user preferences

14. L'Organisation Spécifique Anarchiste : La nécessité de la stratégie, de la tactique et du progr

category brésil/guyane/suriname/guinée française | mouvement anarchiste | déclaration de principes author Monday August 06, 2012 19:41author by FARJ - FARJ Report this post to the editors

Anarchisme social et organisation

Anarchisme social et organisation Traduction française

14. L'Organisation Spécifique Anarchiste : La nécessité de la stratégie, de la tactique et du programme

L'Organisation Spécifique Anarchiste : La nécessité de la stratégie, de la tactique et du programme

Il est essentiel que l'organisation spécifique anarchiste fonctionne avec une stratégie. Nous pouvons définir la stratégie comme la formulation des réponses à trois questions: 1.) Où sommes-nous? 2.) Où voulons-nous aller? 3.) Comment pensons-nous que nous pouvons partir de là où nous sommes et arriver là où nous voulons aller ? La stratégie est donc la formulation théorique d'un diagnostic de la situation actuelle, la conception de la situation que l'on veut atteindre et un ensemble d'actions qui visent à transformer la situation actuelle, l'amenant à atteindre la situation souhaitée. Nous pouvons également dire que «nous considérons la stratégie comme un ensemble d'éléments, unis d'une manière systématique et cohérente qui s’orientent vers de grands objectifs finaux. [... et] relient les objectifs finaux à la réalité historique spécifique "[174].
Concevoir notre stratégie de transformation sociale c’est ce que nous tentons d'accomplir dans ce texte. Tout d'abord, en réfléchissant à la première question et en identifiant le capitalisme et l'Etat, donnant corps à la société de domination et d'exploitation, puis, en réfléchissant à la deuxième question, en essayant de concevoir nos objectifs finaux de la révolution sociale et du socialisme libertaire. Enfin, en réfléchissant à la troisième question et en proposant une transformation sociale qui prend place grâce à des mouvements sociaux, constitués en organisation populaire, en interaction constante avec l'organisation spécifique anarchiste. Tout cela tout en tenant compte en priorité des intérêts des classes exploitées. Ainsi, derrière la conception de tout ce matériel théorique il y a un raisonnement stratégique. En l’occurrence, la stratégie a été utilisée pour concevoir une proposition pour la transformation sociale de la société actuelle, cherchant à l’orienter vers le socialisme libertaire - ce que nous appelons la stratégie permanente, une stratégie très large pour la réalisation de nos objectifs à long terme.
La stratégie peut aussi être conçue de manière moins large, et même limitée. Toute action que l'organisation spécifique anarchiste, ou même ses militants, vise à réaliser peut être conçue de manière stratégique. Un front de l'organisation anarchiste, par exemple, peut concevoir sa pratique comme « réponse » aux trois questions ci-dessus:. 1) Aujourd'hui, nous n'avons pas d'insertion dans le mouvement communautaire d'un quartier particulier qui se développe de plus en plus et nous pensons qu’une bonne pratique pourrait y être développé. 2) En un an, nous voulons être en mesure d'avoir une pratique sociale régulière et parvenir à une certaine insertion. 3.) Par conséquent, nous allons essayer d'aborder ce mouvement, d'apprendre à le connaître de plus près, et commencer à mettre en œuvre de manière permanente une pratique sociale, recherchant l'insertion sociale.
De même un militant peut, par exemple, faire une proposition d'auto-éducation politique en répondant aux trois questions. 1.) J'ai des lacunes sur une question théorique particulière et je crois qu’elles entravent mon militantisme. 2.) Je voudrais résoudre ce problème dans les six mois, parce que je pense que cela va ouvrir plus de possibilités pour mon militantisme. 3.) Je vais le faire, tout d'abord, en conversant avec les camarades les plus expérimentés de mon organisation et en demandant des conseils sur où je peux trouver du matériel sur le sujet, puis je vais lire toute la documentation et proposer un débat avec d'autres camarades et, enfin, je vais formaliser mes idées dans un texte et le présenter à l'organisation pour que les camarades puisse donner leurs opinions.
