user preferences

New Events

Irlande / Grande-Bretagne

no event posted in the last week

Les Anarchistes et la Gardaí s’entendent sur la présence d’éléments dangereux dans les manifs

category irlande / grande-bretagne | répression / prisonniers et prisonnières | communiqué de presse author Monday November 29, 2010 07:55author by Workers Solidarity Movement - WSM Report this post to the editors

Communiqué du WSM (Irlande)

26 novembre, WSM.ie // Le WSM accueille la déclaration par le Chef Super intendant, Michael O'Sullivan, à propos de groupes et d’individus souhaitant profiter du fait que des milliers de personnes seront dans la rue demain pour s’en servir pour leurs propres fins. ---

gardastanding.jpg


Les Anarchistes et la Gardaí s’entendent sur la présence d’éléments dangereux dans les manifs


Communiqué de presse du Workers Solidarity Movement :

Le porte-parole du WSM, Mark Malone, affirme: -- “Nous ne pouvons pas ne pas être d’accord avec la Gardaí à propos d’individus et de groupes qui se présentent à tous les événements où les gens se rassemblent pour revendiquer et militer en faveur de la justice sociale et de l’égalité. Les individus voyous arrivent entièrement préparé-e-s pour exploiter la colère justifiée des gens. C’était clair à la dernière manifestation étudiante où des hommes masqués avec des caques et des bâtons se tenaient en rangées pour matraquer, botter et donner des coups de poing aux étudiant-e-s et à leurs supporters, qui pouvaient très peu pour se défendre.” “Par chance, pour O Sullivan, il a les noms et les adresses de tout ces gens. Ils et elles sont sous ses commandes. Le Garda Siochana (service de police irlandais) doit penser que nous sommes stupides. Ce n’est pas une coïncidence qu’une émeute dans une manifestation survient lorsque la police anti-émeute se présente. Si la Gardaí prenait un peu plus de temps à examiner les millions d’euro qui ont été cachés à l’étranger par les banquiers, spéculateurs et politiciens corrompus, et moins de temps à cultiver un climat de peur, notre cheminement vers l’égalité et la justice sociale serait bien moins éprouvant. »

Le WSM reconnait l’intention cachée derrière la déclaration d’aujourd’hui de la police. C’est une tentative de produire l'image de bon-ne-s manifestant-e-s et de mauvai-se-s manifestant-e-s. De suggérer qu’il y a la colère légitime et la colère illégitime. Le gouvernement a tenté de faire cela avec ceux et celles assez chanceux et chanceuses d’avoir un emploi, cherchant à mettre à dos entre eux les travailleurs et travailleuses des secteurs public et privé. Nous refusons de tomber dans ce panneau. Il s’agit aussi de créer un climat de peur dans la population déjà ravagée par la peur et l’insécurité résultant des faillances de notre système économique et social actuel à combler les besoins les plus primaires de tou-te-s. Nous partageons l’invitation à venir à la manifestation de demain à tous et toutes, et contrairement à l’Irish Congress of Trade Unions (ICTU), nous ne la voyons pas comme une dernière chance, mais seulement comme la continuation de la lutte pour un changement social significatif. »

