user preferences

New Events

Machrek / Arabie / Irak

no event posted in the last week

Le massacre de Gaza: L’Europe a aussi du sang sur les mains

category machrek / arabie / irak | impérialisme / guerre | opinion / analyse author Thursday January 08, 2009 05:16author by FdCA Report this post to the editors

[Italiano][English] [Ελληνικά] [Castellano] [Nederlands] [العربية]

300_0___20_0_0_0_0_0_27_12_jaffa_2.jpg

Des centaines de morts et des milliers de blessés, sacrifiés sur l’autel de l’expansionnisme et sioniste et du fondamentalisme. En Europe, les ministres des affaires étrangères de chaque Etat-membre de l’UE parle d’une réaction israélienne « exagérée » mais « légitime », réalisant un tour d’illusion des plus cyniques afin de renverser la situation et de faire apparaître l’agresseur, l’Etat d’Israël, comme une victime. Ils prétendent ne pas se rappeler que Gaza (une des régions les plus peuplées avec environ un million et demi d’habitants, sur lesquels à peu près la moitié sont des enfants) a été victime d’un embargo pendant des années, embargo qui porte notamment sur les médicaments et sur les produits de premières nécessité et qui est cautionné à l’unanimité par le monde occidental « civilisé » et imposé par Israël et les Etats occidentaux comme une conséquence de la victoire du Hamas aux élections, grâce au système électoral qui est un mélange de scrutins majoritaire et proportionnel. Ils omettent aussi de préciser que le Hamas a d’abord été financé par Israël pour contrer l’OLP.

Malgré une trêve de six mois, l’embargo n’a même pas été légèrement allégé et aucun des pouvoirs occidentaux n’a suggéré, même timidement, de l’alléger. L’Etat d’Israël est revenu à sa stratégie de contrôle militaire sur Gaza et la Cisjordanie. Toutes les déclarations européennes inutiles et hypocrites sur leur désir de voir la paix omettent de mentionner que depuis 60 ans Israël viole allègrement un grand nombre de résolutions des Nations Unies et occupe militairement le territoire palestinien, avec les colonies qui s’étendent quotidiennement, construisant des murs qui séparent des villages entiers et empêchent des millions de réfugiés de retourner sur leurs terres, déracinant des oliviers et tuant le bétail, humiliant quotidiennement quiconque essayant de traverser les murs de séparation pour aller travailler, à l’hôpital où à l’école. Et en plus, ils cachent le fait que la trêve a été rompue le 4 novembre 2008 par l’Etat israélien qui a tué un militant du Hamas de 22 ans.

Mais derrière ces fausses proclamations hypocrites de pacifisme, quelle est la raison de ce soutien inconditionnel de tous les principaux Etats occidentaux pour un pays si agressif et belliqueux ?

En ce qui concerne les Etats Unis, il n’y a aucun doute. Outre le fait que l’alliance territoriale avec Israël représente un nœud stratégique important dans la politique impérialiste américaine au Moyen Orient, il faut aussi prendre en compte l’important lobby pro-israélien américain qui est assez fort pour peser sur la politique étrangère états-unienne. Et ce qui arrive actuellement est un avertissement important pour le nouvel élu Obama.

L’Europe a partiellement gagné son unité au niveau de la politique étrangère en jouant la carte de la diplomatie active pour renforcer son rôle en Méditerranée ainsi que pour avertir les Etats-Unis qu’ils ne peuvent agir seuls dans la région méditéranéenne. Mais cela ne doit pas faire oublier les ventes d’armes, un domaine où les Etats sont toujours prêts à dissimuler la vérité sous couvert de « secret d’Etat » et à soutenir les ordres des compagnies d’armement et les gouvernants clients. Et ces affaires ne sont jamais perturbées. Ils sont assez heureux de vendre des armes à des camps opposés, du moment que ces derniers peuvent payer. L’Italie, par exemple, est l’un des plus gros fournisseurs d’armes de l’Iran et du Liban, mais a fourni aussi pendant des années Tsahal au travers de compagnies comme Oto-Melara, Beretta, Borletti et Selenia. Et les autres pays d’Europe font de même.

On utilise cyniquement la Palestine comme terrain expérimental pour tester des nouvelles technologies létales destinées de plus en plus à la “guérilla urbaine” intéressant toutes les compagnies d’armements: des entreprises américaines et israéliennes, à celles anglaises, françaises, allemandes, italiennes, etc. Donc dans ce pays déchiré où, femmes, enfants et hommes, anéantis par les jeux de guerre des dirigeants, ne semblent avoir aucun futur, de nouvelles armes sont testées, des bombes à fragmentation aux balles en uranium appauvri, on teste l’efficacité des drones (planeurs sans pilote capable de lancer des missiles téléguidés), les tanks Achzarit capables de résister aux mines sont expérimentés, des véhicules blindés Namer avec des moteurs Continental (USA) ou MTU (Allemagne) sont testés, il en est de même pour les expériences sur l’efficacité de systèmes novateurs comme la tourelle italienne téléguidée sur des véhicules blindés Puma et les systèmes de robotique futuriste d’Alenia comme Sky-X, le premier système au monde capable de ravitailler en vol des drones. Tout cela sur les épaules d’un peuple qui a toujours servi de prétexte dans les conflits entre des Etats, et même a été cyniquement été utilisé dans les conflits politiques entre des factions politiques internes à un Etat, comme c’est le cas pour les machinations politiques israéliennes liées aux luttes électoralistes au sein de la coalition au pouvoir entre le parti belliciste Kadima, responsable des actes les plus extrêmes comme la proposition d’évacuer la bande de Gaza (proposé par le député Yisrael Hasson) d’un côté, et les colombes du parti travailliste, favorables à une approche plus mesurée, de l’autre, et entre les faucons du Kadima et du Likoud, qui se rapprochent de plus en plus des positions les plus dures.