En bref tout dans l'organisation, du plus complexe au plus simple, peut et doit être fait de façon stratégique.
Dans l'organisation spécifique anarchiste la question de la stratégie de développement est traitée comme suit. Il devrait toujours y avoir un débat large sur la stratégie, incluant les trois questions ci-dessus. L'organisation spécifique anarchiste devrait chercher à réaliser un diagnostic de la réalité dans laquelle elle opère, à définir les objectifs finaux à long terme et, surtout, à déterminer les différentes périodes et cycles de lutte, chacun avec leurs objectifs respectifs. Cette ligne "macro" (de diagnostic, des objectifs à moyen et à long terme) est appelée la stratégie, et les grands objectifs (sont appelés) les objectifs stratégiques. Puis la stratégie est détaillé dans une ligne plus «micro», c'est-à-dire les tactiques, qui déterminent les objectifs à court terme et les actions qui sont mises en pratique par des militants ou des groupes de militants qui visent à atteindre les objectifs tactiques à court terme. De toute évidence, la réalisation des objectifs tactiques devraient contribuer à se rapprocher, voire à réaliser, des objectifs stratégiques.
Lorsque cette ligne stratégique et tactique de l'organisation est mise en place un plan d'action est déterminé, et chaque militant a une fonction bien définie et des objectifs clairs à atteindre. Il est important de fixer des délais pour la réalisation d'actions, avec des bilans des résultats à la fin de chaque période ou cycle. Ces bilans sont effectuées par des évaluations de la façon dont les activités se déroulent, si elles s’orientent vers où nous l'avions imaginé, si nous avions tort à propos de quelque chose. En somme : nous voyons si nous nous dirigeons vers les objectifs fixés, ou si nous nous sommes éloignés d'eux. Dans le premier cas, nous corrigeons les erreurs, faisons des ajustements et procédons de la même manière. Dans le second, nous changeons d’actions tactiques et, éventuellement, de stratégie, mettant en œuvre le même processus au sein d’une période déterminée. C'est ce processus de déplacement, d'évaluation, de poursuite, de réévaluation etc qui amène l'organisation à avancer avec stratégie et à procéder correctement dans la lutte. Ainsi,
[...] La stratégie ne fournit que des lignes générales pour une période. Ce sont les tactiques qui l'incarnent de manière concrète, la réalité actuelle la traduisant [la stratégie] dans les faits. Comme elles répondent à des problèmes plus précis, concret et immédiats,  les options tactiques peuvent être plus variés, plus souples. Cependant, ils ne peuvent pas être en contradiction avec la stratégie. Une conception stratégique-tactique adéquate doit prendre en compte, comme nous l'avons dit, la situation actuelle et la période à laquelle elle répond. [175]
La stratégie devrait être la même tant que le diagnostic de la réalité dans laquelle on opère et les objectifs restent inchangés. "Si la situation générale a connu des changements très importants, cela pourrait altérer les conditions dans lesquelles l'organisation doit travailler et celle-ci, si elle voulait agir efficacement, devrait revoir sa stratégie afin de l'adapter à la nouvelle situation." [176 ] Il en est de même pour les objectifs. Si les objectifs changent, par exemple dans une situation postrévolutionnaire, la stratégie peut être modifiée. D'où l'importance à la fois de la compréhension de la situation réelle dans laquelle nous vivons, mais aussi de la mise en place d'objectifs clairs et précis; des éléments essentiels dans le développement de la stratégie, car "en politique, il n'y a pas de pratique honnête et utile possible sans une théorie et des objectifs clairement définis"[177]. Le diagnostic de la société actuelle que nous avons l'intention de transformer et de "la fin que nous voulons atteindre, par la volonté ou par nécessité" [ayant été] déjà mis en place, "le grand problème de la vie est de trouver les moyens qui, selon les circonstances, nous mènent de la manière la plus sure et la plus économique vers la fin que nous avons pré-déterminé»[178].
