user preferences

New Events

France / Belgique / Luxembourg

no event posted in the last week

Prostitution: Le cheval de Troie du capitalisme

category france / belgique / luxembourg | genre | opinion / analyse author Wednesday February 15, 2012 18:58author by Irène - Alternative Libertaire Report this post to the editors

Le Strass (Syndicat du travail sexuel) a consacré une grande partie d’un article paru dans la revue Contretemps en ligne à répondre aux arguments d’Alternative libertaire contre la constitution d’un syndicat du travail sexuel, visant en particulier à faire reconnaître un statut professionnel de travailleuses indépendantes aux prostituées. Le débat continue.

3375532900_4d6199fc05.jpg

A l’été 2010, Alternative Libertaire publiait un dossier qui réaffirmait sa position abolitionniste [1]. Rapidement, le Strass (Syndicat du travail sexuel) publiait une réponse sur son site, elle même suivie d’une mise au point en ligne d’Alternative Libertaire [2]. Le débat continue suite à deux articles parus dans la revue en ligne Contretemps 3 et dans le journal CQFD du 15 janvier 2012.

Le Strass présente son initiative de créer un syndicat comme le fait d’« inscrire [sa] lutte dans celle de l’ensemble des travailleurs et travailleuses, et comme une lutte de classe ». Or c’est là, nous semble-t-il, que réside le malentendu. Comme nous l’avons déjà dit, le Strass n’est pas un syndicat de travailleurs au sens du mouvement ouvrier, mais un syndicat de défense d’une corporation de métier. L’unité de cette organisation consiste dans la défense du travail sexuel en tant que métier spécifique. Or l’unité de la lutte de l’ensemble des travailleurs, à partir de l’émergence du système capitaliste, repose sur l’opposition à l’exploitation salariale. C’est donc la lutte contre l’exploitation de la force de travail dans le cadre d’un lien direct de sujétion qui constitue la base du syndicalisme ouvrier. De ce fait, les travailleurs exploités par un patron et les artisans – ou travailleurs indépendants – n’ont pas les mêmes intérêts économiques. Les premiers luttent contre leur employeur pour augmenter leur salaire ou améliorer leurs conditions de travail. Les seconds se plaignent plutôt des taxes professionnelles auxquels ils sont assujettis.

Modèle machiste

Lorsque le Strass nous répond que le sigle CGT contient aussi le mot «travail», il commet une méprise sur le sens de ce terme. Cette notion ne signifie pas ici la défense d’un métier spécifique, mais la défense du «parti du travail» (c’est-à-dire des travailleurs) contre le «parti du capital».

Prenons la situation actuelle des travailleurs et travailleuses du sexe de l’industrie pornographique, il s’agit effectivement de personnes qui sont dans une relation de sujétion comparable à celles d’autres industries. Si l’on revient dans le passé, avant la légalisation de la pornographie, seuls quelques films étaient produits chaque année en toute illégalité et dans des situations qui pouvaient s’accompagner de contraintes violentes à l’égard des actrices. Aujourd’hui, l’industrie pornographique est une industrie légale et florissante du capitalisme qui rapporte des profits très importants. Pour autant, cela n’empêche pas que les conditions dans lesquelles sont tournés ces films puissent s’accompagner encore de violences sexuelles à l’égard des actrices. En outre, l’imaginaire capitaliste de la sexualité pornographique machiste et violent est devenu le modèle de la sexualité pour nombre d’adolescents.

Service marchand

Le réglementarisme visant à instaurer un statut professionnel légal aux prostituées risque lui aussi de n’être en définitif que le cheval de Troie du capitalisme. On nous répond que les politiques abolitionnistes ne sauraient être la solution, qu’elles ne font que rendre la prostitution davantage cachée. Mais à l’inverse, on peut constater que les pays qui ont adopté des politiques réglementaristes n’ont pas fait disparaître les réseaux de prostitution et l’esclavage sexuel qui continue de se développer en parallèle. Refuser le réglementarisme, antichambre du libéralisme, c’est refuser l’extension du domaine du capitalisme. Ce dernier se caractérise par une tendance à transformer tous les domaines de notre existence en marchandises.

