user preferences

Révolution sociale : Utopie ou réalité ?

category international | Économie | opinion / analyse author Friday November 09, 2012 09:54author by kuhing - CAam Report this post to the editors

Si un bon nombre d'individus s'accordent pour penser ou dire que le système actuel n'est pas ou n'est plus adapté à nos besoins, qu'il est facteur de destruction de l'environnement, qu'il induit de l'injustice voire de l'inhumanité, peu d'entre eux envisagent sérieusement et concrètement un changement de fond de la société.

impossible.jpg


Révolution sociale : Utopie ou réalité ?


Introduction

Si un bon nombre d'individus s'accordent pour penser ou dire que le système actuel n'est pas ou n'est plus adapté à nos besoins, qu'il est facteur de destruction de l'environnement, qu'il induit de l'injustice voire de l'inhumanité, peu d'entre eux envisagent sérieusement et concrètement un changement de fond de la société.

Les raisons en sont multiples.

La plus courante, dans les esprits, est qu'il n'existe pas d'autre façon de fonctionner socialement. Quand une alternative est envisagée, elle dépasse rarement une gestion mieux répartie des bénéfices du système marchand.

Pour ceux qui connaissent l'hypothèse d'une révolution sociale, celle-ci leur semble irréalisable à cause d'un rapport de force qu'ils supposent trop favorable aux détenteurs du pouvoir actuel.

L'incertitude sur le mieux qu'apporterait un autre société, et le pire associé aux tristes expériences inscrites dans le conscient ou l’inconscient collectif, des Etats dits "communistes" finissent de fossiliser l'inertie et contribue grandement à retarder un bouleversement social pourtant utile.

Pourtant une révolution sociale, non seulement nécessaire, est possible et apporterait une progression significative dans tous les domaines pour tous les membres de la collectivité humaine et vivante.

Le capitalisme n'est pas une fatalité

Il ne s'agit pas ici de rappeler les méfaits du capitalisme.

Beaucoup de gens et d'associations décrivent parfaitement la surproduction, l'obsolescence programmée, le gaspillage, le chômage, la misère, la pollution orchestrés par la rentabilité financière, et les condamnent.

Un bon nombre d'entre eux proposent une meilleure répartition des bénéfices notamment en taxant la spéculation, les ventes ou le travail mais peu d'entre nous osons remettre en cause le principe même de l'économie marchande et l'outil qui la fait tourner : l'argent.

Dans les esprits, le système actuel est immuable où, s'il ne l'était pas, le rapport de force de ceux qui le contrôlent est trop disproportionné pour qu'il soit possible de remettre en cause leur pouvoir.

Pourtant l'organisation sociale et économique est le résultat dans le concret d'un montage théorique sans cesse actualisé par l'esprit humain.

Alors ce qui est fait peut-être tout autant défait.

Par ailleurs le rapport de forces favorable à ceux qui détiennent les rennes du pouvoir est fonction de leur capacité à payer les forces de répression à leur service.

Mais cet argent dépend lui même de la production et des manipulations financières qui permettent d'avoir une trésorerie réelle et surtout fictive.

Le rapport de force existant n'est donc pas du coté que l'on croit et, il suffirait de conscientiser cet état de fait pour organiser immédiatement une nouvelle façon de fonctionner.

Comment procéder pour changer de système ?

Une révolution sociale ne peut aboutir que dans une globalité planétaire. Cela peut paraître difficile mais la mondialisation et l’interdépendance du capitalisme rend cette universalité possible. Elle dépend de la conscience collective de l'objectif à atteindre et d'une vision claire de sa mise en place.

Changer fondamentalement de système économique nécessite de passer à une organisation sans échanges marchands. La finalité n'est plus la réalisation d'un profit financier mais celle des besoins réels de l'ensemble des populations.

Pour cela, il s'agit de permettre à chacun d'apporter ce qu'il veut et peut créer pour mettre ensuite l'ensemble de ses productions à la disposition de tous. La propriété privée est remplacée par la liberté d'usage.

Parvenir à cette façon de fonctionner nécessite un accord commun. Cette unité peut se réaliser grâce à une unification des luttes qui se fédèrent en grève générale. Celle ci doit dépasser le stade revendicatif pour permettre de rendre des ressources naturelles et les moyens de les transformer à la collectivité pour d'organiser une distribution gratuite de l'ensemble de la production matérielle et intellectuelle.

Cette gratuité dévalorise alors complètement l'argent qui est utilisé par les dominants pour asseoir et défendre leur position. Le basculement révolutionnaire est opéré immédiatement, sans transition. Mieux il est organisé et plus il se passe pacifiquement.

Une société sans argent est-elle viable ?

Une société sans argent, est non seulement viable mais elle permet de satisfaire aux besoins de l'ensemble de l'humanité sans gaspillage ni pollution. Loin de bloquer le progrès ou d'opérer un retour en arrière, elle ouvre les portes de l'esprit humain et lui permet de découvrir les secrets de la nature, la plupart toujours cachés, et de les utiliser au mieux.

