user preferences

En Grèce, les Staliniens se font supplétifs de la police

category grèce / turquie / chypre | répression / prisonniers et prisonnières | communiqué de presse author Monday October 31, 2011 20:50author by Relations Internationales de la CGA - Coordination des Groupes Anarchistesauthor email relationsinternationales at c-g-a dot orgauthor address C/O groupe PUIG ANTICH, Boîte Postale 40233, 66002 PERPIGNAN-CEDEX Report this post to the editors

Au deuxième jour d'une grève générale contre l'offensive capitaliste menée à la faveur de la « crise », des dizaines de milliers de travailleuses et travailleurs grecs sont descendus dans la rue. Parmi elles et eux, des camarades anarchistes. [Ελληνικά] [English] [Castellano] [Català]


En Grèce, les Staliniens se font supplétifs de la police


Au deuxième jour d'une grève générale contre l'offensive capitaliste menée à la faveur de la « crise », des dizaines de milliers de travailleuses et travailleurs grecs sont descendus dans la rue. Parmi elles et eux, des camarades anarchistes.

A Athènes, des affrontements ont eu lieu autour du parlement alors même que les députés votaient les nouvelles mesures de rigueur dictées par les intérêts des capitalistes.

Le service d'ordre du parti communiste  grec et de l'organisation syndicale qu'il contrôle, le PAME, s'en sont pris aux travailleurs et travailleuses révolté-e-s, et plus particulièrement au cortège libertaire, pour les expulser de la place Syntagma, à coup de barre de fer et manches en bois. Le service d'ordre stalinien s'est interposé entre les flics et les anarchistes pour protéger le parlement, n'hésitant pas à mener des charges conjointes et à remettre des manifestant-e-s aux mains de la police.

L'Etat grec ne mobilise ainsi pas seulement les fascistes pour tenter de briser la révolte populaire, en multipliant les agressions racistes et les attaques contre les militant-e-s révolutionnaires et leurs lieux politiques.

Il peut aussi compter sur le soutien des organisations « staliniennes », ces mêmes organisations qui, en novembre 1973, dénonçaient comme des « provocations », les premières manifestations organisées par les libertaires d’un mouvement qui finit par mettre fin à la dictature des colonels.

Dans une période de révolte sociale, l'agression perpétrée par les staliniens grecs les signale clairement comme de fervents partisans du maintien de l'ordre capitaliste, dans la continuité historique du mouvement stalinien à l'échelle internationale.

Dans ce contexte, la CGA affirme sa solidarité avec les camarades grecs qui font face à la fois à la violence de l'Etat, de ses flics et de ses nervis fascistes comme staliniens.

Relations Internationales de la CGA

le 25 octobre 2011

Related Link: http://www.c-g-a.org

This page has not been translated into Other yet.

This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
Revolutionary Trade Unionism: The Road to Workers’ Freedom

Latest News

Grèce / Turquie / Chypre | Répression / prisonniers et prisonnières | Communiqué de presse | fr

Thu 24 Apr, 08:48

browse text browse image

ed_harper.jpg imageLiberte Immediate Et Sans Conditions Pour Nos 13 Compagnes Et Compagnons Anarchistes Turques 23:54 Sun 17 Jun by Relations Internationales 0 comments

Thodoris Iliopoulos imageThodoris Iliopoulos (français) 11:59 Wed 19 Aug by zxf 0 comments

athens4_1.jpg imageGrèce: On n'avait pas besoin d'un autre martyr 06:32 Sun 14 Dec by Federazione dei Comunisti Anarchici - FdCA 0 comments

text« Des balles pour les jeunes, de l’argent pour les banques » : 23:13 Wed 10 Dec by Alternative libertaire 0 comments

Opinion and Analysis

Sorry, no stories matched your search, maybe try again with different settings.
© 2005-2014 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]