user preferences

New Events

International

no event posted in the last week

Adresse de l’UGTG (Union générale des travailleurs de Guadeloupe) aux organisations syndicales de Fr

category international | luttes en milieu de travail | communiqué de presse author Monday February 23, 2009 05:00author by Alternative libertaire - AL Report this post to the editors

Pointe-à-Pitre, le 23 février 2009 Aux organisations syndicales de France, Aux travailleurs de France

A l’appel de 49 organisations dont l’ensemble des organisations syndicales de Guadeloupe, dont l’UGTG, une grève générale a commencé le 20 janvier 209 pour exiger du patronat, des Collectivités, de l’Etat :

- Le relèvement immédiat et conséquent des salaires, du minima vieillesse, des minima sociaux. Sachez qu’en Guadeloupe plus de 100 000 personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté sur une population d’environ 450 000 habitants.
- La défense et la création d’emplois, la formation notamment pour la jeunesse.
- La défense et le développement de la production. La défense et l’amélioration du droit et des libertés syndicales.
- La baisse des loyers.
- La protection du patrimoine écologique…

Des manifestations ont rassemblé 25000, puis 65000 et 100000 participants, soit à peu pris 20% de la population de la Guadeloupe. Le 8 février, après 18 heures de négociation, un pré accord sur les salaires est établi entre les parties sous la médiation du Secrétaire d’État à l’Outre Mer et des services de la Direction du travail. Ce pré accord prévoit une aide de 108 millions de l’État aux entreprises. Le Secrétaire d’État revient sur sa position ce qui met en cause cet accord et fait durer le mouvement.

Après la mort d’un syndicaliste dans la nuit du 17 au 18 février, le Premier ministre et le Président de la République affirment vouloir « dénouer la crise –une crise sociale » ; mais que proposent-ils pour augmenter les salaires ? Une prime exonérée de cotisation sociale basée sur le RSA, Revenu de Solidarité Active, y compris pour les salariés touchant 1.4 smic. C’est un recours à des dispositifs « aide aux pauvres » qui est proposé aux salariés en guise d’augmentation de salaires, c’est une prestation sociale. De plus, cette prestation, comme celles d’avant, RMI, API, par ses conditions d’application, par les effets pervers qu’elle va générer, risque de démanteler encore un peu plus la famille guadeloupéenne. Les patrons, quant à eux, ne demandent pas mieux car cela peur permet de faire des propositions minimes d’augmentation de salaires, 70€, voire 50€. C’est un mépris des pour les travailleurs de Guadeloupe qui ne demandent pas la charité mais qui exigent une plus juste rétribution de leur travail. Nous ne pouvons l’accepter. Nous allons reprendre les discussions avec les patrons en présence des représentants de l’Etat, avec la volonté de négocier pour obtenir ces 200€ car cela est possible si les autres parties sont animées de la même volonté.

Nous nous adressons à vous afin que vous fassiez largement connaitre aux travailleurs et à la population la réalité de notre revendication, à l’inverse de la propagande gouvernementale et médiatique présentant les organisations de Guadeloupe impliquées dans la grève générale et singulièrement les organisations syndicales, comme menant une politique extrémiste, raciale et violente. Les travailleurs de Guadeloupe et leurs organisations depuis 5 semaines font preuve d’une extrême responsabilité.

Recevez, chers camarades, nos salutations fraternelles.

Le secrétaire Général

E. DOMOTA

==
Repris du site fédéral d'AL

Related Link: http://www.alternativelibertaire.org
This page can be viewed in
English Italiano Deutsch

International | Luttes en milieu de travail | Communiqué de presse | fr

Wed 26 Nov, 04:58

browse text browse image

guadeloupe3.jpg imageGuadeloupe, le mépris tue. Solidarité avec la grève générale. A bas la répression ! 05:00 Thu 19 Feb by Alternative libertaire 0 comments

Le syndicaliste guadeloupéen Jacques Bino, membre du LKP et de la CGTG est mort fauché par une balle dans la nuit de mardi à mercredi. Si les auteurs de ce meurtre ne sont pour l’heure par identifiés, il apparaît que le gouvernement français a une part de responsabilité dans cette mort. En effet, son attitude méprisante caractéristique d’une mentalité coloniale, le fait qu’il ait misé sur un épuisement de la grève et qu’il ait accru les opérations de répression à son égard ont contribué à ce drame.

guadeloupe1.jpg imageAvec les travailleurs et travailleuses de Guadeloupe 05:00 Tue 27 Jan by Alternative libertaire 0 comments

Alternative libertaire salue la grève générale menée depuis 8jours par les travailleuses et travailleurs guadeloupéen-ne-s sous l’impulsion de leurs organisations syndicales, politiques et associatives réunies dans le collectif Kont pwofitasyon (Contre l’exploitation outrancière).

i07badge4rt4.jpg imageToujours anticapitalistes... ... internationalistes toujours !!! 18:09 Mon 23 Apr by Secrétariat international 0 comments

La Confédération nationale du travail (CNT) organise, du vendredi 27 avril au mardi 1er mai 2007, à Paris, les rencontres internationales syndicales intitulées I07.
Les rencontres syndicales internationales I07 font suite à deux initiatives syndicales internationalistes qui s'étaient déroulées en 1999 à San Francisco aux Etats-Unis (I99) et en 2002 à Essen en Allemagne (I02), et qui avaient rassemblé des délégations venues du monde entier.

textRail: Qui a peur de l’eurogrève ? Apr 27 by C. Mouldi 0 comments

Dans un précédent numéro, nous évoquions la construction d’un mouvement de grève européenne des cheminot(e)s début mars. Celle-ci n’aura pas lieu. Il semble intéressant de s’attarder un peu sur les raisons de ce relatif échec, et les perspectives qui demeurent toutefois d’actualité...

imageGuadeloupe, le mépris tue. Solidarité avec la grève générale. A bas la répression ! Feb 19 AL 0 comments

Le syndicaliste guadeloupéen Jacques Bino, membre du LKP et de la CGTG est mort fauché par une balle dans la nuit de mardi à mercredi. Si les auteurs de ce meurtre ne sont pour l’heure par identifiés, il apparaît que le gouvernement français a une part de responsabilité dans cette mort. En effet, son attitude méprisante caractéristique d’une mentalité coloniale, le fait qu’il ait misé sur un épuisement de la grève et qu’il ait accru les opérations de répression à son égard ont contribué à ce drame.

imageAvec les travailleurs et travailleuses de Guadeloupe Jan 27 AL 0 comments

Alternative libertaire salue la grève générale menée depuis 8jours par les travailleuses et travailleurs guadeloupéen-ne-s sous l’impulsion de leurs organisations syndicales, politiques et associatives réunies dans le collectif Kont pwofitasyon (Contre l’exploitation outrancière).

imageToujours anticapitalistes... ... internationalistes toujours !!! Apr 23 Confédération nationale du travail 0 comments

La Confédération nationale du travail (CNT) organise, du vendredi 27 avril au mardi 1er mai 2007, à Paris, les rencontres internationales syndicales intitulées I07.
Les rencontres syndicales internationales I07 font suite à deux initiatives syndicales internationalistes qui s'étaient déroulées en 1999 à San Francisco aux Etats-Unis (I99) et en 2002 à Essen en Allemagne (I02), et qui avaient rassemblé des délégations venues du monde entier.

© 2005-2014 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]