La sexualité deviendrait ainsi tout simplement un service marchand réalisé par un travailleur du sexe. Pourtant, même lorsqu’on lit Marx, « manger, boire, procréer, etc., sont aussi des fonctions authentiquement humai-nes » 5, mais ce n’est pas du travail. La sexualité humaine se spécifie par le fait qu’elle puisse être tournée exclusivement vers la recherche du plaisir – y compris pour les femmes – et il ne nous semble pas judicieux de lutter pour la faire reconnaître comme un travail.

Irène (AL Paris Nord-Est)


[1] Voir Alternative libertaire n° 197 de juillet-août 2010, disponible en ligne sur www.alternativelibertaire.org

[2] www.alternativelibertaire.org

This page has not been translated into Norsk yet.

This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
Issue #3 of the Newsletter of the Tokologo African Anarchist Collective

France / Belgique / Luxembourg | Genre | fr

Wed 22 Oct, 11:12

browse text browse image

dessincolloghanaloct12258x500.jpg imageCampagne Pour l’égalité des salaires 18:56 Thu 20 Dec by Odile 0 comments

La campagne «pour une égalité des salaires entre les femmes et les hommes maintenant» a débuté il y a un an et demi. Un meeting a eu lieu à la bourse du travail de Saint-Denis, le 20 octobre dernier, rassemblant plus de 200 femmes venues de différentes régions de France.

text« Vivre sans entrave, vivre librement, nous le voulons dès maintenant ! » 03:15 Tue 04 Dec by CGA 0 comments

L’hétérosexualité comme « norme » unique de vie et de rapports entre les individus, norme définie par le système capitaliste et le patriarcat, fonde une des bases du Système de Domination que nous subissons, qui nous opprime toutes et tous…

lerenouveaudufeminismem56667.jpg imageLa lutte contre le viol et les violences faites aux femmes est une nécessité ! 17:32 Sat 24 Nov by Coordination des Groupes Anarchistes 0 comments

Alors que les violences faites aux femmes sont quotidiennes, on peut regretter qu’une seule date soit retenue, depuis 1981, pour n’y concéder qu’un rappel en forme d’anniversaire. Autour du 25 novembre, dans le cadre de « la journée mondiale des violences faites aux femmes », partout où des manifestations et des rassemblements seront appelés à dénoncer les pratiques inhérentes au système de domination masculine, les groupes et liaisons de la Coordination des Groupes Anarchistes se mobiliseront et appellent à se mobiliser...

textAucune complaisance avec le viol ! 15:38 Wed 14 Nov by Relations Extérieures de la CGA 0 comments

Pour en finir avec les idées reçues sur le viol !

En France, une femme sur six est victime de viol ou de tentative au cours de sa vie. Il y a 75 0001 viols par an, soit 206 viols chaque jour, selon l’Observatoire national de la délinquance. Le viol n’est pas un fait divers sordide mais un fait de société démontrant la domination que subissent les femmes.

femminisme.gif imageDroits des femmes: L’IVG menacée 23:27 Mon 12 Mar by Violaine 0 comments

Depuis plusieurs années, l’accès à l’IVG est menacé, état des lieux avec Josée Pépin, de l’association Droit des femmes XXe, membre du collectif Tenon.

textDroit des femmes : des conquêtes menacées et encore beaucoup à gagner 23:28 Wed 22 Apr by Relations Extérieures de la CGA 0 comments

Aujourd’hui, les droits économiques, sociaux et culturels des femmes sont en régression et celles-ci sont particulièrement touchées par la précarité, la pauvreté et les violences. L’ordre moral est de retour, ne nous y trompons pas : si les propos du pape sur le préservatif, prononcés sur le continent le plus sévèrement touché par le sida font scandale, à juste titre, ceci ne doit pas masquer une véritable offensive actuelle, notamment menée par l'État, contre les femmes.

textPour une révolution sexuelle, féministe, libertaire et anticapitaliste 17:41 Tue 18 Mar by AL - Commission Antipatriarcat 0 comments

En tant que féministes, libertaires et anticapitalistes, nous revendiquons une révolution sexuelle qui ne confondent pas libéralisme et amour libre. Il ne peut donc y avoir de véritable révolution sexuelle sans remise en cause des rapports économiques d’exploitation.

image8 Mars : Quand c’est trop, c’est la grève ! Mar 11 by Elisa (AL Toulouse) 0 comments

