user preferences

Pour un courant libertaire de masse - Quatre réflexions en marge d’une refondation

category amérique du nord / mexique | mouvement anarchiste | opinion / analyse author Wednesday July 22, 2009 01:09author by Ruptures - Union communiste libertaire (UCL)author email ucl.quebec at causecommune dot net Report this post to the editors

Un texte du hors-série de la revue Ruptures (mai 2009)

Avant de penser avoir une influence sur la société, sans parler de faire la révolution, il faudra que les anarchistes puissent atteindre une certaine masse critique. Pour y arriver, l'accumulation de forces est insuffisante, il faut aussi faire un saut qualitatif voire une petite révolution culturelle. Malheureusement, certains traits caractéristiques du militantisme révolutionnaire sont de véritables repoussoirs pour l'immense majorité de la population. Il y aurait deux ou trois petits trucs à changer qui hypothèquent notre avenir...

Une question de vocabulaire
(feu sur la langue de bois!)

Qu'on le veuille ou non, les libertaires partagent un langage de spécialistes qui n'a aucun écho en dehors d'un petit cercle d'initié-e-s. En fait, pour être plus précis, une bonne partie de notre vocabulaire est carrément incompréhensible pour le commun des mortels et porte souvent à confusion pour les autres. Idéalement, on parle (et on écrit) pour être compris. Malheureusement, ce n'est pas toujours le cas. Prenons un exemple simple: propagande. Ce mot a une connotation éminemment positive dans l'extrême-gauche. Par contre, le même mot a une connotation négative chez l'immense majorité des gens et rime avec manipulation et mensonge. Et nous, on n’arrête pas de dire qu’on fait de la propagande! Il en va de même avec plusieurs de nos concepts clefs et une partie de notre propagande (décidément!) qui est mal comprise (même chez les militant-e-s), ce qui vient créer une barrière superflue entre ce que l'on veut dire concrètement et... ce que (presque) tous les autres comprennent.

Non seulement l'utilisation d'un langage spécialisé rend une partie de notre travail politique inefficace, en ajoutant un filtre qui brouille la communication, mais elle rend l’intégration au mouvement plus ardue. On fait peur à beaucoup de gens, qui craignent de ne pas être à la hauteur, tandis que d'autres pensent que ce n'est pas pour eux parce qu'ils n'ont pas un profil intellectuel. Bref, la langue de bois est non seulement rebutante mais également intimidante.

Il faut faire attention à ce que l'on dit et comment on le dit. En bref, si on veut devenir autre chose qu’un mouvement d’intellos, il faut utiliser un langage que tout le monde comprend, une langue neutre. Normalement, toutes nos idées peuvent s'exprimer simplement, dans un langage de tous les jours (si vous en doutez, retournez lire Malatesta...). Il serait utile, même à l'interne et «entre-nous», de systématiquement faire l'effort d'expliquer et présenter nos idées en langage courant (autrement dit, de vulgariser). Par exemple, plutôt que de parler d'agitation et de propagande, on pourrait parler d'information et de sensibilisation ou de diffusion des idées. Ça aura peut-être l'air moins hard-core mais au moins on s'assurerait d'être bien compris par tout le monde (incluant les nouvelles personnes impliquées dans nos groupes, qui n'ont pas tous et toutes de bac ès discours d'extrême-gauche (ni même de bac, d’ailleurs!)).

Une question d'attitude et d'ouverture
(à bas l'arrogance et le sectarisme)

La lutte politique peut être particulièrement dure. Il est normal, surtout quand on va à contre-courant et qu'on est la cible de critiques plus ou moins honnêtes et plus ou moins constructives, de développer des mécanismes d'autodéfense. L'ennui c'est que les mêmes mécanismes qui nous permettent de survivre peuvent se retourner contre nous. Ainsi, la persévérance et la détermination peuvent se transformer subtilement en mentalité d'assiégé-e-s. La défense ferme de ses positions et la «bataille des idées» peuvent se transformer ou être perçues en arrogance et en sectarisme. Quand la solidarité et la camaraderie se transforment en esprit de corps, on risque fort de se retrouver effectivement «seul-e-s contre tous et toutes». Et ça, c'est pas bon...

