user preferences

New Events

Ibérie

no event posted in the last week

Témoignage sur la lutte anti-austérité en Espagne

category ibérie | luttes en milieu de travail | opinion / analyse author Thursday July 26, 2012 09:43author by Costas A. - WSM Report this post to the editors

Quelque chose est en train de changer en Espagne. Jeudi le 19 juillet, des centaines de milliers (sinon des millions) de personnes ont pris les rues contre l’une des plus grandes attaques sur l’État providence espagnol de l’histoire, sous la forme de coupures annoncées par le gouvernement du Partido Popular. Les fonctionnaires, les syndicats, les partis de gauche et les organisations ouvrières et de sans-emploi ont marché dans 83 villes à travers l’Espagne. Un membre du Workers Solidarity Movement qui est retourné en visite à Tolède durant les manifestations de vendredi témoigne de la lutte.
firefighterssmall.jpg

L’Espagne brule, et vous pouvez entendre la colère dans les slogans comme « la paix sociale est terminée », « Politiciens, coupez vos salaires, pas les nôtres », « Rajoy démissionne », parmi d’autres.

À Tolède, il y eut une participation massive des travailleurs et travailleuses de Teletech (Vodafone Espagne), où 1 500 travailleurs et travailleuses furent licencié-e-s à Tolède et Valence la semaine dernière sans aucune compensation.

La présence de la police et des pompiers joignant de telles manifestations pour la première fois, fut frappante. Les pompiers, qui ont aussi été affectés par les coupures dans le secteur public, ont manifesté à l’extérieur du bureau du Président Régional de Tolède, grimpant sur le deuxième étage du bâtiment avec une bannière « Nous sauvons les gens, pas les banques ».

La CGT tint des bannières accusant le gouvernement d’être coupable de la situation et l’UGT et les CCOO (les principaux syndicats) d’êtres ses complices. Pendant ce temps, la CNT tenait une bannière « Politiciens et banquiers, c’est maintenant à notre tour de faire les coupures ». (La CGT et la CNT sont deux syndicats anarcho-syndicalistes en Espagne avec des dizaines de milliers de membres ensemble.)

Le 19 juillet marqua le 76ième anniversaire de la Révolution espagnole de 1936. Il y a 76 ans, cet été où les travailleurs et travailleuses prirent les rues, non seulement pour se défendre contre le coup d’État soutenu par les fascistes, mais pour lutter pour un futur qui serait propre à eux et elles, dans lequel ils et elles pourraient apercevoir une société différente basée sur l’égalité, la solidarité et l’aide mutuelle. En dépit du temps qui s’est écoulé, nous pouvons signaler deux similitudes et une différence principale entre cette période et la période actuelle.

Aujourd’hui comme à l’époque, le gouvernement demeure une marionnette pour les intérêts des puissants.

Puisqu’en dépit de tous les mécanismes de contrôle, la société commence à remplir les rues et les places publiques à nouveau. Aujourd’hui comme hier, nous avons à continuer notre tâche sans céder d’un pouce que ce soit dans nos idées ou dans nos pratiques, assuré-e-s que c’est à travers la persévérance et les efforts honnêtes et loyaux que la conscience de la classe ouvrière sera éveillée et que l’esprit du peuple sera ravivé.

Related Link: http://www.wsm.ie

cntbanneryellowunions.jpg

This page has not been translated into Kreyòl ayisyen yet.

This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
Rojava: Mensaje urgente de un compañero anarquista en Afrin
© 2005-2018 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]