Ne plus avoir l'objectif de la réalisation d'un profit financier comme l'est aujourd'hui la finalité de toutes transactions annihile la nécessité de fabriquer dans le seul but de vendre.

Il ne s'agit plus de produire une marchandise de mauvaise qualité pour la commercialiser auprès des populations pauvres mais nombreuses mais de créer des produits durables et de bonne qualité mis à disposition de tous.

Il ne s'agit plus de surproduire dans la compétitivité mais d'ajuster ce qu'il faut fabriquer en fonction des besoins réels.

Il ne s'agit plus de gaspiller les énergies à trouver les moyens de vendre en étant rentable mais de les utiliser à mesurer ce qui est vraiment utile.

Il ne s'agit plus de perdre les intelligences et les moyens pour contrôler la bonne marche d'un système marchand caduque mais de les utiliser pour trouver des énergies propres et inépuisables.

Il ne s'agit plus de posséder un outil ou un endroit utilisé rarement mais d'avoir accès à tous les lieux vacants et les objets disponibles.

Il ne s'agit plus de travailler pour survivre mais de rendre au travail sa vocation originelle : une activité créatrice et épanouissante qui permet des relations sociales harmonieuses.

C'est cette économie d'environ 70 à 80 % de l'énergie humaine aujourd'hui gaspillée par le système marchand associée à la possibilité de rendre la pleine activité à ceux qui le souhaitent qui entraînera une augmentation considérable les forces productives permettant ainsi de satisfaire l'ensemble des besoins humains sans aucune pollution environnementale.

Cela il suffit de le faire.

Le basculement vers une société sans classes, sans argent et sans Etat dépend uniquement de nous tous.
Les utopies d'hier ont forgé des réalités d'aujourd'hui, les utopies d'aujourd'hui peuvent faire les réalités de demain.

kuhing

Related Link: http://caam.over-blog.com/
This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
Employees at the Zarfati Garage in Mishur Adumim vote to strike on July 22, 2014. (Photo courtesy of Ma’an workers union)

Front page

Where to now, Zimbabwe? Beyond the “good” charismatic pastor.

Contre la loi Travail: le bras de fer continue

Announcement of Nationally Coordinated Prisoner Workstoppage for Sept 9, 2016

Opinião da CAB diante a atual conjuntura Brasileira

¿Habemus pacem? Los desafíos en el tránsito de La Habana a Colombia

Italia - terremoto

Inside the Zimbabwean Uprising

La experiencia de Mujeres Libres: 80 años del surgimiento del feminismo anarquista organizado

Con Lucha Y Organización Fortalecemos La Resistencia

Algunas reflexiones en torno al poder y la institucionalidad a 80 años de la Revolución Española

80 aniversari de la insurrecció obrera i popular i de la revolució social

80 anni fa la rivoluzione comunista libertaria in Spagna

De los comités de defensa al análisis de los órganos de poder

The Coup in Turkey: Tyranny against tyranny does not make freedom

Greve, Piquete, Marcha e Ocupação! Educadores e Estudantes unidos pela Educação!

Making sense of the Brexit tide of reaction and the reality of the racist vote

[Colombia] Ante el acuerdo de cese al fuego bilateral y definitivo entre el gobierno colombiano y las FARC-EP

Coyuntura Política en Venezuela: Crisis, Tendencias y el Desafío de la Independencia de Clase

Orlando means fightback

Palestinian workers in Israel: between scylla and charybdis

A Socialist On City Council: A Look At The Career Of Kshama Sawant

Élargir la lutte et généraliser la grève pour gagner

Carta de Fundação OAZ

[Colombia] Documento de Formación: Análisis de Coyuntura 2015-2016

International | Économie | fr

Sat 01 Oct, 18:26

browse text browse image

resab_2.jpg imageNe payons pas leur crise ! Luttons ! 06:06 Thu 13 Oct by Réseau européen des syndicats alternatifs et de base 0 comments

C’est à eux de payer leur crise. A nous de leur imposer par la lutte nos exigences sociales. Ensemble, nous soutenons: les mouvements de grève et les manifestations qui ont eu lieu ou se préparent dans de nombreux pays d’Europe, la journée internationale du 15 octobre lancée par le mouvement des « indignés » et les manifestations contre le G20 [Italiano] [Català] [Castellano]

300_0___20_0_0_0_0_0_al_3.jpg imageSolidariedade com os povos europeus em luta! 14:09 Thu 02 Dec by Alternative Libertaire 0 comments

Estas últimas semanas, os sinais da cólera dos povos europeus multiplicam-se: greve geral em Portugal, manifestações de amplitude histórica na Irlanda, movimento estudantil em Inglaterra, e - esperemo-lo- o arranque de um movimento de longo fôlego após a mobilização em torno das pensões de reforma, em França. [Français] [English] [Castellano] [Italiano] [Català]

300_0___20_0_0_0_0_0_al.jpg imageSolidarité avec les peuples européens en lutte ! 19:11 Wed 01 Dec by Alternative libertaire 0 comments