C'est triste mais le Québec est une société molle et consensuelle où ztout le monde il est beau, tout le monde il est gentil». L'agressivité et la fermeté politique sont presque systématiquement mal perçues. Si les anarchistes veulent percer et se rallier des appuis, il faut adopter un style un peu plus coulant. En braquant l'adversaire politique et en le poussant dans ses derniers retranchements, on risque fort de braquer tout le monde qui n'est pas déjà d'accord avec nous à 100%. Il faudra apprendre à distinguer la lutte politique contre l'ennemi --le vrai-- et le débat plus large dans «la gauche» ou «le peuple». Dans un cas, on peut être aussi agressif et baveux que l'on veut mais, dans l'autre, il faut apprendre à être un peu plus pédagogique et humble. De toute façon, dans tout débat public, ce n'est jamais l'interlocuteur que l'on cherche à convaincre mais plutôt «le public» qui regarde. Alors il faut faire attention à ce que «le public», qui est probablement ambivalent, ne s'identifie à nos opposant-e-s si nous avons le malheur de les transformer en victimes...

Pour un mouvement qui dure
Militer sans s'aliéner

L’un des gros problème avec l'anarchisme, c'est qu'il n'y a pas moyen d'être anarchiste sans être (très) militant-e. Nous souffrons d'une culture activiste qui n'est pas viable pour le commun des mortels (beaucoup de réunions, travail en rush, logique sacrificielle... ). Il faut rompre avec cette culture si l'on veut atteindre une masse critique. Il faut qu'une mère de famille soit capable d'adhérer et de militer sans risquer un burn-out ou se sentir coupable de ne pas en faire assez. L'enjeu est de réussir à intégrer les t‚ches militantes à la vie quotidienne sans s'aliéner.

Si on veut s'inscrire sur le moyen terme, il faut ralentir le rythme un petit peu et en trouver un qui nous permette de durer. Un groupe composé de salarié-e-s ayant des responsabilités familiales ne peut pas se rencontrer aussi régulièrement qu'un groupe d'étudiant-e-s, de chômeurs et de chômeuses. Les gens se tannent vite de la réunionite propre au milieu militant. L'expérience prouve qu'un rythme de réunion mensuel est amplement suffisant si les suivis sont faits et si les comités ont assez de corde pour fonctionner entre les réunions.

Accueil et intégration
S'inspirer des organisations de masse

L’intégration des sympathisants et des sympathisantes semble également un enjeu crucial. Historiquement, nous avons eu toute la misère du monde à animer un réseau de sympathisants et de sympathisantes. Ceci dit, pour atteindre une certaine masse critique, il faut absolument trouver un moyen permettant de capter toutes les contributions –financières mais surtout humaines et militantes— lorsqu’elles se présentent et favoriser autant que faire se peut la participation du plus grand nombre à la vie du mouvement. À ce chapitre, nous aurions intérêt à nous inspirer des organisations de masse.

À mon avis, il y a deux grandes catégories de sympathisants et de sympathisantes. L’une est composée de personnes qui sont 100% d’accord avec nous mais qui n’ont juste pas le temps d’être membres (ou ne sont pas satisfaites de leur niveau de participation et ne se jugent pas «dignes» de demeurer membres). L’autre est composée de personnes qui nous appuient mais peuvent avoir des bémols sur tel ou tel point. Ce sont en général des personnes qui cherchent à «apprivoiser» l’anarchisme.

Le statut de sympathisant et de sympathisante peut-être un bon moyen de favoriser une intégration soft ou de permettre à des gens de rester en contact et de contribuer lorsque c'est possible, quand leur vie ne leur permet plus de militer à temps plein. Actuellement, c'est impossible parce que l'information pertinente n'est pas accessible (pour l'avoir, il faut passer sa vie sur internet et assister assidûment aux réunions). Si on veut favoriser l'implication des sympathisants et des sympathisantes, il faut qu'ils et elles aient accès à la même information que les militants actifs et les militantes actives et puissent participer aux réunions s'ils et elles le désirent. Maintenant, pour faciliter la tâche à tout le monde (y compris les membres qui ne passent pas leur vie devant un ordi), ça prend un bulletin de liaison régulier --aux deux mois-- dans lequel est rassemblée toute l'information importante pour se tenir au courant et participer à la vie de l'organisation. Au minimum, un tel bulletin devrait contenir un suivi des mandats et des dossiers ainsi que le calendrier détaillé des réunions et activités à venir. Au maximum, le bulletin contiendrait aussi les comptes-rendus des instances, les rapports d'activités, les propositions et les principaux débats internes.

