user preferences

New Events

International

no event posted in the last week

Banque Centrale Européenne : Un monstre incontrôlable

category international | économie | opinion / analyse author Saturday June 06, 2009 04:35author by Vincent Nakash Report this post to the editors

La Banque Centrale Européenne (BCE) est responsable de la politique monétaire dans la zone euro. Son action est pourtant très largement ignorée des médias. À l’aube des élections européennes, une piqûre de rappel est donc nécessaire.

Depuis le début de la crise, l’attention est focalisée sur les plans de sauvetage ou de relance budgétaire impulsés par les gouvernements. On oublie ainsi que les banques centrales, en charge de la politique monétaire, ont un pouvoir au moins aussi grand que les gouvernements sur l’économie, l’emploi et donc sur les espoirs de sortie de crise. En effet, les banques centrales contrôlent les investissements, via les taux d’intérêt, et les exports, via le taux de change. La baisse des taux d’intérêt rend le crédit moins cher et favorise les investissements des entreprises comme la consommation des particuliers. Elle permet donc de relancer la croissance et l’emploi quand ceux-ci sont en perte de vitesse, et particulièrement dans le contexte actuel de crise bancaire, qui raréfie le crédit. C’est pour cela que les gouvernements s’affairent à prêter des quantités astronomiques aux banques. C’est la même raison qui pousse les banques centrales à baisser leurs taux d’intérêt.

Or, tandis que la Fed (banque centrale américaine) et la Banque d’Angleterre ont abaissé leurs taux à presque 0 %, la BCE les a seulement baissé à 1,25 %. Outre les effets sur le crédit, ces différences d’attitude entre les grandes banques centrales causent une augmentation de la valeur de l’euro face au dollar et à la livre, ce qui handicape les exports européens.

Une idéologie destructrice

Ainsi, la BCE conduit une politique défavorable pour l’emploi. Pourquoi ? À cause de son attachement monomaniaque à la stabilité des prix (donc à la lutte contre l’inflation), qui constitue le seul objectif statutaire, défini par les traités européens, de la BCE (en comparaison, la Fed a pour objectifs la stabilité des prix et le plein emploi). Or, baisser les taux d’intérêt revient à créer davantage de monnaie (en augmentant le crédit, qui est lui-même de la création monétaire), et la création de monnaie, si elle soutient l’activité et l’emploi à court terme, est supposée n’engendrer que de l’inflation à long terme. D’où la baisse parcimonieuse des taux d’intérêt.

Pourtant, cette peur de l’inflation est aujourd’hui irrationnelle car la crise engendre plutôt une situation de désinflation (baisse du rythme auquel les prix augmentent) susceptible de basculer dans la déflation (baisse des prix). La politique de la BCE consiste donc à sacrifier aujourd’hui la vie des travailleurs et des travailleuses pour éviter une hypothétique augmentation des prix demain.

Une indépendance injustifiable

Ce choix est d’autant plus contestable que les traités européens accordent à la BCE un statut indépendant, les citoyens n’ayant par conséquent aucun contrôle sur elle. Certes, ils n’ont guère de contrôle sur les gouvernements non plus, mais dans le cas de la BCE, cette indépendance est officielle et cyniquement justifiée par les économistes. Le raisonnement est le suivant : plus une banque centrale est indépendante, moins l’inflation est élevée. En effet, lorsque la politique monétaire est sous le contrôle du gouvernement, celui-ci est susceptible de se laisser influencer par la volonté irresponsable du peuple de vivre le moins mal possible. Pour se prémunir de ces tendances, qualifiées de « populistes », et faire le bien du peuple malgré lui, il faut donc rendre les banques centrales indépendantes.

Couplée à l’objectif unique de stabilité des prix, obstacle à la baisse des taux d’intérêt et à la création de monnaie pour la prêter aux États (ce qui permettrait de rembourser gratuitement la dette publique), cette indépendance prouve le caractère ubuesque de l’Union Européenne, qui a créé un monstre incontrôlé et incontrôlable par principe, prêt à sacrifier la vie de centaines de millions de personnes sur l’autel du capitalisme. À l’aube des élections européennes, ce constat est édifiant. Il montre que les parlementaires européens ne sont là que pour servir de caution démocratique à une Union qui ne l’est pas, dans ses fondements mêmes.

Vincent Nakash (AL Paris-Sud)

Related Link: http://www.alternativelibertaire.org/spip.php?article2902
This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
Rojava: Mensaje urgente de un compañero anarquista en Afrin

Front page

[Colombia] Perspectivas sobre la primera vuelta de las elecciones presidenciales de Colombia 2018

Call for Solidarity with our Russian Comrades!

8 reasons anarchists are voting Yes to Repeal the hated 8th

Comunicado de CGT sobre la Nakba, 70 años de dolores para el Pueblo Palestino

[ZAD] Les expulsions ont commencé, la zad appelle à se mobiliser

Assassinato Político, Terrorismo de Estado: Marielle Franco, Presente!

La Huelga General del 8 de Marzo, un hito histórico

A intervenção federal no Rio de Janeiro e o xadrez da classe dominante

Halklarla Savaşan Devletler Kaybedecek

Σχετικά με τον εμπρησμό

Ciao, Donato!

[Uruguay] Ante el homicidio de un militante sindical: Marcelo Silvera

[Argentina] Terrorista es el Estado: Comunicado ante el Informe Titulado "RAM"

[Catalunya] Continuisme o ruptura. Sobre les eleccions del 21D

Reconnaissance par Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël : de l'huile sur le feu qui brûle la Palestine

Noi comunisti anarchici/libertari nella lotta di classe, nell'Europa del capitale

Luttons contre le harcèlement et toutes les violences patriarcales !

The Old Man and the Coup

Hands off the anarchist movement ! Solidarity with the FAG and the anarchists in Brazil !

URGENTE! Contra A Criminalização, Rodear De Solidariedade Aos Que Lutam!

¡Santiago Maldonado Vive!

Catalunya como oportunidad (para el resto del estado)

La sangre de Llorente, Tumaco: masacre e infamia

Triem Lluitar, El 3 D’octubre Totes I Tots A La Vaga General

© 2005-2018 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]