Au fil du temps, la journée du 8 mars s’est institutionnalisée pour devenir la « Journée de LA femme », célébration symbolique passant opportunément sous silence qu’il s’agit en réalité d’une journée de lutte. Pour se la réapproprier, une idée folle est née : la grève des femmes !

imageContre un féminisme complice du patriarcat Dec 19 by Christine 0 comments

Deux forment de militantisme féministe se font entendre: le militantisme lobbyiste et le militantisme «déshabillé» qui cherche à attirer les médias. Il manque aujourd’hui la voix d’un féminisme de combat.

imageAvortement, sexualité, contraception: On veut choisir May 11 by Alternative Libertaire Bordeaux 0 comments

Les manifestations intégristes se multiplient au cours de ces derniers mois pour contester les droits des femmes à l’avortement et à la contraception, au nom de préjugés patriarcaux et homophobes d’un autre âge. À Bordeaux, ils se sont heurtés à une résistance déterminée.

textFéminisme et lutte homosexuelle : Pas mariés et fiers Jul 04 by Anne Arden 1 comments

En ce mois de Gaypride, le thème du mariage homosexuel ne va pas manquer d’être de nouveau abordé. Mais est-ce une si bonne idée ? Il importe plus de lutter contre le système patriarcal que de chercher à s’y intégrer.

textFéminisme et mouvement libertaire Jun 27 by Christine (AL Alençon) et Camille Anias (AL Tours) 0 comments

Lors de ses deux derniers congrès, Alternative libertaire s’est doté de motions pour mener un travail sur les oppressions de genre. Le texte adopté à Agen s’attache à ne faire aucune rupture entre le projet de société et la pratique individuelle, et s’efforce d’articuler l’analyse des différents niveaux d’oppression, culturelle, politique, économique. Le combat contre le patriarcat est en soi une lutte révolutionnaire et antiautoritaire. L’histoire du féminisme le montre, en posant la question des réticences du mouvement ouvrier, en particulier libertaire, à prendre en compte cette dimension de la libération.

more >>

text« Vivre sans entrave, vivre librement, nous le voulons dès maintenant ! » Dec 04 0 comments

L’hétérosexualité comme « norme » unique de vie et de rapports entre les individus, norme définie par le système capitaliste et le patriarcat, fonde une des bases du Système de Domination que nous subissons, qui nous opprime toutes et tous…

imageLa lutte contre le viol et les violences faites aux femmes est une nécessité ! Nov 24 CGA 0 comments

Alors que les violences faites aux femmes sont quotidiennes, on peut regretter qu’une seule date soit retenue, depuis 1981, pour n’y concéder qu’un rappel en forme d’anniversaire. Autour du 25 novembre, dans le cadre de « la journée mondiale des violences faites aux femmes », partout où des manifestations et des rassemblements seront appelés à dénoncer les pratiques inhérentes au système de domination masculine, les groupes et liaisons de la Coordination des Groupes Anarchistes se mobiliseront et appellent à se mobiliser...

textAucune complaisance avec le viol ! Nov 14 Coordination des Groupes Anarchistes 0 comments

Pour en finir avec les idées reçues sur le viol !

En France, une femme sur six est victime de viol ou de tentative au cours de sa vie. Il y a 75 0001 viols par an, soit 206 viols chaque jour, selon l’Observatoire national de la délinquance. Le viol n’est pas un fait divers sordide mais un fait de société démontrant la domination que subissent les femmes.

textDroit des femmes : des conquêtes menacées et encore beaucoup à gagner Apr 22 Coordination des Groupes Anarchistes 0 comments

Aujourd’hui, les droits économiques, sociaux et culturels des femmes sont en régression et celles-ci sont particulièrement touchées par la précarité, la pauvreté et les violences. L’ordre moral est de retour, ne nous y trompons pas : si les propos du pape sur le préservatif, prononcés sur le continent le plus sévèrement touché par le sida font scandale, à juste titre, ceci ne doit pas masquer une véritable offensive actuelle, notamment menée par l'État, contre les femmes.

textPour une révolution sexuelle, féministe, libertaire et anticapitaliste Mar 18 Alternative libertaire 0 comments

En tant que féministes, libertaires et anticapitalistes, nous revendiquons une révolution sexuelle qui ne confondent pas libéralisme et amour libre. Il ne peut donc y avoir de véritable révolution sexuelle sans remise en cause des rapports économiques d’exploitation.

more >>
© 2005-2014 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]