* * *

Je suis convaincu que l'anarchisme est à un tournant au Québec. Ça fait presque vingt ans --depuis la chute du mur de Berlin-- que nous avons objectivement le potentiel de devenir le coeur de la gauche radicale. Depuis le début des années 2000, on y est presque. Si nous jouons bien nos cartes, si nous faisons preuve d'assez de maturité et d'assez de leadership, nous pouvons atteindre une masse critique et faire un saut qualitatif et quantitatif important. Il faut oser.

==
Un texte extrait du hors-série de la revue Ruptures (mai 2009)

Related Link: http://www.causecommune.net
This page can be viewed in
English Italiano Deutsch

Front page

Strike in Cachoeirinha

(Bielorrusia) ¡Libertad inmediata a nuestro compañero Mikola Dziadok!

DAF’ın Referandum Üzerine Birinci Bildirisi:

Cajamarca, Tolima: consulta popular y disputa por el territorio

Statement on the Schmidt Case and Proposed Commission of Inquiry

Aodhan Ó Ríordáin: Playing The Big Man in America

Nós anarquistas saudamos o 8 de março: dia internacional de luta e resistência das mulheres!

Özgürlüğümüz Mücadelemizdedir

IWD 2017: Celebrating a new revolution

Solidarité avec Théo et toutes les victimes des violences policières ! Non à la loi « Sécurité Publique » !

Solidaridad y Defensa de las Comunidades Frente al Avance del Paramilitarismo en el Cauca

A Conservative Threat Offers New Opportunities for Working Class Feminism

De las colectivizaciones al 15M: 80 años de lucha por la autogestión en España

False hope, broken promises: Obama’s belligerent legacy

Primer encuentro feminista Solidaridad – Federación Comunista Libertaria

Devrimci Anarşist Tutsak Umut Fırat Süvarioğulları Açlık Grevinin 39 Gününde

The Fall of Aleppo

Italia - Ricostruire opposizione sociale organizzata dal basso. Costruire un progetto collettivo per l’alternativa libertaria.

Recordando a César Roa, luchador de la caña

Prison Sentence to Managing Editor of Anarchist Meydan Newspaper in Turkey

Liberación de la Uma Kiwe, autonomía y territorio: una mirada libertaria para la comprensión de la lucha nasa

Misunderstanding syndicalism

American Anarchist and Wobbly killed by Turkey while fighting ISIS in Rojava

Devlet Tecavüzdür

Amérique du Nord / Mexique | Mouvement anarchiste | fr

Wed 26 Apr, 19:43

browse text browse image

drapeaudelucl.jpg imageUltime congrès de l’UCL 20:59 Sun 02 Mar by Union Communiste Libertaire 0 comments

Une page est tournée mais l’histoire de l’anarchisme au Québec n’est évidemment pas terminée. Les organisations sont des moyens et non des fins. Les personnes qui ont fait l’UCL continuent de s’impliquer dans plusieurs projets libertaires, dont les éditions Ruptures et le Collectif Emma-Goldman qui poursuit sur sa lancée.

mexico_manifestaciones_1.jpg imagePosition de l'Alliance Anarchiste Révolutionnaire sur les événements du 1er décembre 22:57 Fri 07 Dec by Alianza Anraquista Revolucionaria 0 comments

Le 1er décembre 2012 a eut lieu la cérémonie de la démocratie bourgeoise qui concluait officiellement la sanglante administration de Felipe Calderón, qui transmet ainsi la charge présidentielle au criminel Enrique Peña Nieto. En réalité il s'agit de la continuité d'un modèle politique et économique prédateur qui continuera a dégrader les conditions d'existence de la classe ouvrière, pour continuer à assurer les intérêts des grandes capitales. La cérémonie a eut lieu au milieu d'un déploiement excessif de forces de sécurité incluant une collaboration des organes de renseignements de l'Etat Majeur Présidentiel avec la Police Fédérale Préventive et divers corporations de la sécurité de la capitale.

