user preferences

Soyez fâchés, restez baveux!

category amérique du nord / mexique | culture | nouvelles author Tuesday March 09, 2010 04:50author by Cause commune - Union communiste libertaire Report this post to the editors

Un texte du numéro 27 du journal Cause commune

Viens, j'vas te montrer à pitcher des roches
J'en ai toujours une couple dedans mes poches
- Arseniq33

Arseniq33, qui nous a pendant presque 17 ans cassé les oreilles avec son « hardcore pour les pauvres » n'est plus. Simplement, les membres du groupe avaient l'impression d'être allés jusqu'au bout de leur démarche créatrice. Selon leur dire, « la bibitte que nous avons créée vient de péter son collier et s'est enfuie… et on a décidé de ne pas courir après ».

Loin des textes propagandistes que nous servent trop souvent les groupes engagés d'ici et d'ailleurs, Arseniq33 nous a offert des paroles à la hauteur de son expérimentation musicale. Comment rester insensible à la poésie des titres comme « L'allégorie du pain de viande », « L'ignorance c'est le bonheur » ou encore « Dansez bande de caves » ? Ces paroles, parfois chargées de nombreuses répétitions de la même strophe, visaient à pointer du doigt notre aliénation. Eriq, principal parolier du groupe, explique :

C'est à l'image de notre société. On se fait tout le temps répéter les mêmes affaires. Pourquoi y'a cinq bulletins de nouvelles dans la même journée? C'est parce qui veulent te faire comprendre quelque chose. La musique est toujours censée représenter ton temps. Aujourd'hui, on vit dans une société de répétition et de production.

C'était ça Arseniq33, de la rage, du cynisme à revendre et beaucoup d'intelligence, sans oublier leur côté baveux et méchant on ne peut plus rafraichissant. Le tout était bien évidemment enrobé d'une violente musique progressive et déconstruite - mélange de jazz, de punk, de musique contemporaine et, bien sûr, de hardcore - de quoi donner envie aux morts de le rester et aux vivants de « toutt, toutt, toutt, toutt, toutt casser ». Eriq, il y a déjà quelques années de cela, nous expliquait :

Arseniq33 c'est un défouloir pour nous. Et on s'est rendu compte qu'on était pas les seuls à être fâchés, vraiment, profondément. C'est notre façon de dire "Bougez criss-là ça va faire !". D'ailleurs, notre devise officielle est maintenant Soyez fâchés. Restez baveux.

La fin d'Arseniq33, c'est la fin de l'un des groupes les plus importants de la scène musicale québécoise. Avec le départ des Goules et de MAP l'an dernier, une question, urgente et incontournable, se pose désormais: où est la relève ?

Related Link: http://www.causecommune.net

This page has not been translated into العربية yet.

This page can be viewed in
English Italiano Deutsch

Amérique du Nord / Mexique | Culture | Nouvelles | fr

Sun 23 Nov, 10:28

browse text browse image

Sorry, no stories matched your search, maybe try again with different settings.

textThéâtre : La Charge de l’orignal épormyable Apr 27 by Cause commune 0 comments

L’art authentique est-il soluble dans la société marchande? Suite aux représentations de La Charge de l’orignal épormyable au très respectable Théâtre du Nouveau Monde (TNM), il nous est heureusement encore permis d’en douter.

textCinéma : Le peuple invisible Mar 16 by Cause commune 0 comments

Près de 10 ans après Erreur boréale, Richard Desjardins et Robert Monderie récidivent avec Le peuple invisible, un deuxième documentaire tout aussi corrosif.

Sorry, no press releases matched your search, maybe try again with different settings.
© 2005-2014 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]