user preferences

New Events

Amérique centrale / Caraïbes

no event posted in the last week

Livre : Les Jacobins Noirs - Toussaint Louverture et la révolution de Saint-Domingue

category amérique centrale / caraïbes | histoire | critique author Tuesday May 04, 2010 19:19author by Cause commune - Union communiste libertaire (UCL)author email journal at causecommune dot net Report this post to the editors

Un texte extrait du numéro de mai-juin 2010 du journal Cause commune

La catastrophe haïtienne récente et la démonstration de force militaire qui a en a découlé soulèvent de nombreuses questions sur les événements historiques qui ont provoqué la chute d'un pays qui a su résister aux plus grandes puissances impérialistes du 18ième et du 19ième siècle. Afin d'amorcer une réflexion à ce sujet, le livre Les Jacobins Noirs écrit par Cyril Lionel Robert James en 1938 et récemment réédité aux Éditions Amsterdam, demeure un classique incontournable.
toussaint.jpg

CLR James (1901-1989), écrivain et militant marxiste, est né à Trinidad et Tobago. Il fut actif dans les luttes de décolonisation antillaises et combattit toute sa vie pour la révolution prolétarienne mondiale et pour la cause du panafricanisme. Communiste antistalinien, près des libertaires et des autonomes (il fut un ami de Daniel Guérin), il deviendra à gauche l'un des théoriciens les plus influents sur la question de la décolonisation.

Les Jacobins Noirs est un classique de l'historiographie d'inspiration marxiste, c'est-à-dire de l'histoire vue d'en bas et non celle des colonialistes. C'est l'histoire de la révolution haïtienne initiée en 1791 qui mena, après 12 ans de guerre contre les empires français, espagnol et anglais, à l'indépendance d'Haïti en 1803 et à l'abolition de l'esclavage.

Le livre relate dans les détails l'histoire de la révolution haïtienne à travers les faits et gestes de Toussaint Louverture qui sera l'un des principaux leaders tant politique que militaire de cette révolution. Il fut l'un des meneurs d'une révolte qui s'amorça dans le sillage de la Révolution française et qui sera influencé autant par ces événements et les mots d'ordre des révolutionnaires que par la série d'évènements qui mèneront au coup d'État - le 18 Brumaire - de Napoléon en 1799. Une France révolutionnaire qui, ayant aboli l'esclavage, le rétablira en 1802 sous la pression des bourgeois, ce qui poussera l'île à proclamer son indépendance. Cette révolution est l'une des conséquences directes de la Révolution française. Ce fut d'ailleurs la première révolte d'esclaves victorieuse de l'histoire.

Le bouquin décrit en détail les luttes politiques et les alliances entre la bourgeoisie blanche propriétaire d'esclaves, les riches mulâtres plus instruits, les noirs déjà affranchis avant la révolution et les anciens esclaves. Une lutte qui ne fut pas seulement une lutte entre les blancs et les noirs mais une véritable lutte de classes couplée à un désir de justice sociale et de démocratie populaire.

Évidemment, les luttes intestines pour la prise du pouvoir provoqueront, à force de compromis, de tractations et d'intrigues politiques avec la bourgeoisie et les politiciens français et anglais, la résurgence d'un mouvement contre-révolutionnaire et le début du tragique destin de la jeune république révolutionnaire haïtienne.

Ce livre relate la création d'un prolétariat antillais et la naissance d'un mouvement révolutionnaire qui aura un impact sur l'ensemble des colonies de l'époque. Ce livre est plus qu'un livre d'histoire mais bien une leçon d'histoire. C'est un incontournable pour quiconque veut comprendre la naissance du mouvement révolutionnaire de décolonisation.

C.L.R. James, Les Jacobins noirs. Toussaint Louverture et la Révolution de Saint-Domingue, Éditions Amsterdam, 401 pp.

Disponible dans toute bonne librairie!

This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
George Floyd: one death too many in the “land of the free”
© 2005-2020 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]