[Castellaño]

ucl.jpg imageTroisième congrès de l'UCL 20:02 Wed 07 Nov by Union Communiste Libertaire 0 comments

Septembre 2012 // L’Union communiste libertaire (UCL), une fédération anarchiste québécoise qui aura bientôt quatre ans, a tenu son troisième congrès la fin de semaine dernière au Saguenay. Des participants et participantes des trois collectifs locaux (Québec, Saguenay, Montréal) se sont réuni-e-s afin de planifier la prochaine année et de réfléchir à différentes préoccupations. [Nederlands]

textL'UCL vous invite au Salon du livre anarchiste de Montréal les 19 et 20 mai 04:58 Fri 11 May by Union Communiste Libertaire 0 comments

6 mai 2012, Union Communiste Libertaire / Cette année encore, à Montréal, aura lieu le Salon du Livre Anarchiste les 19 et 20 mai. Ateliers d’introduction à l’anarchisme et présentations plus en profondeur, éditeurs et éditrices et zines de partout en Amérique du Nord, salle de cinéma anarchiste, zone pour les enfants, salle de médias et de technologie,… Il s’agit d’un rendez-vous incontournable pour sentir tout le bouillonnement de la culture anarchiste et antiautoritaire.

communique_congres_2011.png imageDeuxième congrès de l’UCL : Construire nos outils pour réparer le monde 05:55 Sat 10 Sep by Secrétariat fédéral 0 comments

L’Union Communiste Libertaire (UCL), une organisation anarchiste québécoise qui aura bientôt 3 ans, a tenu son deuxième congrès la fin de semaine dernière à Montréal.

rouge.jpg imageQuébec: Appel de l'UCL pour un cortège libertaire 02:35 Thu 10 Mar by Secrétariat 0 comments

L'Union communiste libertaire [UCL] organise un cortège libertaire dans la manifestation des mouvements sociaux le 12 mars prochain. Joignez-vous à nous! Rendez-vous à 11h45, au coin de la rue du Square Dorchester et de Peel, devant la caisse Desjardins. Pour nous trouver ensuite, cherchez les drapeaux rouge et noir.

textArchives en-ligne des publications francophones de la NEFAC 20:54 Tue 18 Jan by Secrétariat fédéral 0 comments

Avec la publication récente des numéros 1, 2 et 3 de la revue Ruptures sur notre site web, CauseCommune.net, celui-ci contient désormais la collection numérique complète de la revue francophone de la NEFAC, la Fédération des communistes libertaires du nord-est, dont l'UCL est aujourd'hui héritière.

voix_de_faits_2_small.png imageVoix de faits de retour 10:47 Thu 16 Sep by Voix de faits 0 comments

Voix de faits c'est l'émission de radio du Collectif anarchiste La Nuit (UCL-Québec) sur les ondes de CKIA 88,3 FM à Québec. Nous sommes de retour en onde depuis le 8 septembre

uclcc.jpg imageL'UCL lance son site internet 23:08 Mon 31 May by Secrétaire externe 0 comments

Suite à plusieurs mois de travail sur le projet, le site internet de l'UCL est finalement en ligne. On y retrouve notamment les dernières actualités concernant l'organisation, les archives des publications de la fédération ainsi que les documents de base tels que les buts et principes et la constitution. [Ελληνικά] [English]

salon.jpg imageL'UCL passe au salon... 06:27 Fri 28 May by Secrétariat externe 0 comments

Comme à chaque année, l'Union communiste libertaire (UCL) sera présente en force au Salon du livre anarchiste de Montréal les 29 et 30 mai prochain. Au fil des ans, l'évènement est devenu l'un des plus gros, sinon le plus gros, du genre en Amérique du Nord. Nous invitons toutes les personnes intéressées par les idées et pratiques libertaires à passer au salon.

more >>

imageBilan UCL-Saguenay et de son implication au sein de L'UCL (2008-2014) Mar 06 by Collectif Emma Goldman 0 comments

Ce texte a comme premier objectif de dresser un bilan le plus honnête possible, afin que nous puissions collectivement tirer des apprentissages de cette expérience. Ce bilan est issu d’une réflexion collective des membres actifs du collectif Emma Goldman à l’hiver 2014. Il reflète donc, avant tout chose, la réalité telle que vécue par ceux-ci.

imageM1 au pays des capitaux, des libertaires chez l’oncle Sam Feb 14 by Cuervo 0 comments

First of May Anarchist Alliance –ou plus vite dit M1– a été créé à l’occasion du 1er mai 2010 aux États-Unis. Formée à l’origine de groupes affinitaires réunis autour de projets militants, M1 est aussi membre d’Anarkismo. Sur fond d’analyse du mouvement Occupy, elle présente ses positions.