Ces dernières semaines, les signes de la colère des peuples d’Europe se multiplient : grève générale au Portugal, manifestations d’ampleur historique en Irlande, mouvement étudiant en Angleterre, et espérons-le, l’amorce d’un mouvement sur la durée après la mobilisation sur les retraites en France. [English] [Castellano] [Português] [Italiano] [Català] [Nederlands]

textCommuniqué communiste libertaire sur la crise économique mondiale et la réunion du G20 07:47 Mon 17 Nov by Anarkismo 1 comments

Communiqué international communiste libertaire sur la crise économique mondiale et la réunion du G20, signé par Alternative Libertaire (France), Federazione dei Comunisti Anarchici (Italie), Melbourne Anarchist Communist Group (Australie), Zabalaza Anarchist Communist Front (Afrique du Sud), Federação Anarquista do Rio de Janeiro (Brésil), Common Cause (Ontario, Canada), Unión Socialista Libertaria (Pérou), Union Communiste Libertaire (Québec, Canada), Liberty & Solidarity (Royaume-Uni), Asociación Obrera de Canarias (Afrique) et Anarchistische Föderation Berlin (Allemagne). [English] [Castellano] [Italiano] [Ελληνικά] [Polska] [Deutsch] [中文] [عَرَبيْ ] [Nederlands] [Português]

imageTraités européens, autoritaires et austéritaires Sep 23 by Matthijs 0 comments

La question du nouveau traité européen agite l’actualité. Il contient des mesures qui vont nous concerner très directement, causant probablement une catastrophe sociale… Mais quel est le contenu exact de ce traité?

imageMécanisme européen de stabilité: Les États sous tutelle financière May 11 by Franz Biberkopf 0 comments

Le MES consiste en une levée de fonds sur les marchés financiers pour aider un pays membre en difficulté à régler ses créances. En réalité, il participe à réduire davantage la souveraineté des peuples, qui deviennent les otages des États, eux-mêmes toujours davantage sous la coupe des marchés.

imageLes leçons d’une panique Jan 07 by A Contre courant 0 comments

Édito de la revue alsacienne "A Contre courant"

imageL'économie de Marx pour les anarchistes Nov 21 by Wayne Price 1 comments

Ce qui suit est le chapitre d'introduction (2e édition) du livre que je suis en train d'écrire et qui porte le titre et sous-titre ci-haut. Cette introduction s'attarde aux raisons pourquoi il serait utile aux anarchistes et socialistes libertaires d'apprendre de l'économie politique de Marx, malgré le passé négatif entre anarchistes et marxistes. [English] [Castellano]

textBanque Centrale Européenne : Un monstre incontrôlable Jun 06 by Vincent Nakash 0 comments

La Banque Centrale Européenne (BCE) est responsable de la politique monétaire dans la zone euro. Son action est pourtant très largement ignorée des médias. À l’aube des élections européennes, une piqûre de rappel est donc nécessaire.

more >>

imageNe payons pas leur crise ! Luttons ! Oct 13 0 comments

C’est à eux de payer leur crise. A nous de leur imposer par la lutte nos exigences sociales. Ensemble, nous soutenons: les mouvements de grève et les manifestations qui ont eu lieu ou se préparent dans de nombreux pays d’Europe, la journée internationale du 15 octobre lancée par le mouvement des « indignés » et les manifestations contre le G20 [Italiano] [Català] [Castellano]

imageSolidariedade com os povos europeus em luta! Dec 02 AL 0 comments

Estas últimas semanas, os sinais da cólera dos povos europeus multiplicam-se: greve geral em Portugal, manifestações de amplitude histórica na Irlanda, movimento estudantil em Inglaterra, e - esperemo-lo- o arranque de um movimento de longo fôlego após a mobilização em torno das pensões de reforma, em França. [Français] [English] [Castellano] [Italiano] [Català]

imageSolidarité avec les peuples européens en lutte ! Dec 01 AL 0 comments

Ces dernières semaines, les signes de la colère des peuples d’Europe se multiplient : grève générale au Portugal, manifestations d’ampleur historique en Irlande, mouvement étudiant en Angleterre, et espérons-le, l’amorce d’un mouvement sur la durée après la mobilisation sur les retraites en France. [English] [Castellano] [Português] [Italiano] [Català] [Nederlands]

textCommuniqué communiste libertaire sur la crise économique mondiale et la réunion du G20 Nov 17 1 comments

Communiqué international communiste libertaire sur la crise économique mondiale et la réunion du G20, signé par Alternative Libertaire (France), Federazione dei Comunisti Anarchici (Italie), Melbourne Anarchist Communist Group (Australie), Zabalaza Anarchist Communist Front (Afrique du Sud), Federação Anarquista do Rio de Janeiro (Brésil), Common Cause (Ontario, Canada), Unión Socialista Libertaria (Pérou), Union Communiste Libertaire (Québec, Canada), Liberty & Solidarity (Royaume-Uni), Asociación Obrera de Canarias (Afrique) et Anarchistische Föderation Berlin (Allemagne). [English] [Castellano] [Italiano] [Ελληνικά] [Polska] [Deutsch] [中文] [عَرَبيْ ] [Nederlands] [Português]

© 2005-2016 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]