La ligne stratégique est formalisée dans un programme qui guide toutes les actions de l'organisation et ses militants. "On ne doit jamais renoncer au programme socialiste révolutionnaire, clairement établi, tant sur la forme que sur le fond». [179] Nous considérons, par conséquent, que
la stratégie doit prendre vie dans un programme d'action qui établit des lignes directrices générales pour une période ou une étape. Un programme doit prendre racine dans les réalités des différents plans de notre société. Notre stratégie n'est pas en mesure de progresser, de se développer, si elle n'a pas de contact fluide avec les problèmes concrets qui existent dans les situations spécifiques qui composent une phase d'action. [180]
C'est-à-dire, que pour que la ligne stratégique soit établie et formalisée dans le programme, il est essentiel de la relier à la pratique, ce qui permet une théorisation à partir des constats. Ce contact permettra également un déploiement tactique correct de la stratégie. Le programme
[...] constitue la plate-forme commune pour tous les militants de l'organisation anarchiste. Sans cette plate-forme, la seule coopération que l’on pourrait avoir serait fondée sur des désirs confus, vagues et sentimentaux, et n’aurait pas une unité réelle de perspectives. [...] Le programme n'est pas un ensemble d'aspects secondaires qui regroupent (ou, souvent, ne divisent pas) des gens qui pensent d'une manière similaire, mais un corps d'analyse et de propositions qui n'est adoptée que par ceux qui croient en elles et qui choisissent de diffuser ce travail et de le transformer en réalité. [181]
Grâce au programme l'organisation spécifique anarchiste fait connaître sa proposition stratégique pour la transformation sociale. Dans le même temps, tout comme il sert à guider l'action des militants de l'organisation, il sert à affirmer les positions de l'organisation pour d'autres personnes qui ne font pas partie de celle-ci, à rendre public l'ensemble de ces analyses et propositions.
Cet ensemble composé d’une stratégie, de tactiques et d’un programme donne à l'organisation une forme d'activités planifiées à travers lesquelles il est possible d'obtenir les meilleurs résultats. La planification est indispensable à toute organisation anarchiste.
La conception stratégique de l'organisation spécifique anarchiste a, inévitablement, une composante idéologique. L’idéologie
constitue un moteur essentiel de l'action politique et une composante inévitable de toute stratégie. Chaque pratique politique suppose certaines motivations et une orientation qui ne deviennent clairement perceptibles que dans la mesure où elles sont explicites et organisés comme une idéologie. [182]
Cependant, nous ne devons pas confondre idéologie et stratégie. Comparée à l'idéologie la stratégie est beaucoup plus flexible car elle varie selon le contexte social, la situation actuelle. Par conséquent, l'idéologie anarchiste peut avoir des stratégies différentes, étant donné que chaque organisation opère dans des contextes et des situations complètement différents. Quand on parle de tactique, c’est une vérité encore plus grande. Comme la composition sociale de chaque emplacement est différente, de même que celles des forces politiques, des positions gouvernementales, des forces réactionnaires, etc, il est naturel que, dans chaque contexte et conjoncture on applique des tactiques différentes pour la pratique politique de l'anarchisme. Par exemple, il ya des endroits et des contextes dans lesquels cela vaut la peine de considérer le syndicalisme comme un espace pour la pratique sociale, il y en a d'autres dans lesquels ce n’est pas le cas, et ainsi de suite.
Nous avons dit précédemment que l'organisation spécifique anarchiste devrait fonctionner avec une unité stratégique et tactique, ce qui se produit à travers le processus de prise de décision décrit ci-dessus, qui recherche le consensus et dans les cas où il n'est pas possible opte pour le vote, la majorité l’emportant. Dans ce cas, tous les militants de l'organisation sont tenus de suivre la position majoritaire. Comme avec n'importe quel autre processus de décision, les questions sont clairement posées, débattues, et il y a une tentative de concilier les différents points de vue. Si cette conciliation n'est pas possible, l'organisation doit résumer les principales propositions et voter. Ainsi, l'organisation choisis, par consensus ou par vote, les réponses aux trois questions de stratégie. Elle formule la ligne stratégique-tactique et tout le monde va dans le même sens. Elle évalue périodiquement cette ligne, et peut la reformuler.
