user preferences

New Events

Amérique du Nord / Mexique

no event posted in the last week

D’une crise à l’autre...

category amérique du nord / mexique | luttes dans la communauté | opinion / analyse author Saturday February 28, 2009 04:18author by Cause commune - Union communiste libertaire (UCL) Report this post to the editors

Cette année encore, le FRAPRU récidive et publie son Dossier Noir «Logement et pauvreté au Québec». Cette brochure, qui tente de montrer le vrai visage de la «belle province», révèle des chiffres préoccupants à défaut d’être surprenants. On apprend entre autres que les locataires ont, en moyenne, un revenu 16,6% plus bas quʼen 1981(toutes proportions gardées). Pendant ce temps, le loyer a augmenté bien au-delà du coût de la vie. Le coût des logements est tellement élevé que cela se manifeste par une augmentation importante du nombre de recours pour non-paiement introduits par les proprios à la Régie du logement : 14,4% depuis 2001. De 1995 à 2004, le nombre dʼévictions à Montréal a même augmenté de 120%!

Bien entendu, ce sont toujours les femmes qui sont les plus mal logées de la société : 40% des ménages ayant une femme comme principal soutien consacrent plus du tiers de leurs revenus pour se loger, contre 31% chez les hommes. Si la situation sʼest légèrement améliorée pour les familles, elle sʼest détériorée pour les personnes seules. L’âge, l’état de santé, le fait d’être immigrantE ou autochtone sont dʼautres facteurs qui fragilisent les conditions de logement.

La crise du logement du début des années 2000 a profondément marqué les conditions de vie des locataires. Les propriétaires ont augmenté les loyers de façon abusive et continuent de le faire (27% dʼaugmentation entre 2000 et 2008), mais sans pour autant accompagner ces hausses de travaux permettant d’améliorer la qualité des logements. En fait, le parc de logement locatif se dégrade et bien des locataires doivent endurer des situations inacceptables parce que leurs proprios ne pensent qu’à faire des profits !

La résistance des locataires, vers de nouvelles luttes !

Le FRAPRU a adopté, lors de son dernier congrès, un plan dʼaction dans lequel il invite tous ses groupes membres à mener des actions de socialisation dʼimmeubles. De l’aveu même du regroupement, il s’agit d’un plan dʼaction ambitieux. L’objectif est de mener des campagnes directement dans les quartiers pour convertir des logements privés, parfois insalubres, en logements sociaux neufs ou rénovés. Qui dit socialiser, dit aussi : fini les proprios harceleurs, négligents, profiteurs et abuseurs ! Plus que le logement, cʼest une nouvelle vision du développement urbain qui est proposée. Grâce à un effort collectif et démocratique, les locataires se réapproprieront leurs quartiers et leurs villes pour les développer à leur image. On inverse ainsi le processus de gentrification. Plutôt que dʼêtre convertis en condos, les logements privés seront transformés en logements sociaux accessibles et à loyers modiques. Parions que les chambres de commerce et les associations de propriétaires feront tout pour stopper ce quʼelles verront comme une attaque en règle à leur vision du développement urbain.

Pour y arriver, nous devrons nous regrouper afin de revendiquer de la part des gouvernements plus dʼargent pour le logement social. En temps de crise, les politicienNEs ont de lʼargent à donner à gauche et à droite (plus à droite, par contre!). Soyons assez fortEs et déterminéEs pour obtenir les fonds nécessaires à la socialisation du parc locatif. Revendiquons le droit et les moyens de socialiser tous les logements. Tant qu’ils seront aux mains du privé, les logements seront une source de problèmes pour tous et toutes.

Étendons la socialisation, une voie vers la révolution!

Les membres de lʼUCL entendent bien appuyer et participer à ces luttes. Nous saluons les efforts soutenus du FRAPRU pour la mobilisation et la défense du droit au logement. Si il faut accentuer le financement de nouveaux logements sociaux, la solution à long terme pour contrer la pauvreté, cʼest de se débarrasser du capitalisme. La socialisation est une voie pour y arriver. Nous espérons que cette campagne incitera dʼautres mouvements sociaux à faire de même. Pourquoi pas une campagne pour la socialisation des moyens de production ?

==
Extrait du numéro 23 de Cause commune

Related Link: http://www.causecommune.net
This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
¿Què està passant a Catalunya?

Front page

Hands off the anarchist movement ! Solidarity with the FAG and the anarchists in Brazil !

URGENTE! Contra A Criminalização, Rodear De Solidariedade Aos Que Lutam!

¡Santiago Maldonado Vive!

Catalunya como oportunidad (para el resto del estado)

La sangre de Llorente, Tumaco: masacre e infamia

Triem Lluitar, El 3 D’octubre Totes I Tots A La Vaga General

¿Què està passant a Catalunya?

Loi travail 2017 : Tout le pouvoir aux patrons !

En Allemagne et ailleurs, la répression ne nous fera pas taire !

El acuerdo en preparacion entre la Union Europea y Libia es un crimen de lesa humanidad

Mourn the Dead, Fight Like Hell for the Living

SAFTU: The tragedy and (hopefully not) the farce

Anarchism, Ethics and Justice: The Michael Schmidt Case

Land, law and decades of devastating douchebaggery

Democracia direta já! Barrar as reformas nas ruas e construir o Poder Popular!

Reseña del libro de José Luis Carretero Miramar “Eduardo Barriobero: Las Luchas de un Jabalí” (Queimada Ediciones, 2017)

Análise da crise política do início da queda do governo Temer

Dès maintenant, passons de la défiance à la résistance sociale !

17 maggio, giornata internazionale contro l’omofobia.

Los Mártires de Chicago: historia de un crimen de clase en la tierra de la “democracia y la libertad”

Strike in Cachoeirinha

(Bielorrusia) ¡Libertad inmediata a nuestro compañero Mikola Dziadok!

DAF’ın Referandum Üzerine Birinci Bildirisi:

Cajamarca, Tolima: consulta popular y disputa por el territorio

© 2005-2017 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]