Comme le note Malone, la chose n’est pas entièrement nouvelle. “Plusieurs personnes peuvent se rappeler de la campagne militante en vue du Mayday (1er Mai) 2004, organisée par les réseaux « grassroots » de Dublin, un réseau d’anarchistes, d’activistes pour la justice sociale, etc… Comme quelqu’un qui a travaillé sur l’équipe média dans ce temps là, j’ai des boîtes pleines de sordides histoires des médias. Durant les 6 mois avant l’événement, nous avions constamment des nouvelles, alimentées par la gardaí et les journalistes utilisant des sources anonymes suggérant que les anarchistes gazeraient la ville, ou que nous avions des fusils stockés autour de la ville. C’était entièrement de la merde bien sûr, mais ça faisait vendre des journaux et ça assurait que certains départements des forces policières pourraient pousser pour avoir de plus gros budgets. Cela s’inscrit dans l’usage de la pratique de la police à travers l’Europe occidental depuis la fin des années 1960 d’une tactique appelée la Stratégie de Tension. Étant donnée la prédominance de nouveaux dispositifs médiatiques dans les manifestations de nos jours et l’utilisation de sites de médias sociaux, il est maintenant possible de lutter contre les « spins » et les mensonges intentionnels émanant du département des relations avec les médias de la police.
.
La chose la plus écœurante est que la vraie violence et les dommages durables proviennent chaque jour de l’État et des institutions du capitalisme, comme le FMI. N’est-ce pas de la violence qu’un gouvernement qui a perdu toute légitimité fasse des décisions qui résultent en des gens qui vivent moins longtemps, plus malades et plus appauvri-e-s? Est-ce qu’un système économique n’est pas violent lorsqu’il sépare des familles et des communautés entières, alors qu’une génération de jeunes quittent les villes et les villages à travers le pays, la plupart ne souhaitant jamais revenir?”

Il poursuit: “Ce n’est pas de la violence lorsque nous sortons dans la rue pour réclamer justice et un changement au système sur lequel repose tout nos problèmes. Mais nous sommes rejoint-e-s par une force de police souvent intimidante et, comme les temps récents l’ont montré, violente et sans compte à rendre (impunie). Mais c’est une distraction à ce que nous cherchons demain, qui est de rendre notre opposition au renforcement de l’insécurité clair et significatif, et de le faire avec les autres pour construire des mouvements pour la démocratie directe et le vrai contrôle sur nos vies et nos futurs. Nous espérons que nous puissions commencer. À travers l’histoire, le peuple s’est soulevé contre les attaques contre ce que signifie d’être humain, de vivre avec dignité, espoir et empathie pour les êtres humains autour de nous. Nous, du WSM, nous tiendrons debout-e-s, ensemble, en solidarité avec ceux et celles qui prendront la rue demain, et qui ne s’engageront pas dans le jeu de diviser pour régner que la police aime tant jouer. Il n’y aura pas de paix tant que nous n’obtiendrons pas justice”

Workers Solidarity Movement


Traduction du Blog du Collectif Emma Goldman

Related Link: http://www.wsm.ie
This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
Verso lo sciopero generale e sociale nel mondo del lavoro, nei territori, nelle piazze

Irlande / Grande-Bretagne | Répression / prisonniers et prisonnières | Communiqué de presse | fr

Thu 23 Oct, 09:43

browse text browse image

student_bleeding.jpg imageIrlande : Le Workers Solidarity Movement condamne la violence de la police envers les étudiant-e-s 01:44 Sun 21 Nov by Workers Solidarity Movement - WSM 0 comments

"J'ai aperçu des hommes masqués avec des vêtements avec du rembourrage de protection frapper une femme autour de la tête avec un bâton. Elle était tellement effrayée qu'elle ne pouvait plus bouger même alors qu'ils lui criaient de le faire. Mes ami-e-s et moi l'avons aidé à s'éloigner du lieu où la police battait les gens. La police refusa d'écouter nos appels de détresse pour de l'aide médicale et me poussa plutôt au-dessus de la femme en utilisant un grand bouclier de plastique. Ce ne fut que l'un de nombreux actes de brutalité." [English]

Sorry, no stories matched your search, maybe try again with different settings.

imageIrlande : Le Workers Solidarity Movement condamne la violence de la police envers les étudiant-e-s Nov 21 0 comments

"J'ai aperçu des hommes masqués avec des vêtements avec du rembourrage de protection frapper une femme autour de la tête avec un bâton. Elle était tellement effrayée qu'elle ne pouvait plus bouger même alors qu'ils lui criaient de le faire. Mes ami-e-s et moi l'avons aidé à s'éloigner du lieu où la police battait les gens. La police refusa d'écouter nos appels de détresse pour de l'aide médicale et me poussa plutôt au-dessus de la femme en utilisant un grand bouclier de plastique. Ce ne fut que l'un de nombreux actes de brutalité." [English]

© 2005-2014 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]