Nous avons souligné que toutes les décisions sont prises collectivement, sans aucun type d'imposition. Cependant, les priorités et les responsabilités étant établies chaque militant ne peut faire ce qu'il pense personnellement préférable, dans son coin. Chacun a une obligation relative envers l'organisation d’accomplir ce à quoi il s’est engagé et ce qui a été défini comme une priorité. Évidemment, comme nous l'avons souligné, nous devons toujours essayer de concilier les activités que chacun apprécie de réaliser avec les responsabilités établies par l'organisation, mais nous ne devons pas toujours ne faire que ce que nous aimons.
Le modèle de l'organisation spécifique anarchiste implique que les militants ont à faire des choses qu'ils n'aiment pas beaucoup ou cesser de faire certaines des choses qu'ils aiment faire. Cela pour permettre que l'organisation progresse avec une stratégie. Le fait de progresser avec stratégie fait de l'organisation anarchiste une organisation cohérente et efficace, un organisme dédié à un militantisme sérieux, engagé dans lequel les militants font ce qu'ils ont établi comme priorité et travaillent sur les tâches qui contribuent de la manière la plus efficace possible à la consolidation de leurs objectifs stratégiques. La pratique relativement courante de nombreux groupes et organisations anarchistes consistant à se disperser dans des actions différentes, à droite et à gauche, considérant qu’elles contribuent à un ensemble commun, n'est pas acceptée. Contrairement ce modèle, une pratique basée sur une stratégie
consiste à ne pas aller faire, ni évaluer de manière isolée tout ce qui se présente, ni se décourager parce que les avancées ne sont pas immédiatement visibles. Elle se base sur la définition d'objectifs et la progression vers ceux-ci. Sur le choix d'action et l'établissement de priorités pour appuyer ces objectifs. Ceci implique clairement qu'il y aura des activités que nous ne réaliseront pas, des événements dans lesquels nous ne seront pas impliqués. Ils peuvent être importants et même spectaculaire, mais ils ne rentrent pas en ligne de compte si ils ne cadrent pas avec les propositions pour l'étape de notre programme. Dans d'autres cas, nous serons investis dans des activités qui sont compatibles avec nos objectifs de manière absolument minoritaires, ou avec des difficultés majeures. Choisir ce que nous aimons le plus ou ce qui amène moins de difficultés n'est pas une politique correcte. [183]
Revenant à la question du vote pour l’élaboration de la stratégie, il est important de préciser que ce qui délibère c’est l'organisation et non pas un individu ou un autre. Donc, quand une question stratégique est réglée par le vote, quel que soit le vote de chacun, tous les militants de l'organisation ont l'obligation de suivre la position collectivement déterminée. Il s'agit d'une position importante dans le modèle d'organisation que nous préconisons parce que les positions prises collectivement ne sont pas des recommandations, mais plutôt une partie d'une ligne stratégique qui doit nécessairement être suivie par tous. Pour nous, "l'organisation implique la coordination des forces avec un objectif commun, et une obligation de ne pas promouvoir des actions contraires à cet objectif" [184]. Nous devons souligner que la liberté d'adhérer à une organisation est égal à la liberté d’en partir, et, dans le cas d'un individu ou une minorité se sent souvent négligée par les décisions de la majorité, ils ont la liberté de se séparer. Il est important de souligner que les décisions stratégiques, même si elles sont prises au moyen d'un vote, sont des décisions collectives et non des conflits individuels au sein de l'organisation.
En termes stratégiques cette unité permettra à tout le monde dans l'organisation de faire avancer le bateau dans le même sens et peut multiplier les résultats des forces militantes. Ainsi, tout le monde a une lecture similaire de l'endroit où nous en sommes, où nous voulons aller et comment passer d'un point à un autre.

