocal.jpg imageIntimidation policière et détention de 24 camarades à Oaxaca de Magón, Mèxico 22:07 Thu 13 Oct by Voces Oaxaqueñas Construyendo Autonomia y Libertad 0 comments

Ce 2 octobre 2011, nous avons occupé la propriété située sur la fonderie ( ?) de manière pacifique, deux rues plus bas par rapport au mur, principalement dans le but de créer des espaces pour le peuple de Oaxaca où il peut trouver la possibilité de s’organiser depuis la base, avec les quartiers et les personnes libres dans des espaces qui ont été utilisé par les exploitants au pouvoir qui se sont toujours enrichit sur le dos du peuple (...) Aux premières heures ce matin à l’endroit de l’occupation situé dans la rue Valerio Trujano, Quartier Ampliación San Juan, nous avons subit une première intimidation de la part d’une personne au physique imposant au volant d’une voiture compacte de marque athos de couleur grise, puis d’une patrouille de police du numéro économique( ?) 605 avec au moins 7 agents à bord, ensuite par 3 personnes qui paraissaient être des policiers en civil, alors que vers environ 8h30 du matin sont arrivées au moins 7 patrouilles de la Police municipale de Oaxaca, accompagnées d’une camionnette de type van sans logo. Cette dernière était occupée par 2 personnes disant être des représentants d’un fonctionnaire de la Protection Civile nommé Manuel Maza Sanchez, LE MÊME QUI ASSURE À TRAVERS SES PORTE-PAROLES POLICIERS ÊTRE LE PROPRIÉTAIRE DE CES LOCAUX. Ainsi plusieurs gros bras du dit fonctionnaire circulent dans le coin. [Castellano]

g20_toronto.png imageG20 à Toronto: Quand les beux ont les bleus 13:01 Mon 28 Jun by Secrétariat externe 0 comments

Des camarades de l'UCL à Toronto ont écrit ce bref communiqué pour faire part de la répression intense qui sévit actuellement, en marge du G20. L'UCL le diffuse pour réitérer son support à toutes les victimes des forces de répression d'un système qui ne repose sur rien d'autre que la violence.

common_cause.jpg imageDes militants de London sont la cible d'intimidation policière 10:21 Wed 23 Jun by Common cause - London 0 comments

London, 22 juin 2010 -- Les récentes arrestations de deux militants de London pour «promotion la perturbation» ("promoting disturbance" en anglais) représentent une autre escalade dramatique des tentatives de l'État canadien de criminaliser la dissidence.

David Venegas R. imageAgression armée contre la Caravane d’appui et de solidarité avec la Municipalité de San Juan Copala 17:56 Thu 29 Apr by Voces Oaxaqueñas Construyendo Autonomía y Libertad 0 comments

Aux médias de communication

Aux peuples du Mexique

Aux peuples du monde

Aux peuples de Oaxaca

imageQuébec: Profilage racial et politique des bavures de la police Jan 04 by Christophe Goby 0 comments

La révélation de l’existence d’une police dédiée aux anarchistes et marginaux à Montréal repose la question des relations entre la population et les forces de l’ordre. Alors que la Crap dénonce le profilage racial des bavures policières, des polices comme l’escouade Gamma opèrent officiellement un profilage politique.

imageManifestation contre la brutalité policière à Montréal: Retour sur le 15 mars 2009 Apr 25 by Cause commune 0 comments

C’était écrit dans le ciel: « Il va y avoir de la casse! » titraient tous les journaux de Montréal en parlant de la Journée internationale contre la brutalité policière. Or, ce sont plus de 2000 personnes qui ont bravé les menaces du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) en se rassemblant au métro Mont-Royal. L’immense majorité des gens n’avait pas l’intention de « casser », mais d’envoyer un message clair aux autorités : y’en a assez! Ce qui est sûr, c’est que les agissements des flics ont transformé en casseurs de nombreuses personnes qui auraient été pacifistes autrement. Ils ont créé une impression de confinement, des mouvements de panique, des arrestations « préventives », enfin, des agissements qui ne peuvent résulter, même chez des gens bien intentionnés, qu’à des actes imprévisible et violents.

imageNous exigeons la présentation en vie de David Venegas Reyes Jan 30 1 comments

Oaxaca de Juarez, le 29 janvier 2012 20 h 00
[Castellano]

imageIntimidation policière et détention de 24 camarades à Oaxaca de Magón, Mèxico Oct 13 VOCAL 0 comments

Ce 2 octobre 2011, nous avons occupé la propriété située sur la fonderie ( ?) de manière pacifique, deux rues plus bas par rapport au mur, principalement dans le but de créer des espaces pour le peuple de Oaxaca où il peut trouver la possibilité de s’organiser depuis la base, avec les quartiers et les personnes libres dans des espaces qui ont été utilisé par les exploitants au pouvoir qui se sont toujours enrichit sur le dos du peuple (...) Aux premières heures ce matin à l’endroit de l’occupation situé dans la rue Valerio Trujano, Quartier Ampliación San Juan, nous avons subit une première intimidation de la part d’une personne au physique imposant au volant d’une voiture compacte de marque athos de couleur grise, puis d’une patrouille de police du numéro économique( ?) 605 avec au moins 7 agents à bord, ensuite par 3 personnes qui paraissaient être des policiers en civil, alors que vers environ 8h30 du matin sont arrivées au moins 7 patrouilles de la Police municipale de Oaxaca, accompagnées d’une camionnette de type van sans logo. Cette dernière était occupée par 2 personnes disant être des représentants d’un fonctionnaire de la Protection Civile nommé Manuel Maza Sanchez, LE MÊME QUI ASSURE À TRAVERS SES PORTE-PAROLES POLICIERS ÊTRE LE PROPRIÉTAIRE DE CES LOCAUX. Ainsi plusieurs gros bras du dit fonctionnaire circulent dans le coin. [Castellano]

imageG20 à Toronto: Quand les beux ont les bleus Jun 28 Union communiste libertaire (UCL) 0 comments

Des camarades de l'UCL à Toronto ont écrit ce bref communiqué pour faire part de la répression intense qui sévit actuellement, en marge du G20. L'UCL le diffuse pour réitérer son support à toutes les victimes des forces de répression d'un système qui ne repose sur rien d'autre que la violence.

imageDes militants de London sont la cible d'intimidation policière Jun 23 Common cause - Ontario Anarchist Organisation 0 comments

London, 22 juin 2010 -- Les récentes arrestations de deux militants de London pour «promotion la perturbation» ("promoting disturbance" en anglais) représentent une autre escalade dramatique des tentatives de l'État canadien de criminaliser la dissidence.

imageAgression armée contre la Caravane d’appui et de solidarité avec la Municipalité de San Juan Copala Apr 29 VOCAL 0 comments

Aux médias de communication

Aux peuples du Mexique

Aux peuples du monde

Aux peuples de Oaxaca

more >>
© 2005-2014 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]