imageRétrospective militante saguenéenne 2010 du Collectif Emma Goldman Dec 28 by Sam 0 comments

Collectif local de l’Union Communiste Libertaire fondé en décembre 2008 suite à l’appel à «refonder l'anarchisme organisé» dans le Cause Commune no. 22 et au congrès de fondation de l’organisation, le Collectif Emma Goldman est constitué de militantes sociales et de militants sociaux impliqué-e-s dans divers luttes et mouvements de leur milieu. Voici une brève et non-exhaustive revue de l’année militante de notre coin, une façon comme une autre de voir le chemin parcouru et de présenter comment des jeunes intéressé-e-s par un changement social radical peuvent s’impliquer dans une région de périphérie comme le Saguenay.

imageLancement de Cause Commune #29 Sep 22 by Cause commune 0 comments

Le numéro 29 du journal Cause Commune vient tout juste de paraître. Ce « spécial budget » est consacré à la dernière offensive des classes dominantes, et plus particulièrement au projet antisocial mis en place par le gouvernement du Québec.

L'UCL vous invite donc au lancement de cette 29e édition :

* à Montréal : Mercredi, le 22 septembre à partir de 19h, à la taverne du Cheval Blanc (809, Ontario est)
* à Québec : Samedi, le 25 septembre à partir de 19h, au café-bar l'AgitéE (251 Dorchester)

Ce sera l'occasion de ramasser votre copie papier du journal, mais aussi - et surtout - de venir jaser avec nous.

textRéflexion sur la Plate-forme Jul 28 by Ruptures 0 comments

La Plate-forme d'organisation des communistes libertaires ou la Plate-forme d'Arshinov, écrite en 1926, eut beaucoup d'écho au sein du mouvement libertaire. Ce texte se présentait non pas comme une bible, ou un programme dogmatique, mais plutôt comme un guide suggérant aux anarchistes une voie d'organisation et d'efficacité.

more >>

imageUltime congrès de l’UCL Mar 02 UCL 0 comments

Une page est tournée mais l’histoire de l’anarchisme au Québec n’est évidemment pas terminée. Les organisations sont des moyens et non des fins. Les personnes qui ont fait l’UCL continuent de s’impliquer dans plusieurs projets libertaires, dont les éditions Ruptures et le Collectif Emma-Goldman qui poursuit sur sa lancée.

textL'UCL vous invite au Salon du livre anarchiste de Montréal les 19 et 20 mai May 11 0 comments

6 mai 2012, Union Communiste Libertaire / Cette année encore, à Montréal, aura lieu le Salon du Livre Anarchiste les 19 et 20 mai. Ateliers d’introduction à l’anarchisme et présentations plus en profondeur, éditeurs et éditrices et zines de partout en Amérique du Nord, salle de cinéma anarchiste, zone pour les enfants, salle de médias et de technologie,… Il s’agit d’un rendez-vous incontournable pour sentir tout le bouillonnement de la culture anarchiste et antiautoritaire.

imageDeuxième congrès de l’UCL : Construire nos outils pour réparer le monde Sep 10 Union Communiste Libertaire 0 comments

L’Union Communiste Libertaire (UCL), une organisation anarchiste québécoise qui aura bientôt 3 ans, a tenu son deuxième congrès la fin de semaine dernière à Montréal.

imageQuébec: Appel de l'UCL pour un cortège libertaire Mar 10 Union communiste libertaire 0 comments

L'Union communiste libertaire [UCL] organise un cortège libertaire dans la manifestation des mouvements sociaux le 12 mars prochain. Joignez-vous à nous! Rendez-vous à 11h45, au coin de la rue du Square Dorchester et de Peel, devant la caisse Desjardins. Pour nous trouver ensuite, cherchez les drapeaux rouge et noir.

textArchives en-ligne des publications francophones de la NEFAC Jan 18 Union communiste libertaire 0 comments

Avec la publication récente des numéros 1, 2 et 3 de la revue Ruptures sur notre site web, CauseCommune.net, celui-ci contient désormais la collection numérique complète de la revue francophone de la NEFAC, la Fédération des communistes libertaires du nord-est, dont l'UCL est aujourd'hui héritière.

more >>
© 2005-2017 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]