user preferences

New Events

Afrique du Nord

no event posted in the last week

Les signes annonciateurs de la défaite de la révolution

category afrique du nord | impérialisme / guerre | opinion / analyse author Thursday March 24, 2011 18:25author by Saoud Salem - (anarchiste Libyen) Report this post to the editors

Nous le demandons à toutes les personnes qui nous soutiennent, en Egypte, en Tunisie, en France, en Chine et nous accueillons chaleureusement le soutien et la sympathie de tous peuples du monde entiers. [English] [العربية ] [Castellano] [Italiano] [Català] [中文] [Português]

warships.jpg


Les signes annonciateurs de la défaite de la révolution


Dans quelques heures, le conseil de sécurité décidera du début de l'attaque aérienne sur la libye. La France dit qu'elle est prète à bombarder depuis la nuit. Nous condamnons cette décision internationale -si elle se vérifie- et nous rejetons par principe, toute intervention étrangère de quelque nature que ce soit. Et en particulier de la France, qui a vendu pour plusieurs milliards d'armes à Kadhafi, utilisées pour les bombardements d'aujourd'hui, et qui n'a arrêté ses contrats avec celui-ci qu'il y a trois semaines.

Il faut dénoncer cette intervention, qui ajouterait à l'enfer actuel un enfer supplémentaire en Libye, qui vole la révolution aux libyens, alors qu'elle leur a coûté plusieurs milliers de victimes. Une intervention qui aura pour conséquence de diviser les factions de la résistance.

Même si ces opérations militaires étaient un succès et parvenaient à chasser (ou tuer) Kadhafi comme Saddam Hussein, cela signifierai que nous serions libérés par les américains et les français, et il est certains qu'ils nous le rappeleraient à chaque minute.

Comment pourrions-nous soutenir cela plus tard?

Et comment expliquer aux générations futures toutes ces victimes, tous ces cadavres qui jonchent les rues ?
Nous nous sommes libérés de Kadhafi et sommes devenus esclaves de ceux qui lui ont donné le pouvoir et l'ont soutenu pendant ces longues années d'oppression et de violence autoritaire.

Après la première erreur, la militarisation de la révolution populaire, nous avons fait la seconde, la mise en place d'une direction composées d'ancien partisans du régime. La troisième erreur est de demander de l'aide à nos ennemis.

Nous espérons que nous éviterons la quatrième : l'occupation et le débarquement des marines?

Sarkozy et la France sont nos ennemis et sont un ennemi pour nous et le Tiers monde et ils ne cachent pas leur haine pour nous. Ce qui préoccupe Sarkozy c'est d'être réélu l'année prochaine.

La rencontre entre Sarkozy et les représentant du Conseil National de Transition a été organisé par Bernard Henri Lévy, qui a assisté aux pourparlers entre les 2 parties. Pour ceux qui ne connaissent pas ce personnage : c'est un pseudo philosophe, militant sioniste, un français qui a consacré tous ses efforts à soutenir Israel et à défendre nuit et jours ses intérêts dans l'arène médiatique française et internationale et on a pu voir récemment des photos place Tahrir au Caire, où il est venu voir ce qui se passe et s'assurer que les révoltés ne crient pas de slogans hostiles à Israel.

Que pouvons nous dire en attendant les bombes ? Car les bombes ne font pas la différence entre ceux qui sont avec ou contre Kadhafi.

Les bombes colonialistes comme vous le savez ont un seul objectif, et c'est celui de défendre les intérêts des marchands de canon.

Ils vendent pour des milliards de dollar d'armes à Kadhafi. On leur demande ensuite de détruire ces armes aujourd'hui. Et puis ils conclueront de nouveaux contrats avec le nouveau gouvernement. L'histoire est ancienne, bien connue et ennuyeuse. Mais il y a des personnes qui ne peuvent apprendre qu'en refaisant les mêmes erreurs, déjà faites il y a longtemps.

Je le dis très clairement : cette option est une très grave erreur stratégique . La population de Libye va en payer le prix pendant de longues années. Peut être plus que les années de règne de Kadhafi et sa famille.

Nous lançons un appel maintenant :

Quelques heures avant l'incendie et que la Libye soit transformée en un autre Baghdad.

A tous les lybiens, qu'ils soient intellectuels, artistes, universitaires ou qu'ils ne sachent pas écrire, à tous les citoyens hommes et femmes :

Nous demandons à tous de rejeter cette intervention militaire de la france, des Etats Unis et de la Grande Bretagne, soutenue par les régimes arabes.

Nous le demandons en même temps à toutes les personnes qui nous soutiennent, en Egypte, en Tunisie, en France, en Chine et nous accueillons chaleureusement le soutien et la sympathie de tous peuples du monde entiers. Mais nous ne demandons rien de quelque gouvernement que ce soit, à part de se retirer et de nous laisser régler le problème Kadhafi nous même.


Salem Saoud
anarchiste libyen

17 mars 2011

Traduction de Berckman, CGA

Related Link: http://saoudsalem.maktoobblog.com/1619397

This page has not been translated into Català yet.

This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
Verso lo sciopero generale e sociale nel mondo del lavoro, nei territori, nelle piazze

Afrique du Nord | Impérialisme / Guerre | fr

Sun 26 Oct, 12:12

browse text browse image

Sorry, no stories matched your search, maybe try again with different settings.

textSoudan : Un communiste libertaire au Darfour Oct 09 by Michael Schmidt 1 comments

Le Sud-Africain Michael Schmidt, de la Zabalaza Anarchist Communist Federation (ZACF), a récemment voyagé au Darfour, cette région du Soudan ravagée par une atroce guerre civile. Malgré une large couverture médiatique, la compréhension de ce conflit est parasitée par la propagande des grandes puissances qui ont des intérêts stratégiques dans la région. Un point de vue depuis le front.

Sorry, no press releases matched your search, maybe try again with different settings.
© 2005-2014 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]