Notes:
174. FAU. Resoluciones Sobre el Tema Estrategia.
175. Juan Mechoso. Op. Cit. p. 196.
176. Ibid.
177. Bakounine. "Programa Revolucionario e Programa libéral". Dans: Conceito de Liberdade, p. 188.
178. Errico Malatesta. "Los amendes y los Medios". Extrait de L'En Dehors, 17 Août 1892. Dans: Vernon Richards. Op. Cit. p. 69.
179. Bakounine. "Programa Revolucionario e Programa libéral". Dans: Conceito de Liberdade, p. 188.
180. FAU. Resoluciones Sobre el Tema Estrategia.
181. George Fontenis. "Manifeste communiste libertaire".
182. Juan Mechoso. Op. Cit. p. 197.
183. FAU. Resoluciones Sobre el Tema Estrategia.
184. Errico Malatesta. "A II Organização". Dans: Ecrits Revolucionários, pp 59-60.


Sommaire

0. Préface du Traducteur

1. Introduction

2. L'anarchisme social, la lutte des classes et les relations Centre-Périphérie

3. L'anarchisme au Brésil: la perte et la tentative de récupération du vecteur social

4. La société de domination et d'exploitation: le capitalisme et l'Etat

5. Les objectifs finaux: la révolution sociale et socialisme libertaire

6. L’organisation et la force sociale

7. Les mouvements sociaux et l'organisation populaire

8. L'organisation spécifique anarchiste

9. L'organisation spécifique anarchiste: la pratique et l'insertion sociale

10. L'organisation spécifique anarchiste: production et reproduction de la théorie

11. L'organisation spécifique anarchiste: la propagande anarchiste

12. L'organisation spécifique anarchiste spécifique: formation politique, relations et gestion des ressources

13. L'organisation spécifique anarchiste: rapports entre L'organisation spécifique anarchiste et les mouvements sociaux

14. L'organisation Spécifique Anarchiste: La nécessité de la stratégie, de la tactique et du programme

15. L'Especifismo: L'organisation anarchiste, perspectives et influences historiques

16. Notes et conclusion

This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
Issue #3 of the Newsletter of the Tokologo African Anarchist Collective

Front page

Elementos da Conjuntura Eleitoral 2014

The experiment of West Kurdistan (Syrian Kurdistan) has proved that people can make changes

[Chile] EL FTEM promueve una serie de “jornadas de debate sindical”

Ukraine: Interview with a Donetsk anarchist

The present confrontation between the Zionist settler colonialist project in Palestine and the indigenous working people

Prisões e mais criminalização marcam o final da Copa do Mundo no Brasil

An Anarchist Response to a Trotskyist Attack: Review of “An Introduction to Marxism and Anarchism” by Alan Woods (2011)

هەڵوێستی سەربەخۆی جەماوەر لە نێوان داعش و &

Contra a Copa e a Repressão: Somente a Luta e Organização!

Nota Pública de soldariedade e denúncia

Üzüntümüz Öfkemizin Tohumudur

Uruguay, ante la represión y el abuso policial

To vote or not to vote: Should it be a question?

Mayday: Building A New Workers Movement

Anarchist and international solidarity against Russian State repression

Argentina: Atentado y Amenazas contra militantes sociales de la FOB en Rosario, Santa Fe

Réponses anarchistes à la crise écologique

50 оттенков коричневого

A verdadeira face da violência!