Nous ne nous attendons certainement pas à ce que les pays arabes et/ou islamiques fassent quoi que ce soit, qu’ils soient divisés ou qu’ils tentent d’accroître leur prestige et leur influence dans la région, même si cela doit se faire au détriment du peuple palestinien. Il en va ainsi pour l’Iran qui utilise la tragédie palestinienne pour s’autoproclamer unique rempart face à l’impérialisme américain honni et se positionner comme le pouvoir émergeant dans la région.

Mais derrière cette conjecture politique internationale, la situation de la population palestinienne semble actuellement sombre, avec peu de recherches pour trouver une solution qui puisse leur donner la chance d’une vie un tant soit peu digne, tant du point de vue de la stabilité sociale que la garantie du respect à minima du droit à la survie.

Aujourd’hui, la seule garantie que les Palestiniens pourraient avoir, aussi vite que possible, de trouver un peu de répit et de paix est que les maraudeurs de tous bords (se massant physiquement ou idéologiquement à leur frontières, ou entamant des spéculations politiques à l’intérieur), trouvent un nouvel équilibre précaire.

La seule tentative d’émancipation que nous pouvons entrevoir dans le future proche est la croissance et l’expansion du type d’auto-organisation que bien des villages palestiniens pratiquent, encouragés par la solidarité entre les comités populaires palestiniens et des initiatives comme Anarchistes contre le Mur, incluant des internationalistes de tous les pays et des Israéliens anti-sionistes, qui combattent l’arrogance des colons israéliens ainsi que l’armée les soutenant en utilisant en priorité des moyens de résistance pacifiques. Et ce n’est pas un hasard si dans ces villages une autre voie que le militarisme du Hamas a été choisie.

En tant que libertaires et anarchistes de lutte de classes, nous continuerons à dénoncer le colonialisme sioniste comme nous dénonçons toute forme d’impérialisme et d’intégrisme qui opprime la liberté et la dignité de tous. Nous continuerons à dénoncer le fait que d’énormes parties du prolétariat international souffrent de l’oppression et de la misère causées par les conflits entre impérialistes et les jeux politiques cyniques d’oligarques locaux qui sont utilisés, consciemment ou inconsciemment, comme des pions sur l’échiquier international des querelles impérialistes taché par le sang du prolétariat.

Nous continuerons à soutenir les lutes et les actes de solidarité avec le peuple palestinien, nous soutiendrons tous les débuts de manifestations d’autodétermination qui caractérisent les lutes de villages entiers en Palestine, convaincus qu’ils ne peuvent espérer une vie plus digne qu’en se libérant des influences néfastes de tout Etat ou de toute oligarchie para-étatique.

2 janvier 2009

Federazione dei Comunisti Anarchici (Italie)
Zabalaza Anarchist Communist Front (Afrique du Sud)
Common Cause (Ontario, Canada)
Membres de Anarchists Against the Wall (Israel)
Alternative Libertaire (France)
Anarchistische Gruppe Solidarität von Unten (Berlin, Allemagne)

This page can be viewed in
English Italiano Deutsch
Revolutionary Trade Unionism: The Road to Workers’ Freedom

Latest News

Machrek / Arabie / Irak | Impérialisme / Guerre | fr

Thu 24 Apr, 22:41

browse text browse image

lcc.jpg imageStates and reactionary forces: hands off the Syrian revolution 12:17 Wed 11 Sep by Relations Internationales de la CGA 0 comments

lcc.jpg imageEtats, forces réactionnaires : Bas les pattes sur la révolution syrienne ! 12:15 Wed 11 Sep by Relations Internationales de la CGA 0 comments

textTémoignage : Des deux côtés du mur de la honte, la Palestine 06:50 Wed 21 Jan by Nicolas 0 comments

textNouvelles du Liban : L’attaque israélienne 21:09 Thu 27 Jul by Al Badil al Chououii al taharruri 3 comments

textLiban / Palestine : NON à l'agression coloniale ! 00:13 Wed 26 Jul by Alternative libertaire 1 comments

Opinion and Analysis

textSyrie : la lutte continue - « Journée de colère contre Al-Qaeda & Assad » Jan 19 by TŘÍDNÍ VÁLKA 0 comments

imageSyrie : Les enjeux impérialistes des bombardements Sep 05 by Hervé avec Edith Soboul 0 comments

imageLa révolution syrienne vue de près Nov 09 by A Syrian comrade 3 comments

textIsraël-Gaza : Ce que la guerre de janvier a changé Mar 09 by Laurent Esquerre et Nicolas 0 comments

textPalestine - Le Hamas prend le pouvoir aux élections Feb 08 by Ilan Shalif 0 comments

more >>

Press Releases

imageStates and reactionary forces: hands off the Syrian revolution Sep 11 Coordination des Groupes Anarchistes 0 comments

imageEtats, forces réactionnaires : Bas les pattes sur la révolution syrienne ! Sep 11 Coordination des Groupes Anarchistes 0 comments

textNouvelles du Liban : L’attaque israélienne Jul 27 (Alternative communiste libertaire) 3 comments

textLiban / Palestine : NON à l'agression coloniale ! Jul 26 AL 1 comments

© 2005-2014 Anarkismo.net. Unless otherwise stated by the author, all content is free for non-commercial reuse, reprint, and rebroadcast, on the net and elsewhere. Opinions are those of the contributors and are not necessarily endorsed by Anarkismo.net. [ Disclaimer | Privacy ]