The Battle for Burgos

Face à l’antisémitisme, pour l’autodéfense

Reflexiones en torno a los libertarios en Chile y la participación electoral

Mandela, the ANC and the 1994 Breakthrough: Anarchist / syndicalist reflections

Melissa Sepúlveda "Uno de los desafíos más importantes es mostrarnos como una alternativa real"

Brésil/Guyane/Suriname/Guinée française | Mouvement anarchiste | fr

Sat 20 Sep, 03:57

browse text browse image

as.jpg imageParution en français du livre "Anarchisme social et organisation" de la FARJ 20:12 Tue 22 Oct by Brasero Social 0 comments

Un livre pour comprendre l’especifismo, courant organisateur anarchiste né en amérique latine

opinio_anarquista.png imageMessage au Congrès de fondation de la Coordination anarchiste brésilienne 21:00 Tue 12 Jun by Federação Anarquista Gaúcha 0 comments

L'anarchisme organisé au Brésil vivra dans les journées de Juin à Rio de Janeiro son plus grand événement historique contemporain. Le congrès anarchiste a une signification très particulière : il réunira des groupes d'environ dix États du pays pour débattre, pour définir des accords et des résolutions d'action afin d'appliquer des principes communs et des tactiques communes à la réalité brésilienne. Notre conviction, en plus de 10 ans de processus, est que l'anarchisme militant est une contribution indispensable à la lutte pour un changement social anticapitaliste. La réunion des forces militantes qui incarnent dans la Coordination un même concept de travail est une étape cruciale dans le cheminement vers la construction d'une organisation politique qui s'amorce maintenant. [Português]

Federação Anarquista de São Paulo imageFondation de la Federação Anarquista de São Paulo (FASP) 06:28 Sat 28 Nov by Federação Anarquista de São Paulo 0 comments

La Federação Anarquista de São Paulo (FASP - Fédération Anarchiste de São Paulo) a été fondée le 18 Novembre 2009! Bien que déjà active sous le nom de Pro-FASP depuis le début 2008, l'organisation a été officiellement fondée lors d'un événement qui a réuni les membres de la FASP et les délégués de la Federação Anarquista do Rio de Janeiro (FARJ)la fin de semaine dernière. [ Português ] [ English] [Italiano]

fag_1.jpg imageSolidarité avec la Federação Anarquista Gaúcha 18:44 Mon 02 Nov by CGT Espagne 0 comments

La CGT lance un appel international à la solidarité et au soutien face à l’agression par la police du siège de la FAG.

Sorry, no stories matched your search, maybe try again with different settings.

imageMessage au Congrès de fondation de la Coordination anarchiste brésilienne Jun 12 FAG 0 comments

L'anarchisme organisé au Brésil vivra dans les journées de Juin à Rio de Janeiro son plus grand événement historique contemporain. Le congrès anarchiste a une signification très particulière : il réunira des groupes d'environ dix États du pays pour débattre, pour définir des accords et des résolutions d'action afin d'appliquer des principes communs et des tactiques communes à la réalité brésilienne. Notre conviction, en plus de 10 ans de processus, est que l'anarchisme militant est une contribution indispensable à la lutte pour un changement social anticapitaliste. La réunion des forces militantes qui incarnent dans la Coordination un même concept de travail est une étape cruciale dans le cheminement vers la construction d'une organisation politique qui s'amorce maintenant. [Português]

imageFondation de la Federação Anarquista de São Paulo (FASP) Nov 28 FASP 0 comments

La Federação Anarquista de São Paulo (FASP - Fédération Anarchiste de São Paulo) a été fondée le 18 Novembre 2009! Bien que déjà active sous le nom de Pro-FASP depuis le début 2008, l'organisation a été officiellement fondée lors d'un événement qui a réuni les membres de la FASP et les délégués de la Federação Anarquista do Rio de Janeiro (FARJ)la fin de semaine dernière. [ Português ] [ English] [Italiano]

© 2005-2014 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]